42, dans 6 pays d’Europe : c’est le nombre de sites qui ont candidaté auprès de la Fédération européenne des Sites Clunisiens, à la fin du mois de novembre 2021, pour la démarche d’inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO de la liste Cluny et les Sites clunisiens européens. Plus d’une dizaine d’autres est en cours…

Le président de la Fédération, Rémy Rebeyrotte, qui avait officiellement ouvert les candidatures à Charlieu le 9 juillet dernier, se réjouit de cette mobilisation massive des sites clunisiens européens, et de l’engagement affiché, à leurs côtés, par les citoyens et les collectivités publiques de leur territoire.

Le breau de la candidature, coordonné par Enrique Saiz, le chef de projet, et Christophe Voros, le directeur de la Fédération, qui met en musique cette démarche internationale, a débuté le montage du dossier en commençant par affiner les outils qui permettront de retenir les sites qui composeront la liste. Le bureau est en lien étroit avec les sites candidats, qui constituent en leur sein des pôles de partenaires de la candidature (collectivités publiques, associations, institutions, entreprises, citoyens), et coordonnent leurs efforts, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne, en France, en Italie et en Suisse, au sein de comités territoriaux régionaux.

Les candidatures resteront ouvertes tout au long du montage du dossier et la Fédération espère en identifier le plus possible au deuxième semestre 2022. La liste établie sera soumise aux Etats-partenaires pour un enregistrement prévu en 2024 ; si le nombre des sites qui la composeront ne peut-être envisagé aujourd’hui, le Bureau de la candidature a promis d’en dévoiler une première ébauche dès le second semestre 2022.

En attendant ce rendez-vous, vous pouvez suivre l’actualité de la démarche et découvrir les sites candidats sur sitesclunisiens.org.

Les sites candidats sont actualisés quotidiennement sur la carte www.clunypedia.com

 

Photo d'accueil : Rémy Rebeyrotte, président de la Fédération Européenne des Sites Clunisiens, présente la candidature à Cluny le 9 octobre 2021

 

Les représentants des sites clunisiens et les partenaires de la démarche réunis à Cluny le 8 octobre 2021 dans le cadre des premiers Ateliers UNESCO clunisiens

L’architecte espagnol Enrique Saiz, chef de projet (micro) et son collaborateur l’architecte portugais Jose Maria Lobo de Carvalho répondent aux questions méthodologiques des représentants des sites candidats, le 9 octobre 2021 à Cluny (Saône-et-Loire, France)

Christophe Voros, directeur de la Fédération Européenne des Sites Clunisiens, présente les modalités de la démarche le 9 juillet à Charlieu (Loire, France)

Pour défendre la candidature de Souvigny (Allier, France), son maire Michel Barbarin a déjà regroupé à ses côtés la Communauté de communes et le diocèse de Moulins, la préfecture et le Conseil départemental de l’Allier, les élus, associations et citoyens du territoire

Marc Fleuret, président du Département de l’Indre, acte avec le président Rémy Rebeyrotte l’engagement de sa collectivité au sein la FESC, pour soutenir la candidature des sites clunisiens de son territoire