vendredi 1 juillet 2022

 

Elle était une des très rares entrepreneuses de la région de Mâcon à participer au salon parisien MIF (Made in France) qui s'est déroulé du 11 au 14 novembre porte de Versailles. Rencontre.

 

C'était son premier salon à Paris, et le second en tant qu'artisan créatrice de la marque Louh Maroquinerie. Si le chant des sirènes parisiennes est attirant, son cœur ne balance déjà plus... le salon régional auquel elle a participé un mois avant en Charente-Maritime, d'où elle est originaire, a été bien plus fructueux que le MIF de Paris. Et en plus, ça coûte bien moins cher : « dix fois moins cher » précise-t'elle, « et pour des ventes bien meilleures. Certes, les contacts ont été nombreux au MIF, mais les ventes très insuffisantes pour couvrir les frais. Heureusement que la Région payait la moitié du stand, sans cette aide précieuse l'addition aurait été très indigeste. » C'est donc sans appel pour cette jeune femme qui a installé sa marque il y a deux ans dans le village bourguignon au nom évocateur, St-Amour-Bellevue.

 

Un marque et une patte en or formée chez Vuitton ! Louise Hérault a passé également deux mois en Australie et beaucoup voyagé pendant 4 ans avant de pose ses valises ici-même, avec son compagnon. Elle fabrique des sacs à main, portes-cartes et portes-monnaie, qu'elle personnalise. Mais attention, pas de sur-mesure et pas de réparation. En revanche, les modèles sont uniques ! Les sacs et pochettes Louh Maroquinerie, c'est du fait maison, du beau et du costaud, du haut de gamme.

 

« La passion pour la couture m’a été communiquée par ma grand-mère. Elle était professeure de couture et m’a transmis son savoir-faire. Il m’est apparu comme une évidence que je souhaitais évoluer professionnellement vers la mode et la couture.

Mon attrait pour la maroquinerie a émergé plus tard, lorsque j’ai fait connaissance avec le cuir, sur les bancs de mon lycée. J’ai toujours aimé et collectionné les accessoires, sacs, chaussures... Pour moi, le cuir a été une évidence. »

 

Animée par un métier passion, Louise veut faire grandir Louh Maroquinerie : « Mon objectif est de passer en société et d'embaucher quelqu'un en alternance, ce que j'ai connu chez Vuitton. Les choses avancent bien, comme je le souhaite. »

Longue vie à Louh Maroquinerie, maroquinerie haut de gamme, fabrication artisanale et française !

 

Vous pourrez la retrouver et vous laisser séduire au marché de Noël de St-Amour le 4 décembre, ainsi qu'à La Chapelle-de-Guinchay les 11 et 12 décembre.

Ses créations sont également disponibles au comptoir des créateurs, chez Corinne H, en centre-ville de Mâcon.

 

Provenance des matériaux

Sur son site internet, Louise Hérault, par souci de transparence, a tenu à préciser l'origine des matériaux utilisés. Les cuirs proviennent d’Europe, principalement d’Espagne. Les pièces métalliques sont d’origine italienne, les fermetures à glissière sont fabriquées au Japon et les doublures sont françaises. Elle tenait néanmoins à ce que l’achat de matières soit réalisé uniquement par l’intermédiaire de fournisseurs français. Le cuir, quant à lui, provient d’animaux initialement élevés pour la consommation alimentaire.

 

 

Rodolphe Bretin

 

 

 

 

Louh Maroquinerie, sur la route qui mène à Juliénas

MÂCON - Conseil municipal : Avis favorable et unanime pour la ZAC Saône digitale !

Actualisé : les précisions sur la position des élus Mâcon citoyens

ÉCONOMIE - Vins de Bourgogne : 3ème année consécutive de croissance à l'export vers le Royaume uni

Le Royaume uni est le 2ème marché en volume et en valeur des vins de Bourgogne

CHARNAY-LES-MÂCON : L’entreprise Coffratech béton a fêté ses 10 ans

Les deux frères, Ali et Beytullah Olcay, fondateurs et directeurs associés de l’entreprise, ont souhaité retracer le chemin parcouru auprès de leurs compagnons, à l’occasion d’une belle fête d’entreprise.

MÂCON : Les Jardins de Cocagne, une association dynamique qui continue d’évoluer

L’association tenait son assemblée générale ordinaire jeudi dernier à la salle familiale de Champlevert.

PRISSE : 2021, une année « presque » parfaite pour les Vignerons des Terres Secrètes

C’est ce qui se dégage de l’assemblée générale annuelle et ordinaire qui s’est tenue vendredi 6 mai au chai de Prissé.

ECONOMIE : Dirigeants.es d'entreprise, donnez votre avis sur les priorités de la CCI Métropole de Bourgogne dans les 5 prochaines années

Quelles doivent être les priorités d’actions pour les CCI à l’avenir ? Chefs d’entreprises, dirigeants et entrepreneurs, participez à la consultation des CCI, réagissez aux propositions et déposez les vôtres : vous avez la parole jusqu’au 5 juin ! 

MÂCON : Orgamy, la start-up mâconnaise n’a pas fini d’innover

Ce lundi, Orgamy accueillait Jean-Patrick Courtois, au Locow rue Victor Hugo à Mâcon. Récompensée en mars par le prix du Talent du numérique 2021, l’entreprise continue d’améliorer sa plateforme de secrétariat numérique afin d’améliorer l’organisation des soins complexes sur tout le territoire national.

Télétravail et coworking : un développement post-covid avec Locow Coworking

Avec la crise sanitaire, le télétravail est un modèle qui s’est grandement répandu au sein des entreprises. Malgré l’allègement des mesures, le distanciel reste à la page. Le point avec Thierry Valdor, patron de Locow coworking à Mâcon, qui a lancé les chèques télétravail.

ENTREPRISES : Ubitransport (Mâcon) acquiert ACTOLL pour former un leader de la mobilité intelligente

Le 5 avril 2022, Ubitransport acquiert la société ACTOLL. Le rapprochement de ces deux acteurs majeurs donne naissance à un groupe leader de la mobilité intelligente combinant billettique connectée et solutions de paiement, capable d’adresser tout type de besoin et de territoire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les entreprises anticipaient une croissance de leurs activités en 2022

La Banque de France publie les résultats de son enquête annuelle sur l’activité des entreprises en Bourgogne-Franche-Comté. Les données sont encourageantes, mais à prendre avec mesure car l'étude a été réalisée avant le conflit en Ukraine...

ENTREPRISE : La sécurité, priorité numéro un chez Metso Outotec France

400 ! C’est le chiffre du jour pour Metso Outotec France. 400 comme le nombre de jours consécutifs sans accident de travail avec arrêt !

ÉCONOMIE : À Mâcon, les structures d'insertion et les entreprises locales se rencontrent pour évoquer des partenariats

Sur l’invitation de BGE et du Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), en partenariat avec le Pôle Ressources Insertion par l’Activité Economique et le FQP (France Qualité Performance), une trentaine de personnes s'est réunie vendredi matin pour un petit déjeuner RSE au restaurant Le Comptoir d’Antoine à Mâcon.

ÉCONOMIE - Défaillances d'entreprises : La Saône-et-Loire s'en sort plutôt bien sur l'année 2021

Le groupe Altares a dévoilé les chiffres des défaillances d’entreprises en Bourgogne-Franche-Comté pour l’année 2021.

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE : L'usine eurosérum devrait fermer au 3ème trimestre 2022

119 emplois sont menacés sur le site de St-Martin-Belle-Roche annonce ce jour la coopérative laitière française Sodiaal dans un communiqué.

MÂCON : Le Traiteur du Val de Saône face à la crise sanitaire

Alex Bénat, associé avec Clément Badet, s’exprime concernant son activité de traiteur pendant cette période de pandémie.

ÉCONOMIE : Plus de 17 millions d'€ de plus pour la filière nucléaire en Saône-et-Loire

Une enveloppe accordée dans le cadre du plan France Relance à 11 projets.

ENTREPRISE : Mathilde Créations rachète Decoclico.fr à Adeo

Quatre ans après sa reprise à la barre du tribunal par Labruyère Développement et Industrie, branche Capital investissement du Groupe Labruyère, Mathilde Créations affiche aujourd'hui une belle santé et une présence forte à l'international, dans l'univers de la décoration et du parfum d'intérieur.

MÂCON : Le salon du vrac industriel VRAC TECH se tient au Spot cette semaine

Un évènement fédérateur pour les entreprises industrielles intégrant la gestion du vrac dans leurs installations, à tous les stades du process et de la manutention.

ST-AMOUR : Un salon en région vaut mieux que Paris pour Louise Hérault (Louh Maroquinerie)

Elle était une des très rares entrepreneuses de la région de Mâcon à participer au salon parisien MIF (Made in France) qui s'est déroulé du 11 au 14 novembre porte de Versailles. Rencontre.

ENTREPRISES : "Nous sortons peut-être de la crise sanitaire, mais sûrement pas de la crise économique" pour la CPME71

Thierry Buatois, président de la CPME71, répond à quelques questions au lendemain de l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron.