lundi 26 février 2024

 

 

 

Le Collectif, qui a décidé de faire appel dans le dossier de la réhabilitation de l’hôtel des Ducs de Savoie, a besoin de 6 500 €. Il lance un appel aux dons auprès du grand public.

Anne Perret, coordinatrice du collectif Belles Rives 01, Roland Tavel, président de l'association Sauvegarde de Soufflot et du Patrimoine Mâconnais, André Prost et Patrice Hallet, résidents de la place de la République et voisins de l'Hôtel des ducs de Savoie, Olivier Legroux, président de l'association Environnement Patrimoine Saint Laurent, se sont regroupés en un collectif, en réaction à l’annonce, en juin 2021, de la réhabilitation de l'hôtel des Ducs de Savoie. Ce collectif citoyen regroupe aujourd’hui 228 membres. (voir chronologie du dossier en fin d’article).

« Le 12 février 2024 nous allons en appel », explique André Prost.

Au-delà des problématiques de procédure, des arcanes judiciaires, et de la spécificité du droit administratif, trois grands axes, lignes de défense sont avancées par le Collectif : La défense du patrimoine, les grands doutes face aux promesses de développement économique, la privatisation de l’espace public.

« Il est grand temps de cesser de considérer le patrimoine comme une somme de bâtiments à préserver mais de vraiment prendre en compte les paysages et notamment le paysage urbain. Ce sont des biens communs. Le paysage ne se restreint pas aux limites d'une commune - le SPR (Site patrimonial remarquable) de la ville de Mâcon s'arrête au milieu de la Saône !). Il est nécessaire de prendre en considération les sites qui englobent forcément plusieurs territoires. Saint-Laurent et Mâcon font partie de la même agglomération, ce projet porte atteinte au paysage urbain tant de Mâcon que de Saint-Laurent.

Saint-Laurent n'est pas un îlot de prospérité. La commune avec un hôtel de luxe au pied du pont millénaire ne verra pas son statut modifié et la vie quotidienne de ses habitants ne sera pas améliorée. Alors, restons-en là et évitons de commettre une erreur monumentale, sans intérêt, sauf pour quelques-uns. 

Très rapidement s'est imposée l'idée d'une privatisation d'une partie de l'espace public au profit exclusif d'un promoteur privé et de la dégradation du paysage, d'un site unique, qui regroupe le pont protégé de St-Laurent et un bâtiment historique du XVe siècle qui serait masqué par la nouvelle construction. C'est aussi pour les Saint Laurentins la privation d'une place publique ouverte à tous. »

Les membres du collectif ne désarment donc pas, cet appel pour démontrer l’illégalité du permis de construire nécessite de nouveaux moyens : « Pour faire appel, nous devons nous adjoindre les services d'un cabinet d'avocat pour établir les mémoires qui seront remis au tribunal et plaider lors de l'audience. Au vu de la complexité du dossier et des moyens de défense engagés par la commune et le pétitionnaire, il n'est pas envisageable de nous défendre seuls. Nous ne disposons ni des moyens de la commune ni de ceux du pétitionnaire : pour financer cet appel en justice, nous devons trouver un peu plus de 6 500 € !

C'est une somme considérable pour nous, qui n'avons rien d'autre à gagner dans cette procédure que le respect du patrimoine et d'une place publique. Alors nous faisons appel à tous les amoureux des belles pierres et des paysages, à tous les Mâconnais, les Saint-Laurentins et à tous les autres, en France ou ailleurs, qui pensent que ce combat est juste à soutenir notre action par une campagne de financement participatif. Faites le savoir autour de vous, parlez-en, expliquez la réalité de ce projet et empêchons ensemble l’irréparable. Notre force est notre nombre. Toute contribution, quel que soit son montant, nous aidera ! Retrouvez la campagne de don sur :

https://www.helloasso.com/associations/environnement-patrimoine-saint-laurent/ »

 

Les grandes dates de ce dossier

- 15 novembre 2021 vote par le conseil municipal de Saint-Laurent-sur-Saône de la déclassification de la place de la République pour la privatiser et dans la foulée, présentation par le promoteur et l'architecte du projet d'hôtel

16 novembre 2021 la demande de permis de construire est déposée à la mairie, permis accordé le 31 janvier 2022.

- 22 novembre 2021 : nous nous rassemblons en collectif « Belles rives » car il fallait réagir pour la protection de notre patrimoine. 16 février 2022 création du groupe « Saint-Laurent belles rives

- 2021/2023 différentes actions et rassemblements sur la place de la République, en particulier lors des journées du patrimoine, et dont la presse écrite régionale et France 3 se sont fait l'écho

- 8 mars 2022 : réunion publique organisée par la municipalité et présentation du projet d'hôtel à la population.

- 21 mars 2022/ 4 avril 2022 : organisation d'une enquête publique, après recours gracieux d'un riverain

- 31 mars 2022 : un recours est déposé contre ce permis de construire devant le tribunal administratif de Lyon par 4 requérants (2 riverains et 2 associations de protection du patrimoine)

- 30 juin 2022 vente de l'hôtel des Ducs,

- 30 novembre 2023 audience du TA , 12 décembre 2023 jugement rendu, sans que le tribunal ne se soit prononcé sur le fond 

 

Jean-Yves Beaudot

 

 

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent. 

MÂCON : Les véhicules de collection attirent les curieux !

Il y avait du monde sur l’esplanade ce dimanche matin pour admirer les voitures d’exception lors du traditionnel rassemblement mensuel organisé par la Ville de Mâcon.

MÂCON : Trois nouvelles formations à la rentrée au lycée René Cassin

Dans le cadre de la rentrée 2024, le lycée polyvalent - Lycée des Métiers René Cassin disposera d'une offre de formation plus élargie à destination des jeunes de l'agglomération et d'ailleurs.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Le rapport d'orientation budgétaire adopté !

L'exercice annuel obligatoire qui consiste, pour une collectivité, à présenter un rapport d'orientation budgétaire et le mettre au débat avant de soumettre au vote le budget annuel, s'est déroulé hier soir, principal point à l'ordre du jour du conseil communautaire réuni à la salle Pavillon à Mâcon. Extraits des principales sections budgétaires de l'EPCI.

CHARDONNAY : Le labothèque, un dispositif innovant pour tester des métiers grandeur nature !

Ce projet est porté par Active, pôle de l'économie solidaire à Chalon-sur-Saône, et le tiers-lieu Lab’EcoSo au château de Montlaville à Chardonnay.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les sapeurs pompiers en deuil avec le décès dans un accident de David Thibault

Sapeur pompier volontaire, il était l'auteur du logo du 130ème congrès des sapeurs pompiers qui aura lieu à Mâcon au mois de septembre. 

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : @Laurent_explore se prépare pour une mission de protection des animaux sauvages en Namibie

Souvenez-vous : au mois de mai 2023, nous vous faisions découvrir l'activité rare et exceptionnelle du Crêchois Laurent C. (à droite sur la photo), alias @Laurent_explore, aventurier ! Après la forêt amazonienne, Laurent se prépare pour une nouvelle aventure. Il l'évoque pour macon-infos.

COMMÉMORATIONS 80ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBÉRATION : La Préfecture lance un appel à projets

La France commémorera en 2024 et 2025 le 80ème anniversaire des débarquements, de la Libération et de la Victoire. Ce cycle commémoratif doit constituer un temps fort pour l’ensemble de la Nation, marquant sa cohésion autour des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité.

MÂCON - Littérature : Agnès de Lorien était en séance de dédicace pour son second roman

Professeure de français au lycée Lamartine, Agnès de Lorien publie Ma douce aimée, son second roman, 20 ans après son premier titré Dans la lumière des ombres. Samedi, l’auteure était en séance de dédicace au magasin Cultura de Mâcon.