FONDtr2

 

 

samedi 31 juillet 2021

DSC08133.JPG

De l'amitié entre Eric Ponchaux, à gauche, et le peintre burkinabé, Hippolyte Kaboré est née une association, La Graine de Karpala. Une histoire de toiles, comme l'école présentée ici, de tuiles, comme l'école construite là-bas, une histoire aussi féconde qu'un arbre fruitier sous le soleil de Ouagadougou.

 

Le Burkina Faso est un petit pays niché dans la partie nord ouest de l'Afrique. Sa capitale est Ouagadougou.
Hippolyte Kaboré y est né, il y a 37 ans, puis s'est installé à Karpala, un quartier périphérique qui n'a cessé depuis de croître jusqu'à devenir immense, et très pauvre.

 

L'artiste, dont la renommée fait son chemin, et dont l'Envoûtée va exposer des œuvres tout le mois d'août, est sensible à cette misère, délaissée par les pouvoirs publics et dont les enfants sont les premières victimes : la scolarisation y est hasardeuse, et dans des conditions mauvaises (60 à 120 enfants par classe, par exemple).

 

Aussi il va s'attacher à construire une école, qui s'appellera "La Graine". 

Eric Ponchaux et Catherine Amaro, amis du peintre, sont allés en février dernier à Karpala, par amitié et pour donner la main. Ils en sont revenus avec la conviction que ce projet un peu fou était viable, mais qu'un seul dos ne pouvait le porter plus longtemps, et ils ont créé l'association La Graine de Karpala, ici, pour aider, là-bas. Mâcon-Infos l'avait relaté début mai.

Cette histoire est donc celle d'une rencontre, une rencontre comme un arbre à fruits. L'association compte désormais 60 adhérents, et toutes les adhésions sont des promesses d'autres fruits.

 

« C'est la personnalité d' Hippolyte qui fédère tout. », dit Eric. Hippolyte qui fait des choix, qui a toujours peint tout en faisant des études de gestion, Hippolyte qui fonde famille et qui reste à Karpala, Hippolyte qui construit une école, mais qui n'en viendrait pas à bout sans d'autres...et certains de ces autres vivent à Mâcon.

 

Avant-hier une partie du bureau de La Graine de Karpala se réunissait pour parachever ses préparatifs : c'est une grande exposition qui se profile à la galerie L'Envoûtée (nous y reviendrons), et il y aura une soirée, le 19 août, pour fêter la synergie entre La Graine et l'association Réseau Education sans Frontières : aider les enfants étrangers à être scolarisés ici quand ils y sont, aider les enfants de Karpala à accéder à l'instruction chez eux, dans des conditions porteuses d'avenir là-bas.

 

Une telle cohérence influera sur ce quartier lointain, et sera décisive pour bien des enfants, et bien des avenirs. Ici à Mâcon, entre 50 et 60 toiles, ainsi que des sculptures en bronze d'Hippolyte Kaboré seront mises en vente, et une partie des gains sera réinvestie là-bas. Nous présenterons l'artiste très prochainement. Il n'a pas de discours sur son œuvre, il la présente, c'est tout, mais la puissance qui s'en dégage confirme ce qu'Eric Ponchaux désigne par ces simples mots : « C'est la personnalité d' Hippolyte qui fédère tout. »

 

FSA

 

DSC08098.JPG

Une partie du bureau de La Graine de Karpala finalise les préparatifs pour la soirée du 19,
en association avec le Réseau Education Sans Frontières

SAÔNE-ET-LOIRE : 24 pompiers, dont 14 du département, en renfort dans le Sud

La colonne Bravo est partie ce matin du centre de secours de Mâcon.

PIERRECLOS : Le Comptoir de campagne a 1 an !

Pierreclos devient Petite ville de demain.

MÂCON : Prox’aventures, ou quand la police se rapproche des jeunes

L'association de policiers Raid aventure est passée par Mâcon pour des ateliers de découverte installés au parc des Blanchettes lundi après-midi.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…

DAVAYÉ : Vitilab inauguré, la transition numérique et robotique est lancée !

Le Vitilab a été inauguré ce lundi matin. Cette nouvelle structure dépendante du Vinipôle Sud Bourgogne est innovante à plus d’un titre…