mardi 16 avril 2024

 

Dans l’ancienne friche industrielle de la rue Thimonnier, quartier La Chanaye, les travaux de désamiantage et de démolition ont débuté ce jour pour le projet porté par l'Agglomération MBA.

Cela faisait des années que la friche, naturelle celle-ci, s’était développée autour des bâtiments abandonnés, livrés aux squatters, avec tous les risques induits de dégradations ou d’incendies. Les élus de l’Agglo, le président Jean-Patrick Courtois et le vice-président Gérard Colon, en charge de l’urbanisme et de l’aménagement, sont venus constater le début des travaux, après une longue attente d’environ deux ans liée aux procédures légales (déclaration d’utilité publique, négociations avec l’ancien propriétaire).

La parcelle concernée s’étend sur 5500 m2. Après l’opération de désamiantage, les bâtiments seront démolis. Cette première phase sera terminée en mars prochain pour laisser place à la construction du village des artisans qui sera livré d’ici deux ans.

À terme, 2500 m2 de bâtiments devraient s’élever, divisés en une dizaine de lots, soit de surfaces relativement modestes pour installer plutôt des petits artisans qui pourront mutualiser certaines espaces comme les parkings.  « La demande est là » assurent les élus.

La réhabilitation des friches est même une nécessité absolue avec le prochain SCOT et la réduction de la réserve foncière qui, si elle permettra de sauver des terres agricoles, va tendre le marché du terrain à bâtir. 

Au-delà de l’aspect foncier, ce projet s’intègre plus largement dans un processus de modernisation du quartier de la Chanaye, classé QPV (quartier prioritaire de la politique de la Ville). L’objectif est de transformer en profondeur l’image de ce quartier mais aussi de créer des emplois et d’améliorer le cadre de vie des habitants. Une voie verte va relier la rue Saint-Exupéry au chemin de la Lye et la circulation des camions sera interdite notamment sur les voies de Juliénas et Mermoz.

David Bessenay