samedi 2 mars 2024

Ce samedi soir au Cosec de Charnay Lès Mâcon, les filles du Charnay Basket Bourgogne Sud avaient à cœur de prendre leur revanche face aux strasbourgeoises lors de cette 18ème journée de Ligue 2 Féminine.

En effet, battues 70-62 au match allé en terres alsaciennes, les pinkies du coach Stéphane Leite se devaient de remettre les pendules à l’heure ce soir, qui plus est après la défaite dans le nord la semaine dernière à Aulnoye, 66-49. D’ailleurs, suite à cette contre-performance, les charnaysiennes n’occupent plus, seules, la première place du classement, rejointes par Chartres. Dans un match compliqué et serré jusqu’à la fin, les pinkies s’imposent finalement 68 à 59 grâce à trois dernières minutes de bonne facture.

Ce soir le match est parrainé par Enedis et les protégées du coach Leite peuvent compter sur le soutien du collège Robert Doisneau de Chalon et du club AS Sancé Basket pour les encourager. Avant le coup d’envoi, l'équipe U15.3 est présentée au public.

Les charnaysiennes gagnent la mise en jeu et se montrent offensives d’entrée avec O’neil qui essaie de se mettre en valeur rapidement. Malheureusement elle échoue deux fois avant que Makani vienne ouvrir le score par un panier à trois points après 1 minute, 3-0. Les alsaciennes reviennent et passent devant (3-4) après deux minutes de jeu. Balayera et Coulibaly s’illustrent avant qu’O’neil ne marque, elle le tient enfin son shoot à trois points, 10-8, il reste quatre minutes dans ce premier ¼ temps. Les adversaires reviennent à 10-10 avant que l’américaine n’inscrive un nouveau panier en dehors de la raquette, 15-10, le temps pour le coach adverse de demander le temps mort. En cette fin de ¼ temps, on assiste à une période de flottement où les pinkies se montrent maladroites. Fin de ce premier ¼ temps et 17-14 pour les charnaysiennes.

C’est le moment du concours des vignerons avec les vins offerts par le Domaine Condemine Florence & Didier et le Domaine Gerald Talmard.

Les pinkies commencent bien ce deuxième ¼ temps en empêchant les strasbourgeoises de prendre un shoot les poussant à perdre la possession au signal du buzzer. Ensuite Djaldi Tabdi tarde trop à prendre sa chance et est sanctionnée d’un marché. Le temps pour les filles du coach Kaerle de remonter leur retard et même repasser devant suite à une nouvelle faute de maladresse de Kiavi qui se fait contrer dès la remise en jeu, 17-18. Décidemment les charnaysiennes n’arrivent pas à rentrer dans ce deuxième ¼ temps avec notamment Djaldi Tabdi qui perd à nouveau le ballon sous le panier, puis une nouvelle tentative de Toi à trois points manquée… s’en est trop, temps mort demandé par le coach Stéphane Leite. Une nouvelle perte de balle de Makani, score 17-22 et toujours pas de point pour les pinkies dans ce deuxième ¼ temps après trois minutes. Incompréhension encore entre Coulibaly et Makani qui profite à Hatchi qui récupère le ballon sur la ligne médiane et s’en va toute seule marquer, 17-24 après quatre minutes, l’heure est grave ! Enfin, Balayera redonne de l’élan à son équipe en inscrivant un panier à trois points, 20-24. Cependant, sur la récupération les charnaysiennes ne sont pas attentives et ne regardent pas le ballon relancé par Balayera, sanction directe 20-26. Coulibaly inscrit quatre nouveaux points (24-26) avant que Drame marque à nouveau à trois points, 24-29 (7’). Heureusement Balayera, largement au-dessus ce soir, lui répond, 27-29, il reste trois minutes à jouer avant la mi-temps. La tension monte suite à une faute non signalée sur Coulibaly et dans la foulée Chabrier qui se retrouve au sol… Discussion tendue entre le coach charnaysien et l’un des arbitres de la rencontre. Bref, il est temps d’aller recharger les batteries dans les vestiaires, les pinkies sont menées 27-33 à la mi-temps.

Balayera et O’neil montrent l’exemple dès la reprise, cinq points pour la première et 2 points pour l’américaine, 35-33, les pinkies repassent devant. Belle performance de Balayera qui termine MVP et meilleure marqueuse de la rencontre ce soir avec 26 points. Les rôles s’inversent et ce sont les strabourgeoises qui marquent leurs premiers points dans ce ¼ temps seiulement après quatre minutes de jeu, 36-35. Après cinq minute, Saint Juste redonne l’avantage aux alsaciennes grâce à un panier en dehors de la raquette, 36-38. Kiavi réalise un 2/2 au lancer, 38-40. Puis, Harris impose sa puissance face à Toi, 38-42. Makani lui répond en marquant à trois points au buzzer de la fin de possession, 41-42, il reste deux minutes dans ce troisième ¼ temps. Muzet qui vient de remplacer Makani se bat bien pour éviter la sortie et lance Toi dans l’axe qui conclut ce ¼ temps et permet aux pinkies de limiter la casse, 43-46.

Sébastien s’essaie au concours du milieu de terrain pour tenter de remporter un superbe vélo, offert par GD CYCLES, en vain…

C’est le début du quatrième ¼ temps dans ce match très indécis et Djaldi Tabdi obtient la faute, elle réalise un 50% au lancer francs, 44-46. Ensuite, comme l’a très bien précisé le speaker Rémy, ''le marché tant attendu de Strasbourg’’ arrive à point, et permet aux pinkies de récupérer la balle et égaliser grâce à Muzet, 46-46 après une minute de jeu. Décidemment pas dans son assiette ce soir, Djaldi Tabdi perd une nouvelle balle qui profite aux adversaires, 46-50. Heureusement comme très souvent ce soir, Balayera réctifie le tir avec un panier à trois points, 49-50. Un très bon ratio ce soir à trois points pour Diana Balayera qui a scoré 4 tentatives sur 5 soit 80%. On pense que les pinkies ont fait le plus dur grâce à Coulibaly et Muzet qui redonnent trois points d’avance à leurs troupes après cinq minutes, 53-50, mais c’était sans compter sur une minute de folie de la part des strabourgeoises qui vont inscrire trois paniers à trois points de suite par Drame, El Garti et Mantelin, 55-59 et temps mort demandé par le CBBS. Les charnaysiennes repartent de l’avant avec Coulibaly, bien servie par Chabrier qui marque et obtient la faute, 58-59. Sur la possession strasbourgeoise, les pinkies choisissent le bon moment pour bien défendre et obliger leurs adversaires à garder le ballon pendant plus de vingt-quatre secondes, possession redonnée à Charnay. Ensuite un joli jeu à trois, O’neil, Chabrier et Couilbaly à la finition, 60-59, le CBBS repasse devant au meilleur moment, il reste un peu plus de trois minutes à jouer. Le temps pour Balayera de terminer son récital avec six nouveaux points, 66-59, il reste une minute à jouer, les alsaciennes ont lâché prise. Et c’est Coralie Chabrier qui aura le dernier mot, victoire finale 68-59. 

Très belle performance des pinkies qui reprennent seules, la tête du classement de Ligue Féminine 2 puisque Chartres a perdu d’un petit point à domicile dans le même temps, 64-65.

Et le coach Stéphane Leite résume très bien le sentiment général de la soirée « suite au non match et la défaite de la semaine passée, il était important que les filles acceptent et surtout comprennent les raisons de ma colère cette semaine, j’ai été désagréable avec elles toute la semaine à l’entraînement. Même si la victoire est compliquée ce soir, le message est bien passé. Les deux informations essentielles de la soirée, la première, nous reprenons la tête du classement et la deuxième, grâce à cette victoire nous nous assurons de jouer les play-offs ».

A.L.

 

Diana Balayera, MVP et meilleure scoreuse du match

 

 

 

 

 

BASKETBALL (LFB) : Le CBBS se donne de l’air !

Les Pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud ont renoué avec la victoire ce dimanche après-midi sur leur parquet face à La Roche Vendée, dans un cosec plein à craquer.

BASKET BALL (NM2) : Un match à oublier pour Prissé

Dans un match qui s’est terminé dans la confusion la plus totale, les tangos de l’Étoile Sportive Prissé Mâcon se sont lourdement inclinés face à Marseille sur leur parquet ce samedi soir.

BASKET (NM2) : Et les Tangos ont fini par céder...

L'ES Prissé Mâcon a été battue de 5 points à la maison.

BASKET (LFB) : Les pinkies démarrent bien l’année !

Une nouvelle victoire du Charnay Basket Bourgogne Sud face à Charleville-Mézières, 71-64.

BASKET (LFB) : Charnay fait tomber le 3ème de la ligue !

Les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud recevaient Basket Landes ce samedi soir à 20h au cosec de Charnay, match comptant pour la 9ème journée de Ligue Féminine de Basketball.

BASKETBALL (LFB) : Les pinkies du CBBS affrontaient le leader de la ligue !

Un match qui a tenu toutes ses promesses avec un suspens jusqu’à la dernière seconde du match qui s’est terminé dans les prolongations...

BASKET (NM2) : Cruelle défaite à domicile pour Prissé- Mâcon

Dans le cadre de la 9ème journée de Nationale 2, l’Etoile Sportive Prissé-Mâcon recevait ce samedi l’équipe savoyarde de La Ravoire-Challes Basket.

BASKET (LFB) : Une 3ème victoire cette saison pour le CBBS !

Pour cette 6ème journée de Ligue Féminine Basketball, les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud recevaient l’Union Féminine Angers Basket.

BASKET (NM2) : Le réveil des tangos de Prissé !

Lors de cette 3ème journée de Nationale Masculine 2, l’Étoile Sportive Prissé-Mâcon a gagné son premier match de la saison face à Montpellier !

BASKET - CBBS : une belle soirée partenaires pour ouvrir la saison des Pinkies

Le président Jean-François Jaillet passe la main. Toutes les photos de la soirée

BASKET (NM2) : l’Etoile Sportive Prissé-Mâcon a présenté son effectif aux partenaires

Le président Lachaize en a profité pour annoncer son départ. Les photos de la soirée ! 

BASKET : Les jeunes talents en démonstration au Cosec de Charnay !

Ce weekend, les matchs de basket se sont enchainés au Cosec lors du Début de la Rise Up Week.

BASKET : La Betclic Élite s'est invitée à Charnay !

4ème et 5ème de la saison 2022-23 de la Betclic Élite (ex Pro A), la JL Bourg a dominé la JDA Dijon 71-64 lors d’un match de gala exceptionnel au Cosec de Charnay-Lès-Mâcon ce samedi soir.

CHARNAY : Du bon basket en perspective

Tournoi U18 les 2 et 3 septembre, match de gala entre Dijon et Bourg-en-Bresse , tournoi féminin les 9 et 10 septembre, les amateurs de la grosse balle orange vont être servis ! 

BASKET (CBBS) - Stéphane Leite : « Haïr la défaite »

Entre ambitions et humilité, le coach des pinkies a abordé la nouvelle saison lors d’un premier rassemblement avec ses joueuses, son staff et les bénévoles.