mercredi 18 mai 2022

Au 1er janvier 2019, la Bourgogne-Franche-Comté compte 2 805 580 habitants. En six ans, la population est légèrement en baisse dans la région alors qu’elle a augmenté de 0,4 % par an en France métropolitaine. Seuls les départements de la Côte-d’Or et du Doubs conservent une dynamique démographique positive.

Au 1er janvier 2019, 2 805 580 personnes vivent en Bourgogne-Franche-Comté. La région représente 4,3 % de la population de France métropolitaine. Entre 2013 et 2019, la population baisse légèrement alors qu’elle était encore en hausse entre 2008 et 2013. Le dynamisme démographique faiblit sous l’effet d’une diminution du solde naturel en raison du vieillissement de la population. Les décès deviennent supérieurs aux naissances à partir de 2015. Le solde migratoire est lui déficitaire depuis une dizaine d’années.

Deux départements sur huit en croissance

Entre 2013 et 2019, la Côte-d’Or et le Doubs sont les deux seuls départements de la région à gagner encore des habitants. Ils le doivent notamment à un solde naturel toujours positif grâce à la jeunesse de leur population. Leur croissance démographique est toutefois inférieure à la moyenne nationale.
Dans le Jura et en Saône-et-Loire, la baisse de population est peu marquée.
Par rapport à la période 2008-2013, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort perdent désormais des habitants. Dans la Nièvre, la perte de population amorcée depuis une cinquantaine d’années continue et s’amplifie. C’est le département qui connaît le décrochage le plus important avec la Martinique. Dans l’Yonne, la déprise démographique date d’une dizaine d’années.

Dijon et Besançon, des intercommunalités en croissance

La population augmente dans les intercommunalités de Dijon et, dans une moindre mesure, de Besançon. Plus récemment, certaines communes, à l’image de Dole ou de Héricourt, s’affirment comme des pôles de centralité et attirent de nouveaux habitants. Situées aux franges de la région, les intercommunalités de Sens et de Mâcon profitent du dynamisme des régions limitrophes, respectivement l’Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes. L’agglomération de Pontarlier bénéficie de la proximité avec la Suisse. En revanche, les pertes d’habitants s’accentuent dans les communes isolées, ou situées dans des zones économiquement fragilisées. C’est le cas par exemple de Cosne-Cours-sur-Loire, Audincourt et Saint-Claude.


Définitions
Le solde naturel est la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès domiciliés (comptabilisés au lieu de résidence).
Le solde migratoire apparent, ici appelé « solde migratoire », est la différence entre le nombre de personnes entrées sur un territoire et le nombre de personnes qui en sont sorties au cours de la période considérée. Il est estimé par différence entre la variation totale de la population et le solde naturel.

 

 

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Fondation groupe EDF lance un appel à projets aux associations

Le Comité Mécénat territorial de la Fondation groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté lance l’appel aux associations engagées dans les domaines de l’environnement, de l’éducation et de l’inclusion. 

GUERRE EN UKRAINE : La Bourgogne-Franche-Comté solidaire du peuple ukrainien

Cent trente palettes de matériel médical et sanitaire collectées en Bourgogne-Franche-Comté pour contribuer à la solidarité en faveur du peuple ukrainien…

VINS DE BOURGOGNE : Les lauréats de la 109e édition du tastevinage dévoilés

Parmi eux, de nombreux vins du Mâconnais et du Beaujolais. 

COVID-19 : 69 classes fermées au 17 mars dans l'Académie de Dijon

C'était 2 classes fermées la semaine dernière.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Ouverture de l’appel à candidature de la 3ème édition du Festival des solutions écologiques

Une aide financière allant de 500 à 22 000 euros pourra être attribuée aux projets sélectionnés.

Aidants professionnels et familiaux : Des ressources partagées sur la plateforme Handiapason

Plateforme de ressources fondée sur le partage d’expériences des aidants des personnes en situation de handicap, l’outil web Handiapason est accessible aux établissements et services de Bourgogne-Franche-Comté grâce au soutien de l’ARS.