samedi 22 janvier 2022

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté du 26 novembre 2021 :

 

Accélérer la campagne de rappel, rehausser notre niveau de vigilance

 

La circulation très active du virus sur le territoire justifie une accélération de la campagne de rappel pour augmenter rapidement le niveau d’immunité de la population, et de renouer avec un respect plus rigoureux des gestes barrières dans notre vie quotidienne.

Avec une incidence en population générale passée de moins de 100 à près de 200 sur la dernière période de 7 jours, la Bourgogne-Franche-Comté n’échappe pas à la hausse brutale de la circulation du virus, qui frappe la France métropolitaine.

Cette flambée n’épargne aucun département, le Jura, le Territoire de Belfort, la Saône-et-Loire et le Doubs étant les plus touchés.

L’impact hospitalier se mesure de manière assez significative avec à ce jour déjà plus de 300 personnes prises en charge pour des formes sévères de la maladie, dont plus d’une quarantaine en soins critiques.

 

Augmenter le niveau de protection de la population

Dans ce contexte très dégradé, le ministre des Solidarités et de la Santé a présenté hier les enjeux d’une nouvelle séquence de la campagne de vaccination, pour augmenter rapidement le niveau d’immunité de la population.

S’agissant des rappels, à partir de demain, samedi 27 novembre, l’ensemble de la population âgée de 18 ans et plus sera éligible, et ce dès 5 mois au lieu des 6 initialement prévus entre la 2ème et la 3ème dose.

L’injection de cette dose de rappel conditionne la validité de son passe sanitaire sous les 7 mois après la dernière injection :

- à compter du 15 décembre pour les personnes de plus de 65 ans et celles qui, quel que soit leur âge, ont été vaccinées avec le vaccin Janssen

- à compter du 15 janvier pour les personnes de 18 à 64 ans.

La montée en puissance de la campagne de rappel dont environ 300 000 personnes ont d’ores et déjà bénéficié dans la région, repose sur l’implication des professionnels de santé de ville et sur les acteurs qui assurent le fonctionnement des centres de vaccination, dont la réactivité n’est plus à démontrer.

Les opérations pour aller vers les publics qui n’ont pas encore reçu de dose de vaccin (toujours près de 10 % de la population de plus de 12 ans en Bourgogne-Franche-Comté), vont par ailleurs se poursuivre.

 

Se mobiliser individuellement et collectivement

La chance que constitue le bouclier vaccinal dont nous disposons pour faire face à cette vague, contrairement à l’an dernier, ne doit pas faire oublier les réflexes de prévention faciles et à la portée de tous :

- porter le masque, en particulier à l’intérieur,

- aérer régulièrement les locaux,

- se laver fréquemment les mains,

-ne pas s’embrasser, ne pas se serrer la main...

Au moindre doute, au moindre symptôme ou en cas de contact avec un cas positif, il faut également se faire dépister, même vacciné, s’isoler sans délai en cas de positivité du test, et prévenir ses contacts.

« C’est l’addition de toutes ces mesures qui nous permettra de freiner la diffusion du virus ».

Un virus responsable de 5 017 décès en établissements de santé à ce jour et depuis le début de l’épidémie ; 2 309 dans les établissements médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté.

 

ÉCOLE ET CRISE SANITAIRE : L'Union des collectifs de parents appelle à faire l'école buissonnière le 25 janvier

Pour une école sans test covid, sans discrimination et sans obligation de port de masque.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Saône et Loire, département le plus dynamique sur le front de l'emploi salarié

Au troisième trimestre 2021, l'emploi continue sa progression en Bourgogne-Franche Comté et pour le 5e trimestre d'affilé selon la dernière étude publiée par l'INSEE.

COVID-19 : 172 classes fermées dans l'académie de Dijon

Elles étaient 98 lundi 10 janvier. Les détails par département.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La plateforme de données socio-économiques Décidata est ouverte au public

Premier dispositif de ce type en France, Décidata est un système partenarial d'observation et d'analyse regroupant toutes les informations économiques de Bourgogne-Franche-Comté, au service des entreprises, des acteurs économiques et des territoires. Décidata est issu d’une démarche partenariale inédite.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Comment les ligues et comités sportifs régionaux ont évolué dans la crise sanitaire

Le Comité régional olympique et sportif de Bourgogne-Franche-Comté a réalisé une enquête auprès de ses adhérents, pour comprendre l’impact de la crise sanitaire sur leurs pratiquants. La présidente du CROS, Chrystel Marcantognini, en fait le bilan.

SANTÉ : Une faculté de chirurgie dentaire pour la Bourgogne - Franche-Comté !

Les premiers étudiants feront leur rentrée en 2022, à Dijon et à Besançon.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Logement social : Naissance de l'Union Sociale pour l'Habitat

Ce vendredi 3 décembre à Dole, l’assemblée générale extraordinaire de la nouvelle USH a procédé à la fusion absorption des deux associations territoriales de Bourgogne et de Franche-Comté avec l'objectif de poursuivre les innovations.