vendredi 7 octobre 2022

 

Communiqué de la préfecture

LA MAJORITE DU DEPARTEMENT EN CRISE A COMPTER DU 15 AOUT 2022
La dégradation du niveau des cours d’eau et des nappes souterraines s’accélère et des tensions apparaissent sur l’alimentation en eau potable, en particulier sur l’ouest du département.
 
Par ailleurs, les réserves du barrage de Villerest, lequel assure le soutien d’étiage de la Loire, sont en forte baisse et l’ouvrage pourrait ne plus être en mesure d’assurer ce soutien si la sécheresse se prolongeait au-delà du 15 septembre.
 
C’est pourquoi la préfète du bassin Loire-Bretagne a décidé de réduire les débits assurés sur la Loire. Cette décision impose aux départements concernés par les axes réalimentés Loire et Allier de prendre des mesures renforcées de restriction des usages de l’eau pour préserver les débits des cours d’eau et les usages associés.
 
Le préfet de Saône-et-Loire a donc décidé de prendre un nouvel arrêté sécheresse qui place:
 
• le secteur « Vallée de la Loire » en alerte renforcée dès ce mercredi 10 août, et passera en crise à partir du lundi 15 août 2022 ;
• le secteur « Arconce et Sornin » en crise ;
• le secteur « Bourbince » en alerte renforcée ;
• les autres secteurs restant à des niveaux identiques, à savoir « Arroux-Morvan », « Grosne », « Seille et Guyotte » et « Saône aval » en crise, « Dheune » en alerte.
 
En alerte et en alerte renforcée, les usages de l’eau sont contraints : remplissage des piscines privées interdit sauf 1re mise en eau sous conditions, lavage des voitures interdit en dehors des stations professionnelles équipées d’un système de recyclage des eaux ou de matériel haute pression, arrosage des espaces verts interdit, irrigation agricole soumise à restrictions d’horaires, prélèvements pour les activités industrielles réduits...
 
En situation de crise, les seuls usages domestiques autorisés sont ceux prioritaires répondant à la santé, la salubrité publique, la sécurité civile et l’alimentation en eau potable de la population. L’irrigation agricole est quant à elle interdite, avec une adaptation permettant sous condition l’arrosage des cultures les plus sensibles au stress hydrique.
Les services de l’État se mobilisent pour contrôler le respect des mesures de restrictions des usages de l’eau. L’objectif est d’assurer la bonne mise en œuvre de la réglementation, porter des messages de sensibilisation et de prévention, mais aussi sanctionner des usages de l’eau interdits par l’arrêté.
 
Face à une situation qui se dégrade et risque de durer, le préfet en appelle à la responsabilité de chacun et rappelle que l’économie d’eau doit être un souci quotidien pour l’ensemble des usagers du département. Chacun doit mettre en œuvre tout au long de l’année des mesures d’économie, par exemple limiter les arrosages des pelouses, le lavage des véhicules, privilégier les douches aux bains, remplir sa piscine avant l’été ou renoncer à la remplir, réparer les fuites d’eau même minimes... Les activités économiques doivent quant à elles s’adapter afin de réduire leurs prélèvements, pour anticiper l’intensification des sécheresses générée par le changement climatique.
 
Pour s’assurer du respect des restrictions imposées par l’état d’alerte renforcée et de crise, des contrôles seront menés par les forces de l’ordre, notamment auprès des stations de lavage de véhicule dont l’usage est strictement interdit dans le territoire en état de crise,
sous peine d’amende au propriétaire du véhicule contrevenant.
 
 

MÂCON : Dernier acte après 25 ans de violences conjugales ?

D.D., 53 ans, se retrouve encore dans le box des accusés ce 7 octobre. Il comparaît au tribunal correctionnel pour des violences commises le 5 octobre sur son épouse (sous curatelle).

MÂCON – Collège Schuman : C'est reparti pour les cordées de la réussite, qui s'enrichissent du tutorat

Depuis 3 ans, le collège Robert Schuman accueille des étudiant.e.s. de l'ENSAM de Cluny qui témoignent de leur parcours jusqu'à l'école d'ingénieur.

MÂCON : Le Spot fête ses 10 ans avec les enfants et sert la cause d'Octobre rose

Mercredi après-midi à 16h30, le Spot ouvrait ses portes au public pour fêter ses 10 ans. Les enfants ont été invités à courir pour la cause.

MÂCON : Achetez une brioche aux Papillons blancs, au profit des enfants handicapés

Comme chaque année, l’association « Les Papillons blancs » vous donne rendez-vous dans la galerie marchande d’Auchan jusqu’à samedi pour leur traditionnelle vente de brioches.

ÉCOLOGIE : La Chambre d’Agriculture accueille le premier enjambeur électrique de Saône-et-Loire

Plusieurs fois mis à l’épreuve lors de démonstrations techniques dans notre vignoble, l’enjambeur 100 % électrique Alpo de la marque Sabi Agro va poser ses valises sur les domaines expérimentaux de la Chambre d’Agriculture afin d’évaluer ses performances dans un objectif de neutralité carbone.

SANCÉ : Le site de compostage de la cantine, pour le cuit et le cru, une expérience et un modèle à suivre

Gilles Jondet, maire de Sancé et vice-président de MBA, en charge du traitement des déchets, a choisi les semaines européennes du développement durable, 18 septembre au 8 octobre, pour mettre en lumière l’initiative de la commune.

MÂCON - Travaux en centre-ville : Les rues de la Barre et Philibert-Laguiche concernées

Des travaux de réseaux se tiendront dans le centre-ville pendant plusieurs semaines.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département lance son schéma de développement du tourisme et des loisirs

Elisabeth Roblot, vice-présidente en charge du tourisme et de l’attractivité, a réuni lundi les offices du tourisme et les EPCI de Saône-et-Loire à l'occasion du lancement de l'élaboration de son futur schéma de développement et de promotion du tourisme 2023-2026.

CLIN D'OEIL : Laura, élève au lycée Alexandre Dumaine, vous présente la Margarita

Les métiers de la salle et du service sont à l'honneur sur macon-infos. En partenariat avec le lycée Dumaine, un ou une élève présente un cocktail préparer et servi au restaurant d'application. Vendredi dernier, Laura, 1ère HRA*, proposait et préparait des Margaritas.

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 30 septembre attribue 54 millions d'€ d'aides

Plus de 300 000 € sont accordés à l'institut ESS de Tramayes

ROMANECHE-THORINS : “Du vestiaire à la Cave” déroule le tapis rouge

Pleins feux sur la collection du magasin. Miss Bourgogne a défilé aussi.

CHARNAY : La marche nordique inaugure son local pour marcher et rêver !

L’association a été créée en 2021 et déjà, par la volonté de ses membres, elle a pu inaugurer son local vendredi, après une rénovation complète par les adhérents, dans la Grande Rue de la Coupée, au numéro 25 B, c’est alors dire le dynamisme du club !

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Bilan à mi-parcours de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de renouvellement urbain (OPAH)

Lancée en juin 2019 pour une durée de 5 ans, Mâconnais Beaujolais Agglomération porte une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain (OPAH-RU) jusqu’en juin 2024.

PROJET DE PARC HISTORIQUE À TOURNUS : Le Collectif Pas d’ECLAT demande des comptes au président Accary

Il l'a fait en manifestant son opposition au projet devant le conseil départemental ce jeudi en début d'après-midi.

MÂCON : Le renouvellement de la DSP pour quatre parkings à l'ordre du jour du Conseil muncipal lundi soir

Une délibération qui a fait l'objet d'un échange électrique entre la cheffe de l'opposition Eve Comtet-Sorabella et le rapporteur Gérard Colon. Le renouvellement de la DSP interviendra en juin 2023. Les élus de gauche ont voté contre cette délibération.

HURIGNY : Au plus près de la réalité pour un exercice incendie à l’école primaire

9 h 15 ce matin à l’école primaire d’Hurigny, travail scolaire et calme studieux règnent dans chaque classe de l’école, depuis le CP jusqu’au CM2. Le directeur, David Duquennoy, arpente le couloir de l’établissement…

ALIMENTATION : L’UFC-Que Choisir 71 part en campagne pour rendre obligatoire le Nutri-Score !

L'association de défense des consommateurs sera vendredi matin au centre E.Leclerc Mâcon.

CRÊCHES : Un road trip solidaire au profit de la Fondation Frédéric Gaillanne

Le club de foot local de la JSC et deux Crêchois habitués à sillonner les routes en vélo participent à ce beau projet qui les mènera jusqu’à Barcelone d’ici dix jours…