mercredi 6 décembre 2023

 

A lire aussi, la réaction du président du Conseil départemental, ainsi que celles des députés Renaissance du département

 

Communiqué de la préfecture

Ce lundi 2 octobre, le président de la République a dévoilé lors d’un déplacement à Tonneins (Lot-et-Garonne), la liste des 238 brigades de Gendarmerie nationale retenues, conformément à l’engagement qu’il avait pris en 2022.

Cette mesure vise à la fois à renforcer le service public de la sécurité dans nos territoires, alors que près de 500 brigades avaient été supprimées au début des années 2000, mais
également à adapter le maillage territorial de la gendarmerie aux évolutions de la démographie et de la délinquance.

Ces nouvelles brigades, qui seront fixes ou mobiles, proposeront aux habitants des services publics tels que l’accueil du public, des victimes, la prise de plainte et renforceront la présence des forces de l’ordre sur l’ensemble du territoire. Elles viendront renforcer les 40 brigades de gendarmerie déjà existantes dans le département de Saône-et-Loire.

Expression du souhait du Président de la République de travailler à l’échelle de chaque territoire, à la demande du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, chaque préfet a conduit entre septembre 2022 et avril 2023 une concertation avec les élus de son territoire, en particulier avec les maires. A la suite de ce processus de concertation locale inédit, après présentation au Président de la République, les brigades suivantes ont été retenues dans le département de Saône-et-Loire :


- une brigade fixe à Toulon-sur-Arroux ;

- une brigade fixe dans le Mâconnais, à Pierreclos ;

- une brigade fixe dans le Chalonnais, à Lux ;

- une brigade mobile dans le Morvan, rattachée à la compagnie d’Autun, à dominante environnementale.

 

 


 

Communiqué

André Accary, président du Conseil départemental :

« Les engagements pris pour la Saône-et-Loire ont été respectés »

C’est avec une grande satisfaction que le président du Département de Saône-et-Loire André Accary, a accueilli les annonces du président de la République cet après-midi qui prévoient la création de 4 gendarmeries en Saône-et-Loire, soit le double de la moyenne nationale envisagée par département.

« Ces annonces sont conformes à nos échanges avec Gérald Darmanin lors de la signature de la convention entre l’Etat et le Département le 31 août dernier, pour financer la construction, rénovation, d’un minimum de 8 casernes en Saône-et-Loire - Bourbon-Lancy, Cluny, Cuisery, Saint-Gengoux-le-National, Montchanin, Saint-Germain-du-Plain, Saint-Martin-en-Bresse, Verdun-sur-le-Doubs – d’ici à 2029 pour un montant global de 35 millions d’euros pris en charge par notre collectivité départementale.

Cet engagement de l’Etat pour 4 gendarmeries supplémentaires - à Autun (brigade mobile), Lux, Pierreclos et Toulon-sur-Arroux - est une vraie reconnaissance de l’effort significatif fait par notre Département ces derniers mois en faveur de la gendarmerie, avec les 8 casernes programmées.

Il est aussi bienvenu pour un territoire vaste et rural comme le nôtre - 6e département de France en terme de superficie - qui nécessite un maillage et un renforcement des effectifs pour assurer la sécurité de nos concitoyens.

Si nous voulons un territoire attractif pour tous, nous devons nous en donner les moyens. Les gendarmes doivent pouvoir compter sur des locaux modernes dans un cadre de vie agréable, au même titre que tous les habitants de notre département. C’est pourquoi nous avons lancé cette opération de financement inédite et je ne peux que saluer le président de la République, le ministère de l’Intérieur et le directeur général de la gendarmerie nationale de tenir leurs engagements avec cette réponse aujourd’hui. »

 


 

Communiqué des députés Renaissance du département

La création de 200 nouvelles brigades de gendarmerie était un engagement du président de la République Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de 2022.

Essentielle pour mieux protéger les Français, cette mesure a été gravée dans le marbre de la loi à l’occasion du projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur 2023-2027 (LOPMI) que nous avons eu l’honneur de voter en novembre dernier.

Créer de nouvelles brigades de gendarmerie partout en France était une nécessité à la fois pour garantir un meilleur niveau de sécurité et pour faciliter le travail des forces de l’ordre sur le terrain.

En tant que députés de Saône-et-Loire, nous nous sommes particulièrement mobilisés auprès du Ministère de l’Intérieur pour que notre département et ses habitants bénéficient à plein de cette promesse de campagne.
Notre mobilisation a payé : avec quatre nouvelles brigades de gendarmeries d’ici à la fin du quinquennat, notre territoire sort largement gagnant de la mise en œuvre territoriale. C’est un des rares départements à obtenir quatre nouvelles brigades.

Ces quatre nouvelles brigades se répartiront sur l’ensemble du département avec trois nouvelles brigades fixes à Pierreclos, Lux et Toulon-sur-Arroux ainsi qu’une brigade mobile dans le Morvan basée à Autun.
Cette victoire est le fruit d’un travail collectif, de la Préfecture et de l’ensemble des élus.

La création de ces nouvelles brigades de gendarmeries vient s’ajouter aux rénovations des brigades de gendarmerie existantes pour lesquelles l’Etat a, dans le cadre d’un dispositif unique sur le territoire national, conventionné avec le département de Saône-et-Loire. Nous remercions à ce titre le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire André Accary pour son engagement constant.

Nous adressons également tous nos remerciements aux colonels Guillaume Dard et Tomica Lukic, respectivement ancien et actuel commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire, ainsi qu’à l’ensemble des forces de sécurités pour leur engagement quotidien.

Les habitants de la Saône-et-Loire pourront toujours compter sur notre mobilisation pour défendre leurs intérêts et obtenir des résultats avec énergie et détermination !

 

Benjamin DIRX, député de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire

Louis MARGUERITTE, député de la 5ème circonscription de Saône-et-Loire

Rémy REBEYROTTE, député de la 3ème circonscription de Saône-et-Loire

 

MÂCON - 5 décembre : Hommage aux combattants tombés en Afrique du Nord

Cette journée rend hommage à toutes les personnes qui sont tombées en Afrique du Nord et durant les combats du Maroc et de la Tunisie entre 1952 et 1962.

DAVAYE : Fin de la visite de Tam Tam Basket

L'association d'intégration par le basket des mineurs immigrés fondée par l'ex joueur Massimo Antonelli a terminé son périple en Mâconnais vendredi. Retour en images sur ces journées riches d'échanges ! 

CHARBONNIERES - Fête des lumières : Il ne fallait pas être frileux !

Toutes les photos de la soirée enflammée ! 

SENNECÉ-LES-MÂCON : Le RPI en boum de Noël

Ce dimanche après-midi, il y avait foule à la salle de fêtes de la commune associée à Mâcon.

TRIBUNAL DE MÂCON : Il nie en bloc les violences sur sa femme, malgré le rapport du médecin légiste qui l'accable

Audience bien compliquée pour la juge vendredi après-midi, qui avait IA en comparution immédiate suite à des violences commises sur son épouse à deux périodes distinctes, les dernières ayant été signalées début octobre par l'hôpital de Mâcon.

IGÉ : C’est parti pour 2 jours savoureux autour des vins et de la gastronomie à la cave coop'

Pleins feux sur ce moment traditionnel et savoureux des Vignerons d'Igé

SAÔNE-ET-LOIRE - Assises du logement : « L'Etat doit faire du logement social une priorité, sinon on n'y arrivera pas »

À l'initiative du préfet Yves Séguy, les assises départementales du logement se sont tenues vendredi matin dans les locaux de l'OPAC à Mâcon. Des assises qui ont débuté par l'évocation de la récente note d'alerte de l'USH faisant état du contexte économique et des contraintes qui pèsent sur les bailleurs sociaux. Compte rendu de la 1ère table ronde : la production de logements sociaux.

Mobilité Internationale : la Région vous fait passer les frontières !

Consciente de l’importance d’une expérience à l’étranger pour l’enrichissement personnel et professionnel, la Région encourage les jeunes bourguignons et francs-comtois à effectuer un stage ou une période d’études dans le monde entier grâce aux « bourses individuelles de mobilité ». Le moyen idéal pour acquérir aussi des compétences linguistiques et… créer du lien social.

MÂCON - Lycée Lamartine : Les lycéens s'engagent contre les violences faites aux femmes

Dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, les élèves du Conseil de la Vie Lycéenne (CVL) ont souhaité organiser une action particulière le lundi 27 novembre, dans la cour, lors de la récréation de 10 heures.

MÂCON - Lycée Dumaine : Rencontre avec une historienne...du podcast !

Lucie Grandhay-Lavigne était avec les élèves de troisième le 24 novembre.

SAÔNE-ET-LOIRE : «102 alertes sociales, le point de rupture est atteint dans les écoles»

Le SNUIpp-FSU 71, syndicat majoritaire de l'enseignement primaire sonne l'alerte.

HÔPITAL DE MÂCON : Pourvu que les 62 nouveaux internes reviennent en région mâconnaise !

Nouveau record pour l'hôpital de Mâcon avec l’arrivée de 62 internes pour une durée de six mois dans les différents services. C’est au Zikënba, place Emile Violet, que les jeunes ont fait connaissance avec la région sud Bourgogne.

LA ROCHE VINEUSE – Circulation des poids lourds : Sécuriser la traversée du village !

Mardi 28 novembre, à la demande de la mairie, une réunion s’est tenue au sujet de la circulation excessive des poids lourds dans le village. Objectif : trouver une solution satisfaisante pour les riverains. Robert Luquet, maire, s'est exprimé sur le sujet.

CHARNAY-LES-MÂCON - EREA Claude Brosse : « Afrik'En Fête », temps fort de Festisol

La dixième édition du Festival des solidarités (Festisol) a débuté le lundi matin à l'EREA-LEA Claude Brosse.

SAÔNE-ET-LOIRE : Installation du Conseil départemental des jeunes (2023-2025)

Le président du Département de Saône-et-Loire, André Accary, la vice-présidente chargée des collèges, Mathilde Chalumeau, et les élus référents des collégiens ont procédé ce lundi 27 novembre 2023 à l’installation des nouveaux élus du Conseil départemental des jeunes pour deux années de mandat, accompagnés de leurs référents collèges. Retrouvez tous les noms des jeunes élus du Mâconnais ! 

MBA – Challenge de la mobilité : Les entreprises se sont "bougées" pour réduire leurs déplacements

Le président de l’agglomération Jean-Patrick Courtois et sa vice-présidente en charge des mobilités et de la transition énergétique, Claude Cannet, ont dévoilé le palmarès du challenge de la mobilité (18 au 24 septembre). Mais c’est surtout la planète qui a gagné !

LUGNY : Les horaires du bureau de Poste changent !

Les nouveaux horaires entreront en vigueur dès le 4 décembre.

SAÔNE-ET-LOIRE : Agriculturez-vous : la transmission d’exploitation expliquée en vidéo

Et si nous parlions d'avenir ? D’avenir(s) agricole(s) et viticole(s) !

CHAROLLES - Festival de boeuf : Le rendez-vous des amoureux de la viande se déroule ce week-end

Le prochain festival du bœuf aura lieu les 2 et 3 décembre prochain. Cette édition s’annonce une nouvelle fois chargée en animations avec toujours au cœur le fameux concours de bovins de boucherie et tout autour, les remarquables actions de promotion de la viande charolaise qui s’y sont greffées au fil des années.

REGION BFC : Plus de 56 millions d'euros engagés

Réunis en commission permanente vendredi 24 novembre 2023 à Besançon, les élus ont voté 56,32 millions d’euros de crédits d’intervention. Economie, développement durable, agriculture et forêt, transports, logement, éducation, aménagement du territoire, patrimoine, sports... les domaines d'intervention sont nombreux !