dimanche 5 février 2023

 

Un rassemblement autour du calendrier de la honte qui s'inscrit dans la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes

Pour les adhérents CGT retraité.es du bassin mâconnais, les femmes retraitées ne sont pas épargnées. Les violences qu’elles subissent s’expriment spécifiquement, et de différentes manières.

Violences physiques

Les violences conjugales ou intrafamiliales touchent aussi de nombreuses femmes âgées. En 2021, 26 femmes âgées de plus de 70 ans ont été victimes de féminicide soit plus de 20 % du nombre total en France. Le mobile le plus souvent invoqué : la vieillesse et/ou la maladie (de la victime ou de l’auteur). Féminicides souvent précédés de violences longtemps dissimulées à l’entourage car les femmes âgées sont plus réticentes à se confier, s’isolent ou sont isolées, ont peu accès aux réseaux sociaux, aux services publics souvent éloignés ou rendus peu accessibles par les fermetures multiples.

Les retraites faibles des femmes de cette génération (54 % des femmes retraitées ont une retraite inférieure à 1 000 € bruts) sont un frein important pour quitter un environnement devenu toxique.
La France n’a pas, comme au Canada par exemple, de lieux d’accueil spécifiques aux femmes âgées parfois dépendantes, victimes de violences.

Violences morales

Les femmes retraitées sont souvent des « aidantes » de leurs parents très âgés, de leur conjoint malade ou handicapé : c’est une charge morale, psychique et physique. Cette triple charge, accomplie avec une abnégation à la hauteur des sentiments qui les lient à la personne aidée, atteint toutefois leur qualité de vie en retraite et conduit souvent à l’isolement, puis à l’épuisement, en l’absence de prise en charge de qualité dans des établissements spécialisés.

Violences sociétales

La principale n’est-elle pas celle des inégalités du montant de retraite, construites dans les inégalités salariales et sociales : « double journée », charge des enfants, des tâches ménagères, etc. En 2022, les retraites des femmes sont toujours, en moyenne, inférieures de 40 % à celles des hommes !!

Autre violence

La décision, par le Ministère de la Santé, de ne plus prendre en charge les dépistages des cancers féminins à partir de 75 ans, ainsi que les « bilans de santé » à partir de 65 ans ! alors qu’ils sont pris en charge à 100 % par la Sécurité sociale pour les 20-25 ans, 40-45 et 60-65 ans (loi de financement de la Sécurité sociale 2023).

 

La CGT, ses organisations dont l’UCR, œuvrant en tant qu’organisation syndicale pour le mieux-être au travail et dans la vie sociale, appelle à participer à toutes les initiatives prévues en territoire, autour de cette date du 25 novembre 2022.

Le syndicat des Retraités CGT du Mâconnais invite toutes celles et tous ceux disponibles à rejoindre le rassemblement de Femmes Solidaires le samedi 26 novembre de 10h30 à 12h30 sur l'Esplanade Lamartine et a participé à la conférence qui aura lieu le 6 décembre à la salle du pavillon à 18h30 avec comme thème : les violences faites aux femmes en situation de handicap en partenariat avec l'AMI et l'APF.

 

LOCHÉ : Nouvel envol du comité des fêtes

avec un nouveau président

MÂCON : Devant les CM1-CM2 de l’école Henri Matisse, parenthèse enchantée pour Benjamin Dirx en "professeur des écoles"

Le Parlement des enfants, créé en 1994, en partenariat avec le ministère de l’Éducation Nationale, permet à des enfants de CM2 de participer au système démocratique français.

MÂCON : Retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Toujours à l’appel de l’intersyndicale, une manifestation aux flambeaux s’est déroulée dans le centre-ville ce vendredi soir, réunissant quelque 300 personnes pour entretenir la contestation avant l’appel de la troisième journée nationale du 7 février.

Réforme de retraites : 7 manifestations mardi en Saône-et-Loire !

À l'appel de nombreux syndicats, y compris lycéens et étudiants

CHEZ LES VIGNERONS D'IGÉ : Découvrez la nouvelle gamme Terroirs des Brigands

Médaillé d'or au concours des vins de la St-Vincent des Mâconnais et Beaujolais. Promo jusqu'au 28 février - publi-info

MÂCON - Lycée Dumaine : Elena Monate remporte la sélection régionale de la Coupe Georges Baptiste

Depuis 1961, la Coupe Georges Baptiste est un concours destiné aux jeunes élèves en cours d’études dans les Arts de la table dans les établissements d’enseignement hôtelier de France des classes suivantes : Terminales Cap, Bac Professionnel, Bac technologique et 1ère en Brevet Professionnel.

CHARNAY - Christine Robin « On est sur un territoire qui grandit, on a besoin de travailler conjointement, vous et nous »

Madame le maire et son adjointe Katia Casteil, en charge du développement et de l’animation économique et commerciale, ont rencontré les acteurs économiques publics et privés de la ville lors de la cérémonie des vœux ce matin à la salle Ballard.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Très belles et uniques pièces au salon de la collection

Organisé par les clubs cartophiles et philatéliques mâconnais, le 41ème salon de la collection a présenté ses trésors ce dimanche 29 janvier.

POLITIQUE : Les Républicains de la 1ère circonscription partagent la galette : « Tout doucement mais sûrement vers 2026…»

Près de 50 personnes ont répondu présentes ce vendredi 27 janvier à l’invitation très conviviale d'épiphanie que leur avait adressé leur responsable de la circonscription LR du Mâconnais.

PEDAGOGIE : 3 classes mâconnaises fabriquent des objets en impression 3D à l'ENSAM Cluny

Ce 27 janvier, trois classes d'écoles élémentaires mâconnaises ont fabriqué des objets en impression 3D dans le cadre d'un concours proposé par l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) de Cluny.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une très légère baisse des interventions en 2022 pour les pompiers

La tradition des vœux est encore d’actualité, et le colonel Frédéric Pignaud directeur départemental des services d’incendie et de secours de Saône-et-Loire, commandant le Corps départemental de sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire, s'y est prêté volontiers en adressant les siens aux pompiers ainsi qu’au président du Conseil départemental André Accary.

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 27 janvier attribue 600,7 millions d'€ d'aides

223 769 € iront à la cité de l'entreprise de Mâcon pour la réhabilitation d'un bâtiment dont le coût global est estimé à 1,12 millions ; 40 000 € iront au recrutement d'un animateur numérique au PETR Mâconnais Sud Bourgogne.

SAÔNE-ET-LOIRE : La délinquance en légère augmentation

L’État-major départemental de la sécurité réunit tous les services de l’état impliqués dans la lutte contre la délinquance. Présentation a été faite du bilan statistique de leur action en 2022. Tous les chiffres police et gendarmerie. À noter, une forte hausse du nombre de victimes de VIF enregistrée en gendarmerie de Mâcon et cambriolages en zone police. 

SAÔNE-ET-LOIRE : 38,4 millions d'€ d'investissement du Département pour les routes et infrastructures en 2023

Sébastien Martin avait rendez-vous ce matin à Viré avec les maires du Mâconnais pour présenter le programme des investissements du Département dans les routes et infrastructures en Mâconnais. Le détail par commune des investissements routiers dans le Mâconnais.