samedi 4 décembre 2021

Mardi soir, une deuxième réunion publique, organisée par les élus du conseil municipal appartenant au groupe Mâcon Citoyens, s'est tenue, dans les locaux de la maison familiale de Flacé.

La première réunion a eu lieu il y a quelques jours. Différents thèmes avaient alors été abordés :

  • la vitesse rue de la Liberté. Cette rue traverse le bourg de Flacé et voit le niveau de circulation augmenter et sa fréquentation devenir dangereuse (véhicules particuliers, poids lourds).
  • les inondations dans les sous-sols de la Résidence Claire Fontaine lors des orages importants. Ce phénomène existe depuis l'urbanisation des terres du haut de Flacé. Le bassin de rétention des eaux pluviales n'existe toujours pas.
  • la disparition du stade Jules Révillon et de l'espace végétalisé le bordant : au total, ce sont deux hectares de terrain qui disparaîtraient.

L'inquiétude était manifeste lors des différentes prises de parole, des propositions avaient également été formulées concernant l'espace Révillon (lire notre article du 10 novembre).

Les élus organisateurs avaient alors proposé la constitution de groupes de travail regroupant élus et habitants du quartier.

Ce sont les volontaires, contactés entre-temps, qui se sont retrouvés pour réfléchir et proposer. Yulika Mtsunaga, membre du collectif Mâcon Citoyens, a ouvert la séance et présenté le déroulement de la soirée : des tables de travail et une mise en commun des propositions concernant le stade Révillon.

Au préalable, des interrogations ont été formulées : Le prix de la cession du terrain pour la construction de l'école Jeanne D'Arc est-il vraiment de 100 € le mètre carré ? Un président de l'Organisme de Gestion de l'Enseignement Catholique qui est aussi membre du Conseil Municipal... n' y a-t-il pas mélange des genres ?

Eve Comtet Sorabella, conseillère municipale regrette que la population du quartier n'ait pas été consultée et associée à ce projet qui le transforme profondément. Elle a précisé que les élus devraient travailler avec les premiers concernés que sont les habitants des quartiers.

Gabriel Siméon, conseiller municipal, a informé que des registres seront ouverts au printemps à leur attention.

 

Pas de bétonisation, ni de flux de voitures supplémentaires

Les groupes ont ainsi travaillé. Des échanges et des interrogations ont été faits. Chacun apportant ses connaissances, ses doutes, ses choix et définit des enjeux.

Au moment de la mise en commun, les constats étaient unanimes : pas de bétonisation à l'emplacement du stade Jules Révillon, pas de routes ni de flux de voitures supplémentaires dans un secteur déjà encombré et dangereux.

Les propositions se sont multipliées : Cet espace de deux hectares peut avoir de multiples fonctions conjuguées. Différentes propositions ont émergé pour le transformer en un lieu de vie intergénérationnel. Les écoles et les EHPAD peuvent construire des activités de jardinage communes. Un espace peut être consacré à la pratique de sports en extérieur, une zone réservée à la convivialité avec un kiosque à musique...

Cet espace est le seul du quartier à être une bouffée de fraîcheur dans un milieu qui s'est artificialisé. « Nous voulons notre vallon des Rigolettes », a lancé une participante faisant référence au projet de route à quatre voies qui était prévu dans les années 1970. Ce projet fut abandonné suite à la mobilisation des riverains. Depuis, cette coulée verte accueille des soirées musicales, des expositions... et des promeneurs de tout âge !

Un habitant a pris la parole pour émettre l'hypothèse selon laquelle Jules Révillon aurait formulé la volonté de maintenir ce lieu en espace sportif. Cette hypothèse doit être validée par des recherches approfondies.

Les élus présents ont confirmé leur soutien entier à la démarche de projets et aux propositions émises.

Un texte de pétition sera rédigé et transmis pour accord aux participants dans les prochains jours. D'autres pistes sont proposées. Elles sont le reflet de la mobilisation et de la détermination des habitants.

Emmanuel Jallageas a conclu la réunion et remercié les habitants de Flacé : « Nous avons vécu un véritable exercice de démocratie plein d'espoir pour l'avenir ».

P. M.

 

 

MÂCON : Les policiers de la BAC ramènent à la vie une jeune fille de 13 ans électrocutée

ACTUALISÉ : Nous apprenons ce jour très tristement que l'adolescente est finalement décédée.

HÔPITAL DE MÂCON : L'appel à l'aide d'une équipe de soignants en service de psychiatrie

Ils sont victimes de violences de la part d'un patient psychotique lourd et demandent son transfert en unité pour malade difficile. Or, l'ARS ne répond pas !

MÂCON - Téléthon 2021 - Les entreprises ont du coeur : Donnez pour remporter le défi des entreprises !

En 2016, la Ville de Mâcon a lancé « le défi des entreprises ». Le but : inciter les entreprises mâconnaises à s’engager pour aider à trouver des traitements thérapeutiques et des dispositifs d’accompagnement social pour les malades. Cette année, la Ville relève à nouveau le défi, avec vous, entrepreneurs.es.

MÂCON : Les lauréats du GRETA 71 ont reçu leurs diplômes

Le GRETA 71, Sud Bourgogne antenne de Mâcon, a remis, ce mardi soir, les diplômes aux stagiaires de l'année qui se termine. Cette cérémonie s'est déroulée salle de réunion du conseil municipal à l’Hôtel de ville de Mâcon.

MÂCON : Une vélorution des lumières le 11 décembre

Un rendez-vous proposé par l'association Mâcon Vélo en Ville.

ROMANÈCHE-THORINS : Le Hameau Duboeuf, cadre féerique de la soirée des professionnels de l’oenotourisme en Saône et Loire

Le Hameau Duboeuf a été choisi par André Accary, président du Conseil départemental, et Elisabeth Roblot, présidente de l’Agence touristique Destination Saône et Loire, pour accueillir tous les acteurs de l'oenotourisme regroupés sous le label « Vignobles et découvertes » et promouvoir cette marque nationale. 

MÂCON - Lycée Dumaine : Le bac et ensuite…

Ce lundi, le lycée professionnel Alexandre Dumaine élargissait l'horizon et proposait des perspectives aux futurs bacheliers.

MÂCON : Mâcon Tendance, force de proposition pour un centre-ville attractif et dynamique

Après la cour de l’Académie de Mâcon en juillet dernier, c’est le musée des Ursulines qui a accueilli cette semaine l’assemblée générale de l’association des commerçants, Mâcon Tendance. L’occasion de faire un bilan des actions menées et des projets à venir…

SOLIDARITÉ : Le président national de la Croix Rouge en visite à Mâcon

Ce vendredi, les responsables locaux et départementaux de la Croix-Rouge, le président départemental, Jean-Guy Cinquin en tête, ont accueilli Philippe Da Costa qui a passé deux jours en Saône-et-Loire entre Mâcon et Chalon-sur-Saône.

MÂCON - Baromètre des villes cyclables : plus que 4 jours d'enquête !

Ce vendredi en fin d’après-midi, l’association Mâcon Vélo en Ville s’est mobilisée à l’entrée de la gare SNCF dans le cadre de la campagne « baromètre des villes cyclables ».