lundi 15 avril 2024

 

ACTUALISÉ : De nouvelles photos de la marche et des prises de parole...

 

Un collectif de riverains s’oppose au projet d’extension de la carrière de Sainte-Cécile par la société TRMC, filiale du groupe Vinci / Eurovia. Pour marquer le début de la lutte locale contre ce projet, une marche festive entre le bourg de Sainte-Cécile et la carrière a réuni plus de 200 personnes ce samedi. Au terme de cette marche, un temps de parole a été organisé. Riverains de Sainte-Cécile et de Mazille, associations environnementales et collectif citoyen ont successivement pu s’exprimer.

Parallèlement, une délégation d’élus a rencontré le commissaire enquêteur pour demander la suspension de l’enquête publique pendant 6 mois. Les élus ont notamment fait valoir que l’incomplétude du dossier, l’ampleur du projet et de ses impacts, ainsi que les manquements répétés – et sanctionnés – de l’entreprise TRMC ne leur permettent pas aujourd’hui de donner un avis favorable quant à l’extension de la carrière.

 

 

Communiqué de presse du 25 novembre

Non à l’extension de la carrière de Sainte-Cécile

Lancement d’une mobilisation riveraine et citoyenne contre le projet d’extension de la carrière de Sainte-Cécile

La société TRMC, filiale de Vinci / Eurovia a lancé, sans aucune concertation préalable, une enquête publique pour un projet d’extension de la carrière de Sainte-Cécile. Face aux impacts et nuisances déjà insupportables pour les riverains, aux faiblesses et incomplétudes du dossier, et à toutes les destructions paysagères et environnementales qu’engendrerait ce projet, un collectif s’est monté et marche aujourd’hui pour marquer son opposition.

Fin octobre, une poignée de riverains a découvert à de rares endroits du Clunysois l’annonce d’une enquête publique imminente pour l’extension de la carrière de Sainte-Cécile. Sans aucune concertation ou information préalable, TRMC a laissé 30 jours aux citoyens pour digérer 1000 pages d’étude d’impact et rendre un avis sur ce projet.

TRMC c’est cette entreprise qui manque déjà à tous ses engagements face à la limitation des poussières (non-respect des arrosages annoncés), à la réduction des bruits, aux autorisations de tirs de mine (3 non autorisés entre Juin et Juillet, malgré le rappel de la DREAL), mise en demeure et sanctionnée pendant 7 mois pour sa gestion chaotique des verses de déchets inertes mettant directement en danger les riverains, épinglée à plusieurs reprises pour sa pollution de la Grosne aux particules de silice et hydrocarbures.

TRMC c’est cette entreprise qui a spéculé sur les terres agricoles et forestières, achetant à plus de 30000€ l’hectare les parcelles convoitées, rendant impossible toute concurrence de paysans et forestiers locaux.

TRMC c’est cette entreprise qui rend une copie incomplète de son étude d’impact, notamment sur le volet environnemental : le CNPN (qui a rendu un avis défavorable), la DDT ou encore la DREAL, tous pointent les « oublis » du dossier, les mesures compensatoires fantasques, les incohérences et les erreurs.

TRMC c’est cette entreprise qui détruit tout ce qui fait le charme du Clunysois : les forêts de feuillus, les prairies bocagères, les vallons, les haies, les murets, les mares et les cours d’eau. Qui ose prétendre que la carrière épouse les « pentes et courbes douces des coteaux » et n’est « qu’un élément parmi les autres » alors que c’est une verrue honteuse du paysage que l’on souhaiterait tous voir disparaître.

TRMC c’est cette entreprise qui a perdu le marché de la RCEA et n’est pas capable d’expliquer son besoin d’extension. A l’ombre de Vinci / Eurovia qui voudrait bétonner le monde, c’est encore un nouveau projet à contre-sens de l’histoire : artificialisation, destruction de forêts, émission de GES, augmentation de l’albedo... Tout ça pour extraire des granulats qui génèrent un béton de mauvaise qualité et du ballast dont la SNCF ne voudra bientôt plus (recyclage à horizon 2050 de 3 fois la production de la carrière de Sainte-Cécile chaque année).

Face au géant du béton, un collectif de riverains et citoyens, soutenus par de nombreux élus et associations environnementales (dont le GNSA) s’est créé pour informer, sensibiliser et s’opposer à ce projet d’extension. Si nous marchons aujourd’hui pacifiquement et de façon festive, nous nous préparons à lutter sur le volet juridique et pénal si cela s’impose. Citoyens, riverains, rejoignez le collectif des Amis de Sainte Cécile !

Les Amis de Sainte Cécile

 

Photos © Les Amis de Sainte Cécile

MACON : Un salon pour les geeks et pour la bonne cause !

Ce dimanche, le Lions club Mâcon Alphonse de. organise son premier salon des jouets anciens, geek et BD, jusque 17h à la salle du Pavillon, au profit des enfants malades.

VIRÉ - Brocante et Exposition : Les professionnels de l’objet ancien ripostent à internet et aux vide-greniers.

Lorenzo Gelsumini est l’organisateur star de cette grande brocante et exposition qui se tient à Viré ce week-end tout autour et dans la salle des fêtes. Profitez-en, c'est encore ouvert demain dimanche 14 avril !

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

CLIN D’ŒIL : Un champion de poker à Saint-Amour-Bellevue

Connu sous le pseudo “F.Ngannou”, il a remporté plus de 220 000 € sur le plus gros tournoi de printemps.

MÂCON - Passage Goncourt : Les travaux du mur végétalisé vont démarrer

Le projet de mur végétalisé situé au passage Goncourt se concrétise. Les travaux démarreront à compter du lundi 15 avril avec l’installation de l’échafaudage.

MACON : L’amicale des classes en 5 prépare la fête !

Mercredi 10 avril, à la salle des associations de la mairie de Sennecé-les-Mâcon, se tenait l’assemblée générale de l’amicale des classes en 5 de Mâcon.

MÂCON : La Maison de santé s'accroche pour équilibrer ses comptes

Direction et personnel recevaient ce jour Véronique Lefeuve, adjointe au maire chargée des affaires sociales, et Benjamin Dirx, député de la circonscription.

Mâcon - Lycée René Cassin : Susciter des vocations d’ingénieurs et de techniciens

Le 11 avril a eu lieu, au Lycée René Cassin, une demi-journée « ingénieur.e, technicien.ne, pourquoi pas toi ? ». Cet évènement, conjointement organisé par le lycée et l'ENSAM, s'inscrit dans le cadre des Cordées de la Réussite.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

PRISSE - Archets pour un espoir : Un concert pour la bonne cause

Dimanche 7 avril en l’église de Prissé, devant 80 personnes, l’ensemble instrumental « Archets pour un Espoir » a donné un concert pour la bonne cause. L’association s’occupe d’un orphelinat en Inde et d’une école à Madagascar ainsi que des enfants atteints de maladies rares dans la région. Retour en images.

MÂCON – Femmes solidaires : Une soirée autour d’une autrice trop méconnue en France

Mardi 9 avril, l’association Femmes Solidaires Mâcon recevait Claude Thomas, président du Centre de Francophonie de Bourgogne et son invitée, Ken Bugul.

MÂCONNAIS NORD-CLUNISOIS : Suez confie à La Poste la relève de près de 6 000 compteurs d’eau

Les relevés sont assurés par les facteurs et les factrices pendant 12 jours

MÂCON : L'école maternelle Jean Zay va rouvrir ses portes le 29 avril

Mercredi matin, le Préfet de Saône-et-Loire Yves Séguy et le Maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois ont inauguré les locaux rénovés de l'école maternelle Jean Zay. Locaux endommagés par l'incendie perpétré lors des émeutes dans la nuit du 29 au 30 juin 2023.

MÂCON : Infirmières, médecins et dentiste vont intégrer la nouvelle maison médicale des Saugeraies

Elle a été inaugurée mardi par Eric Maréchal, président de MÂCONhabitat, office de l'habitat propriétaire, et par le maire Jean-Patrick Courtois, entourés d'administrateurs de l'office et d'élu.e.s. 2 médecins, 2 infirmières et 1 dentiste déjà en poste dans le quartier vont intégrer les lieux cette fin de semaine. Retour également sur l'historique des aménagements engagés dans le quartier. 

MÂCON – Conseil municipal : Budget 2024 adopté !

L'opposition est revenue sur les excédents dégagés. « Les excédents permettent l'autofinancement » a répondu le maire. En fin d'intervention, Eve Comtet-Sorabella a taquiné Jean-Patrick Courtois sur 2026... La réponse a été croustillante... À voir aussi, les programmes engagés cette année.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les appels au 17 en zone police désormais centralisés au commissariat de Mâcon

Ils sont reçus au CIC, centre d'information et de commandement de la police nationale, inauguré cet après-midi par le préfet Yves Séguy et le commissaire Thomas Kieffer. 

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département fête la promotion 2024 du CGA du Salon de l'Agriculture

Retrouvez tous les primés au salon de l'agriculture de Paris

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département sur tous les fronts pour diffuser la culture partout

Le Département, premier partenaire de la culture en milieu rural

MÂCON : La Protection civile de Saône-et-Loire a 60 ans !

Samedi matin, la Protection Civile a fêté ses 60 ans. L'occasion d'animations diverses et variées sur l'esplanade Lamartine ainsi qu'une cérémonie de remise de médailles au square de la Paix, en présence des autorités.

SANTÉ : «Les médecins ne sont en rien responsables des conséquences du numerus clausus mis en oeuvre dans les années 70»

Restons sur la santé avec ce droit de réponse que nous demande l'Ordre départemental des médecins suite à notre article paru sur la table ronde proposée par l'UFC-Que choisir ? macon-infos vous propose l'intégralité de l'intervention du président de l'Ordre qui, il est vrai, n'avait pas été reprise dans notre article.