mercredi 17 avril 2024

Plus de cent manifestants, 150 selon la police, syndiqués (CGT-FO-FSU--CFDT-MNL), citoyens non encartés, familles, se sont retrouvés ce matin à partir de 11 heures pour bloquer la D906 en face la statue de Lamartine et de l'hôtel de ville alors que le marché hebdomadaire se déroulait. Après un barrage filtrant provoquant un grand bouchon visible jusqu'au pont de Saint-Laurent et au rond-point de l'Europe, la police municipale établissait une déviation Nord-Sud pour écouler le flot de circulation plus que dense les samedis matin à Mâcon.

Ambiance calme mais une atmosphère d'exaspération se faisait sentir dans les rangs, la prise de parole pour l'intersyndicale de la responsable de l'Union locale CGT témoignait de celle-ci et annonçait un durcissement des actions pour la semaine à venir appuyé par le slogan repris en groupe "Elle est à qui la rue ? A nous, A nous, A nous !" Les voies de circulation ont été libérées vers 12 h 15.

 

Prise de parole d'Émilie Quandalle pour l'inter-syndicale : 

Déjà très largement minoritaire dans la population grâce à nos deux mois de mobilisation, le projet de réforme est devenu minoritaire à l’Assemblée Nationale aussi. Nous avons poussé Élisabeth Borne à utiliser son dixième article 49.3 et à reconnaître qu’elle était bien le fusible d’Emmanuel Macron. Le déni d’une démocratie politique s’ajoute donc désormais au déni de démocratie sociale avec la surdité du pouvoir face à cette mobilisation d’une ampleur inédite.Ce gouvernement veut donc faire passer sa loi par la violence au sens figuré comme au sens propre. D'abord avec les réquisitions des éboueurs parisiens qui sont mis en route par Darmanin puis par l’évacuation violente des piquets de grève devant les incinérateurs de déchets dans le Val de Marne. Si les réquisitions deviennent effectives et que les huissiers ou la Police se rendent chez les 4000 agents concernés alors il nous faudra réagir fortement et rapidement face à cette atteinte inacceptable au droit de grève.

Face aux conséquences importantes des mobilisations inscrites dans la durée, notamment dans l’énergie, le gouvernement sort les crocs en envoyant la Police cueillir 6 de nos camarades marseillais chez eux à 6h du matin pour les mettre en garde à vue comme des délinquants. Nous ne nous laisserons pas intimider et apportons notre soutien sans faille à ces camarades. Face à notre détermination, la seule solution c’est de gagner l’abrogation car le texte n’a pas changé et est toujours aussi injuste et brutal. Dans les services, en assemblée générale, mettons en débat partout où c’est possible des débrayages ou actions pour monter en puissance jusqu’à la grande journée intersyndicale du 23 mars.

Imposons à Macron de retirer son projet puisque c’est lui le vrai commanditaire. D'ailleurs, il a enfin admis hier que le but de cette réforme était de rassurer les marchés financiers, le soi-disant sauvetage du système par répartition était un leurre comme nous l’avions déjà démontré. Le texte doit être retiré purement et simplement. Donnons dès maintenant et sans attendre, une réponse offensive au gouvernement et au patronat en arrêtant nos manifestations gentiment et nos promenades dans la ville avec des blocages partout et dès aujourd’hui. Continuons notre blocage !

Je vous donne le premier rendez-vous d’une semaine de blocage lundi à 7h au parking du bowling où l’action vous sera expliquée. Nous avons besoin d’être nombreux pour réussir toutes les actions que l’intersyndicale propose tous les jours de la semaine prochaine jusqu’au 23 mars. Alors on compte sur vous et on ne lâche rien !.

MsP

Photos et vidéo ©Michel S Pelletier

 

 

     

 

CHARNAY : Un spectacle tout en poésie

Dans le cadre de la programmation culturelle de la ville de Charnay, la salle du vieux temple recevait la compagnie Curupira pour un spectacle théâtral pour enfants : Dans la cabane.

MÂCON : La Police Nationale s’attaque au point de deal des Gautriats

Une vingtaine de policiers sont intervenus cet après-midi.

IGÉ : Comme le chantait le regretté Bourvil, « elle vendait des cartes postales, puis aussi des crayons »

Mais dans les rues d’Igé, Valérie vend plutôt ses compositions florales, en déambulant... Clin d'oeil

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Etude : Les Bourguignons et le sport

Selon une étude de l'Insee, 426 000 licences sportives ont été délivrées en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté. C’est la 5e région de France métropolitaine comptant le moins de licences pour 1 000 habitants. Et sur le podium des sports pratiqués, on retrouve... 

MÂCON - Femmes Solidaires en AG : « Nous portons une grande ambition d’ouverture à l’autre »

Issu de l’Union des femmes françaises, le mouvement de lutte pour la défense et l’avancée des droits des femmes Femmes solidaires Mâcon tenait son assemblée générale lundi 15 avril à la salle Pavillon.

LEYNES : Un premier forum des associations

C’est une première à Leynes : pratiquement toutes les associations de la commune étaient regroupées sous les platanes de la place du village pour présenter la liste de leurs diverses activités et répondre aux questions des visiteurs.

MÂCON : Un salon pour les geeks et pour la bonne cause !

Ce dimanche, le Lions club Mâcon Alphonse de. organise son premier salon des jouets anciens, geek et BD, jusqu'à 17h à la salle du Pavillon, au profit des enfants malades.

VIRÉ : Les professionnels de l’objet ancien ripostent à internet et aux vide-greniers !

Lorenzo Gelsumini est l’organisateur star de cette grande brocante et exposition qui se tient à Viré ce week-end tout autour et dans la salle des fêtes. Profitez-en, c'est encore ouvert demain dimanche 14 avril !

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

CLIN D’ŒIL : Un champion de poker à Saint-Amour-Bellevue

Connu sous le pseudo “F.Ngannou”, il a remporté plus de 220 000 € sur le plus gros tournoi de printemps.

MÂCON - Passage Goncourt : Les travaux du mur végétalisé vont démarrer

Le projet de mur végétalisé situé au passage Goncourt se concrétise. Les travaux démarreront à compter du lundi 15 avril avec l’installation de l’échafaudage.

MACON : L’amicale des classes en 5 prépare la fête !

Mercredi 10 avril, à la salle des associations de la mairie de Sennecé-les-Mâcon, se tenait l’assemblée générale de l’amicale des classes en 5 de Mâcon.

MÂCON : La Maison de santé s'accroche pour équilibrer ses comptes

Direction et personnel recevaient ce jour Véronique Lefeuve, adjointe au maire chargée des affaires sociales, et Benjamin Dirx, député de la circonscription.

Mâcon - Lycée René Cassin : Susciter des vocations d’ingénieurs et de techniciens

Le 11 avril a eu lieu, au Lycée René Cassin, une demi-journée « ingénieur.e, technicien.ne, pourquoi pas toi ? ». Cet évènement, conjointement organisé par le lycée et l'ENSAM, s'inscrit dans le cadre des Cordées de la Réussite.

PRISSE - Archets pour un espoir : Un concert pour la bonne cause

Dimanche 7 avril en l’église de Prissé, devant 80 personnes, l’ensemble instrumental « Archets pour un Espoir » a donné un concert pour la bonne cause. L’association s’occupe d’un orphelinat en Inde et d’une école à Madagascar ainsi que des enfants atteints de maladies rares dans la région. Retour en images.

MÂCON – Femmes solidaires : Une soirée autour d’une autrice trop méconnue en France

Mardi 9 avril, l’association Femmes Solidaires Mâcon recevait Claude Thomas, président du Centre de Francophonie de Bourgogne et son invitée, Ken Bugul.

MÂCONNAIS NORD-CLUNISOIS : Suez confie à La Poste la relève de près de 6 000 compteurs d’eau

Les relevés sont assurés par les facteurs et les factrices pendant 12 jours

MÂCON : L'école maternelle Jean Zay va rouvrir ses portes le 29 avril

Mercredi matin, le Préfet de Saône-et-Loire Yves Séguy et le Maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois ont inauguré les locaux rénovés de l'école maternelle Jean Zay. Locaux endommagés par l'incendie perpétré lors des émeutes dans la nuit du 29 au 30 juin 2023.

MÂCON : Infirmières, médecins et dentiste vont intégrer la nouvelle maison médicale des Saugeraies

Elle a été inaugurée mardi par Eric Maréchal, président de MÂCONhabitat, office de l'habitat propriétaire, et par le maire Jean-Patrick Courtois, entourés d'administrateurs de l'office et d'élu.e.s. 2 médecins, 2 infirmières et 1 dentiste déjà en poste dans le quartier vont intégrer les lieux cette fin de semaine. Retour également sur l'historique des aménagements engagés dans le quartier. 

MÂCON – Conseil municipal : Budget 2024 adopté !

L'opposition est revenue sur les excédents dégagés. « Les excédents permettent l'autofinancement » a répondu le maire. En fin d'intervention, Eve Comtet-Sorabella a taquiné Jean-Patrick Courtois sur 2026... La réponse a été croustillante... À voir aussi, les programmes engagés cette année.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les appels au 17 en zone police désormais centralisés au commissariat de Mâcon

Ils sont reçus au CIC, centre d'information et de commandement de la police nationale, inauguré cet après-midi par le préfet Yves Séguy et le commissaire Thomas Kieffer. 

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département fête la promotion 2024 du CGA du Salon de l'Agriculture

Retrouvez tous les primés au salon de l'agriculture de Paris

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département sur tous les fronts pour diffuser la culture partout

Le Département, premier partenaire de la culture en milieu rural