dimanche 16 juin 2024

Le match vu par le speaker. La chronique de Rémy Mathuriau, à dévorer en un seul bloc !

 

Brrr !! Ça sent l’hiver à plein nez

Ah ben voilà, y’a pas une semaine qu’on est passé à l’heure d’hiver, qu’en tant que bon français moyen, je vais râler. Il va faire nuit de bonne heure, il va faire faire froid, ça va brouillasser, ça va être humide, la goutte va pendre au nez. Tous les ingrédients pour ne pas sortir, et passer une bonne soirée à regarder France-Australie à la télé, et dans son canapé.

L’Australie, vous connaissez, ce p’tit bout de terrain, grand comme quatorze fois la France, et situé à l’autre bout du monde. Enfin ! Pour nous. Pas pour les australiens. Pour eux, ce sont nous qui sommes à l’autre bout du monde. Si vous ne comprenez rien, vous punaisez une mappemonde contre le mur, vous y balancez une fléchette fraîchement affûtée, et vous choisissez ainsi la destination de vos prochaines vacances. Si ça tombe sur l’Australie, c’est bien. Sinon, c’est le jeu ma pauvre Lucette.

L’Australie, c’est également le pays où l’on croise les koalas et même des kangourous, les seuls animaux qui sautent sur la queue. On en a également en Europe, mais ils ne portent pas le même nom. Bref le rugby, ça aurait été bien, mais ce soir c’est direction le Cosec de Charnay avec au programme le quatrième match de la saison de LF2. Merci qui pour ce moment géographico-animalo-sportif ? Merci Rémy.

Le Centre de Formation en guest star sur le parquet charnaysien

Benoît est aux manettes sono et au micro en même temps. Benoît, pour ceux qui ne le connaissent pas, est DJ, speaker, chauffeur de bus, tambour-major du kop et j’en oublie certainement. Il mixe, il commente, et il m’avoue même qu’il n’est pas simple de tout gérer simultanément. J’acquiesce volontiers. C’est un métier. Mais, il s’en sort bien le bougre. Perso, j’avais prévu d’arrêter le job/speaking dès que les Pinkies évolueraient en Coupe d’Europe. Mais, c’est encore pas pour demain. Donc, il va falloir y penser.

Où en étais-je ? Ah oui, le Centre de Formation qui recevait Chenôve en Nationale 2. Les Pinkettes s’imposent finalement 70-62, et emportent ainsi leur seconde victoire dans ce championnat relevé (de la victoire). Gaz et Laure étaient ravis (oli).

Je papote, je papote, je fais ma gonzesse,

mais au fait qui vient jouer ce soir ?

Peut-on parler de derby lorsque les adversaires arrivent de 180 bornes ? Wikipédia nous indique que non. Mais tant pis, j’ai l’outrecuidance (j’avais dit que j’emploierai des mots compliqués cette saison) de passer au-dessus de Wik.

Le Cosec reçoit ce soir l’équipe de la Tronche Meylan proche de Grenoble. Équipe qui était déjà venue, il y a quelques saisons (en 2017) pour un match de playoffs lorsque les Pinkies jouaient en Nationale 1. Ce fameux soir, la moitié des gradins était parée de rouge et blanc, les couleurs des iséroises. Et l’ambiance régnait (Durette). J’avais eu le malheur de dire au micro que la spécialité culinaire de La Tronche était la soupe à la grimace. Je m’étais fait huer et siffler comme jamais. Mais qu’est que c’était bon !! Je jubilais (de vache). On pouvait dire ce qu’on voulait, sans qu’on nous reprenne. Ça aussi, c’était bon. Une autre époque.

La Tronche dans la proche banlieue grenobloise, au pied du massif de la Chartreuse avec ses 7000 habitants, et d’où était natif le regretté Grégory Lemarchal. Rappelons que l’équipe de Mickaël Cortay a terminé finaliste des playoffs contre Toulouse au mois de mai dernier. La méfiance sera donc de mise. Bon, terminés l’émotion et la culture pour aujourd’hui, j’ai du taf sur le feu.

Et une championne du monde, une

La Tronche compte dans ses rangs Camille Droguet 1.78 m pour 23 ans, récemment championne du monde de basket 3x3 des moins de 23 ans, avec l’ex-Pinkie, Sixtine Macquet. Bravo pour ce magnifique titre.

Présentation des équipes et parrains du match

Une sympathique haie d’honneur est mise en place par le Centre de Formation, vainqueur deux heures plus tôt. L’équipe première est applaudie comme il se doit, par un public déjà aussi chaud qu’une goudronneuse. HBI Locamuc est le parrain du match, et il revient à Ludovic Badey de donner le coup d’envoi fictif. Le domaine François 1er de Saint-Amour est le partenaire viticole de la soirée, et prépare ses tire-bouchons pour le VIP. Merci à eux.

C’est parti mon kiki pour le 1er ¼ temps de la 1ère mi-temps

où La Tronche va faire la tête

Le match débute par des tentatives à 2 puis à 3 points, puis des fautes, des rebonds, mais en points, RIEN. Que dalle, quetchi, que fifre, que pouic, ça ne veut pas rentrer. Comme si quelqu’un s’était amusé à coller du cellofrais sur les cercles. Il faut attendre près de trois minutes pour qu’enfin la championne du monde 3x3 réussisse son premier 2 points. Enfin ! Suivie par Aurore Pautou (40 ans), et ça nous fait (4-0). Vexée, Amber Melgoza du Cbbs propulse un 3 points qui rentre sans souci. Maëva Djaldi-Tabdi suit avec un 2 points (5-4). Les iséroises qui ne sont pas là pour rigoler font 2+2+2. Ce qui fait, et vous en conviendrez 6 points (5-10).

Il reste une minute et des brouettes à ma montre Yonger & Bresson. Amandine Toi fait + 3, suivie par Elyah Kiavi qui fait + 2 (10-10). Le buzzer buzze. Il va falloir faire mieux si on ne veut pas que le public s’endorme comme pendant un spectacle de Messmer. Christelle en profite pour remporter le jeu du vigneron à la fin du premier ¼ temps.

Second ¼ temps de la première mi-temps

où La Tronche montre son vrai visage

La Tronche repasse devant, mais pas pour longtemps. Les Pinkies dépassent sans clignotant les rouges et blancs avec un 3 points de Cap’tain Monique. Les tronchoises ne reverront pas la tête. Malgré tout, elles s’accrochent comme de la vigne vierge sur une façade normande (15-14). Johanna Muzet leur colle deux points de plus dans la musette, imitée par Elyah et Amber, et le Cbbs prend une bonne bouffée d’air (21-14). Mais les filles de Mickaël Cortay ne lâchent pas grand-chose, et rôdent à 5 ou 6 points derrière.

Diana Balayera ne tremble pas devant le panier de la ménagère de moins de 50 ans, fait 2+2 (27-19). Les artilleuses charnaysiennes, Coralie et Amber entrent en scène (en non pas en Seine). Et paf, +6 en moins de temps qu’il n’en faut à un optimiste pour planter deux glands, et courir s’acheter un hamac (33-19). Prescilla Colombo (certainement la sœur de l’inspecteur) et Camille Droguet ne voulant pas perdre la face devant tant d’insolence enquillent quatre points, alors que le buzzer sonne la fin de cette première partie de match (33-23).

Lors des quinze minutes de repos réglementaires et obligatoires

Buvettiers et pizzaiolos sont autant pris d’assaut que les chars du même nom. Je ne parle pas des toilettes. On en profite pour remettre une bouteille de Viré-Clessé à Stéphane Sarraute responsable de l’équipe du Centre de Formation. D’ailleurs, on pourrait l’appeler Victor Inox, tant il est le véritable couteau suisse du club. Encore merci à tous ces bénévoles.

1er ¼ temps de la seconde mi-temps, où La Tronche va faire grise mine

Les deux équipes repartent le couteau entre les dents (de la mer). Amber fait péter deux missiles sol-panier devant un public aussi chaud qu’une cabane à fricadelles (40-28). Les iséroises surnagent tant bien que mal, grâce aux deux Camille. Droguet et Cirgue. Diana Balayera enfonce le clou comme un charpentier dans de la volige (46-31). +15 points, puis + 16 avec un 3 points d’Elyah. Driiiingg !! Le buzzer sonne ou la sonnerie buzze. Je vous laisse rayer la mention inutile. William tente en vain le panier du milieu de terrain afin de repartir avec le vélo offert par GD Cycles.

Dernier ¼ temps de la dernière mi-temps où La Tronche fera bonne figure

Malgré tout, il reste dix minutes, voire 600 secondes de jeu, et comme vous le savez, rien n’est jamais terminé au basket. Mais, même pas peur. Amandine Toi et Monique Makani continuent le festival à 3 points. Les rouges et blancs résistent et prouvent qu’elles existent. Il reste sept minutes à ma seconde montre Yonger & Bresson. La messe est-elle dite Edith ? Ça y ressemble fort. À moins d’aller vite faire brûler un cierge en l’église de Saint-Ferjus, la bénédiction me semble fortement compromise pour les banlieusardes grenobloises. Elles reviennent à – 10 points (55-45). C’est sans compter sur Amber qui réussit son cinquième panier primé (juin, juillet, août ..).

Le fameux « ici, ici, c’est Charnay » retentit dans le Cosec. Le kop exulte et fait le tour des gradins. Pinkie 71 la mascotte enflamme le dancefloor. Dans le doute, je fais le 18. Au cas où.. Coralie Chabrier y va de son 3 points. Maëva se déguise en Laurent Gerra et l’imite (68-51). Côté visiteuses, Clérine Choron (certainement de la famille du professeur) tente et réussit le second 3 points de son équipe. Les arbitres sifflent la fin du match (68-54). Amber est nommée MVP de la soirée avec une éval de +16. Un bouquet de fleurs lui est remis. Bravo. Allez, je vous laisse, j’ai une potée sur le feu. Bonne quinzaine à tous.

Et les paniers à 3 points : 13 sur 36 tentés, soit 36 % de réussite. Partagés entre Monique Coralie et Amandine (2), Elyah et Maëva (1) et Amber qui en marque 5. La Tronche fait 12 % avec 2 réussites sur 14 tentés.

Les scoreuses : Kankou 0 ; Diana 8 ; Amber 21 ; Amandine 6 ; Monique 7 ; Elyah 9 ; Johanna 4 ; Amina 0 ; Maeva 5 et Coralie 8 pour le CBBS.

Camille Droguet 13 ; Aurore Pautou 11 ; Camille Sirgues 9 ; Morgan Batey 7 ; Prescilla Colombo 6 ; Clérine Choron 5 ; Tilise Boisseron 2 ; Clarisse Sahun 1 ; Manon Burdet et Henda Koïta

 

Prochains matchs : Direction le centre fédéral le samedi 12. Retour à domicile le 19 novembre avec la réception des nordistes d’Aulnoye. Plus d’infos sur Mâcon Infos et les réseaux sociaux.

 

Rémy Mathuriau

 

 

BASKET : Le CBBS, entre deuil et ambitions ce jeudi soir

Dernière soirée partenaires de la saison ce 13 juin pour le CBBS, qui a donné rendez-vous aux sponsors au château de la Greffière sise à la Roche vineuse.

BASKET - Playoffs LFB : Première manche ratée pour le CBBS

Pour cette grande première historique en quart de finale des playoffs de LFB, les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud se sont inclinées sur leur parquet face à Montpellier. Tout n’est pas perdu, la revanche aura lieu mardi soir dans l’Hérault. Résumé et images

BASKET (LFB) : Le CBBS est en play-off, Historique !

En s’imposant face à Saint Amand hier soir, les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud ont écrit une nouvelle page de l’histoire du club !

Basket (NM2) : Prissé enchaîne !

L’Étoile Sportive Prissé Mâcon a gagné son 3ème match d’affilé en nationale 2 face à Sorgues ce samedi soir.

BASKET - Flash-Score : Basket-Landes contre CBBS (LFB)

Les Pinkies étaient en déplacement ce soir.

BASKET (LFB) : Match décisif pour le CBBS face à Landerneau

Dans un cosec de Charnay affichant complet, les joueuses du Charnay Basket Bourgogne Sud devaient s’imposer contre un concurrent direct !

BASKET (NM2) : Prissé devait se racheter ce samedi soir !

Après deux défaites consécutives dont une sévère à domicile il y a 3 semaines à domicile face à Marseille, les tangos de l’Étoile Sportive Prissé-Mâcon avaient pour obligation de s’imposer sur leur parquet contre Ail de Rousset.

BASKETBALL (LFB) : Le CBBS se donne de l’air !

Les Pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud ont renoué avec la victoire ce dimanche après-midi sur leur parquet face à La Roche Vendée, dans un cosec plein à craquer.

BASKET BALL (NM2) : Un match à oublier pour Prissé

Dans un match qui s’est terminé dans la confusion la plus totale, les tangos de l’Étoile Sportive Prissé Mâcon se sont lourdement inclinés face à Marseille sur leur parquet ce samedi soir.

BASKET (NM2) : Et les Tangos ont fini par céder...

L'ES Prissé Mâcon a été battue de 5 points à la maison.

BASKET (LFB) : Les pinkies démarrent bien l’année !

Une nouvelle victoire du Charnay Basket Bourgogne Sud face à Charleville-Mézières, 71-64.

BASKET (LFB) : Charnay fait tomber le 3ème de la ligue !

Les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud recevaient Basket Landes ce samedi soir à 20h au cosec de Charnay, match comptant pour la 9ème journée de Ligue Féminine de Basketball.

BASKETBALL (LFB) : Les pinkies du CBBS affrontaient le leader de la ligue !

Un match qui a tenu toutes ses promesses avec un suspens jusqu’à la dernière seconde du match qui s’est terminé dans les prolongations...

BASKET (NM2) : Cruelle défaite à domicile pour Prissé- Mâcon

Dans le cadre de la 9ème journée de Nationale 2, l’Etoile Sportive Prissé-Mâcon recevait ce samedi l’équipe savoyarde de La Ravoire-Challes Basket.

BASKET (LFB) : Une 3ème victoire cette saison pour le CBBS !

Pour cette 6ème journée de Ligue Féminine Basketball, les pinkies du Charnay Basket Bourgogne Sud recevaient l’Union Féminine Angers Basket.