var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ : Lancement des travaux du futur SRDEII Bourgogne-Franche-Comté 2022-2028

 

 

samedi 26 novembre 2022

Communiqué :

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation), le 03 décembre depuis La Commanderie à Dole.

« Il ne s’agira pas d’établir la stratégie économique de la Région en tant que collectivité, mais celle de la Bourgogne-Franche-Comté. L’enjeu est important car il nous faudra donner collectivement du sens et une vision à notre économie régionale pour les six années à venir », précise Marie-Guite Dufay.

En effet, cette stratégie concerne tous les acteurs du développement économique (entreprises, filières, pôles de compétitivité, organismes consulaires…) et les 113 intercommunalités de la région.

Une concertation large pour construire ensemble l’avenir économique du territoire

Jusqu’au 30 janvier, la concertation est ouverte à tous via la plateforme https://jeparticipe.bourgognefranchecomte.fr depuis laquelle il est possible d’accéder à l’ensemble des documents sources. Cette concertation a pour objectif de proposer une réponse stratégique, opérationnelle et partagée, traduisant la volonté des acteurs économiques de relever ensemble les défis qui se présentent. Ces défis sont nombreux.

Suivront des réunions thématiques sur les sujets tels que l’innovation, l’internationalisation, l’intelligence économique, l’attractivité ainsi que des réunions de concertation dans chaque département pour évoquer notamment le thème de l’économie de proximité.

Le bilan du SRDEII 2017–2021 : La montée en puissance de la Région

Nicolas Soret a présenté le bilan du premier SRDEII au périmètre Bourgogne-Franche-Comté mis en oeuvre sur la période 2017–2021. Ce bilan a permis d’acter la montée en puissance de la Région dans le domaine économique et l’accompagnement complet qui est proposé au titre du soutien aux TPE/PME. L’innovation a été évoquée à travers le soutien aux filières et aux cinq pôles de compétitivité.

Par ailleurs, l’Agence Économique Régionale de Bourgogne-Franche-Comté, créée en octobre 2017, s’est engagée sur la période à contribuer au maintien et au développement des activités, de l’emploi, de l’innovation et de l’attractivité économique régionale. La Bourgogne-Franche-Comté est ainsi passée de la 12e à la 6e région française en ce qui concerne les Investissements Directs Étrangers.

Enfin, dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons depuis fin 2019, la Région, aux côtés de l’État, a apporté des réponses concrètes aux entreprises avec plus de 150 millions d’euros d’aides d’urgence. Depuis octobre 2020, le Plan d’Accélération de l’Investissement Régional (PAIR) a été mis en place et mobilise 435 millions d’euros afin de relancer durablement l’activité économique.

Quelques chiffres clés :

- 1 300 PME accompagnées pour 90 M€ et 11 500 emplois créés ou consolidés,

- En coopération avec bpifrance, 40 M€ ont été consacrés au soutien de l’innovation,

- Pour l’internationalisation, en partenariat avec la CCIR Bourgogne-Franche-Comté, on dénombre plus de 10 %

d’entreprises primo exportatrices et une augmentation de 15 % des volumes exportés.

La Bourgogne-Franche-Comté sera au rendez-vous des mutations économiques

Les actions réalisées et les résultats enregistrés doivent servir de base pour préparer l’avenir économique de la Bourgogne-Franche-Comté.

La future stratégie économique régionale devra donc prendre en compte les enseignements de la crise sanitaire et répondre aux nombreux défis qui demeurent : compétitivité, souveraineté industrielle, transitions numériques, décarbonation de l’économie, cybersécurité et intelligence économique. Enfin, il conviendra de s’interroger sur les inégalités sociales et territoriales.

 

BOURGOGNE : Dernière ligne droite pour la Cité des Climats et des vins à Beaune

Mardi 22 novembre, Alain Suguenot, maire de Beaune, a inauguré la fin du gros œuvre du bâtiment, en présence de l'acteur Christophe Lambert.

La Région Bourgogne-Franche-Comté signataire de la charte de la diversité

La Région Bourgogne-Franche-Comté est ainsi la quatrième collectivité publique à s’engager officiellement en faveur de la diversité sur le territoire national, après Bordeaux métropole, les villes de Clermont-Ferrand et de Besançon d’ores et déjà signataires de cette charte.

ACADÉMIE DE DIJON - Grève du 18.10 : participation très faible des enseignant.e.s...

Elle est en forte baisse par rapport à la grève du 29 septembre.

PHOTOS : Lara Lebretton, élue Miss Bourgogne 2022

Les plus belles photos de la cérémonie

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 30 septembre attribue 54 millions d'€ d'aides

Plus de 300 000 € sont accordés à l'institut ESS de Tramayes

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».