samedi 22 janvier 2022

Une cité fluvestre d’avant-garde va remplacer une friche industrielle…

Saône Digitale, c’est le nom du très beau projet porté par l’agglomération MBA pour réhabiliter une immense friche industrielle en un parc économique vivant et de nouvelle génération. L’objectif de Jean Patrick Courtois, président de MBA, et de Gérard Colon, vice président de MBA et président de la SEMA, les initiateurs de ce projet, est de faire émerger en bord de Saône un nouveau quartier ouvert sur la ville.

Jean-Patrick Courtois était visiblement heureux de « laisser derrière lui quatre années d’études, de réflexions et de préparatifs », pour engager la phase première de ce colossal chantier. « Avec tous mes collègues élu(e)s communautaires, nous avons souhaité aménager ici, un espace dynamique, dédié aux startups et aux entreprises des secteurs du numérique et du tertiaire. Dans le prolongement de la Cité de l’entreprise, qui je vous le confirme affiche aujourd’hui, un taux de remplissage de 100 %, c’est la nouvelle économie qui entre en scène en s’adressant à tous les Mâconnais.  À terme cette cité fluvestre accueillera 2 000 emplois ! » 

Le président de MBA a insisté sur la modernité et la qualité de ces aménagements à venir :

« Qualité de vie au travail exceptionnelle pour les entreprises et leurs salariés avec parcours sportif, espace d’agrément, différents parcs de détente et de loisirs et les services de proximité.

Qualité dans la conception des déplacements et des liaisons : circulation piétonnes claires, sécurisées et confortables, aménagements cyclables et volonté d’organiser des déplacements actifs, afin d’ancrer et d’ouvrir cet Îlot de nature en bord de Saône, à tous.

Qualité enfin, dans l’approche environnementale qui prédomine par l’aménagement d’un espace naturel très paysagé, entre terre et eau, propice aux déplacements doux et à la biodiversité. »

Gérard Colon, en souriant, a fait part de sa très grande satisfaction de se trouver dans cette ambiance d’activité de recyclage, tout en remerciant les services communautaires pour leur investissement dans cette opération. Il s’est également félicité de constater la grande qualité environnementale de la filière de traitement des déchets générés par ce vaste chantier. Et de citer comme crédo la célèbre maxime de Lavoisier : « Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme ».

 

Fin des premiers travaux au cours du premier trimestre 2022

Le président de la SEMA a précisé que les entreprises « Eiffage démolition et DDM (Chastagnier) » vont donc entrer dans le vif du sujet, et réalisent actuellement les travaux de désamiantage, de curage des bâtiments, de dépollution et de déconstruction sélective. Une haute exigence est requise concernant la bonne réalisation du tri, la valorisation des déchets et le traitement des déchets amiantés, de nettoyage du terrain, de l’évacuation des matériaux de démolition (sauf matériaux inertes, qui seront concassés, puis réutilisés). Ces travaux devraient se terminer au cours du premier trimestre 2022 et représentent un montant de 1 695 348 € HT.

Benjamin Dirx, député de la 1ère circonscription, a relevé avec force « qu’il s’agit là d’un très pertinent projet de territoire qui va porter bénéfices pour tout le bassin de vie mâconnais », et de rappeler « son engagement local de ramener sur le territoire un maximum d’aides et de soutien en matière de développement économique. »

Le préfet de Saône-et-Loire était représenté par David Anthony Delavoet qui retrouvait par les entreprises présentes, les qualités qu’il avait bien connues, dans une précédente phase de sa vie professionnelle. Il a mis l’accent sur la cohérence de la politique d’aménagement engagée avec la volonté de l’Etat, de soutenir les secteurs de l’économie digitale : « Hier, les fils de cuivre étaient produits ici. Cette renaissance industrielle va permettre de mettre en œuvre de nouveaux liens numériques cette fois, c’est tout un symbole qui atteste de la bonne utilisation des aides gouvernementales et des fonds de relance. » L’agglomération a également reçu le soutien de la région Bourgogne-Franche- Comté (604 104 €) et de l’Europe (516 285 €).

J.-Y. B.

 

 

MÂCON : Le Traiteur du Val de Saône face à la crise sanitaire

Alex Bénat, associé avec Clément Badet, s’exprime concernant son activité de traiteur pendant cette période de pandémie.

ÉCONOMIE : Plus de 17 millions d'€ de plus pour la filière nucléaire en Saône-et-Loire

Une enveloppe accordée dans le cadre du plan France Relance à 11 projets.

ENTREPRISE : Mathilde Créations rachète Decoclico.fr à Adeo

Quatre ans après sa reprise à la barre du tribunal par Labruyère Développement et Industrie, branche Capital investissement du Groupe Labruyère, Mathilde Créations affiche aujourd'hui une belle santé et une présence forte à l'international, dans l'univers de la décoration et du parfum d'intérieur.

MÂCON : Le salon du vrac industriel VRAC TECH se tient au Spot cette semaine

Un évènement fédérateur pour les entreprises industrielles intégrant la gestion du vrac dans leurs installations, à tous les stades du process et de la manutention.

ST-AMOUR : Un salon en région vaut mieux que Paris pour Louise Hérault (Louh Maroquinerie)

Elle était une des très rares entrepreneuses de la région de Mâcon à participer au salon parisien MIF (Made in France) qui s'est déroulé du 11 au 14 novembre porte de Versailles. Rencontre.

ENTREPRISES : "Nous sortons peut-être de la crise sanitaire, mais sûrement pas de la crise économique" pour la CPME71

Thierry Buatois, président de la CPME71, répond à quelques questions au lendemain de l'intervention télévisée d'Emmanuel Macron.

MÂCON : MBA ouvre l’acte 1 de Saône Digitale

Une cité fluvestre d’avant-garde va remplacer une friche industrielle…

ENTREPRISE : Lamberet va dévoiler sept innovations en avant-première

Lamberet, qui est un des acteurs majeurs de la carrosserie frigorifique en Europe, sera présente au salon du transport Solutrans du 16 au 20 novembre prochains…

TERRITOIRES D'INDUSTRIE : Une nouvelle étape du programme est annoncée

Marie-Guite Dufay, représentant les Régions de France, et Sébastien Martin, président de l'AdCF-intercommunalités de France, étaient à Bercy pour cette annonce ministérielle. Les premières conclusions sont attendues pour janvier 2022. 146 territoires sont concernés, dont deux en Saône-et-Loire.

PRISSÉ : Un nouveau chai à futs pour les Vignerons des Terres Secrètes

Il peut accueillir désormais jusqu'à 947 pièces bourguignonnes

VINS DE BOURGOGNE À L'EXPORT : La suspension de la taxe Trump dope les ventes au USA

Les États Unis sont le 1er marché en valeur des vins de Bourgogne en 2020, second marché en volume, derrière le Royaume Uni.

La CCI 71 et le CESER Bourgogne Franche-Comté échangent sur les perspectives de développement du frêt et de la multimodalité

Michel SUCHAUT, président de la CCI de Saône-et-Loire, a accueilli vendredi 1er octobre, à la CCI à Mâcon, Dominique ROY, président du CESER Bourgogne-Franche-Comté, accompagné des membres du Bureau et de la commission Mobilités-Energie.

ÉCONOMIE - CCI DE SAÔNE-ET-LOIRE : Accord de libre échange entre l’Union européenne et le Vietnam, des marchés à développer et à découvrir

Si l’exposition internationale consacrée à Maï-Thu à Mâcon rencontre un franc succès, les acteurs du territoire n’ont pas souhaité s’arrêter à l’aspect culturel de cet événement et lui donner un élan économique et social avec la venue de l’ambassadeur du Vietnam ce jeudi…

ÉCONOMIE - Alain Griset à Mâcon : Le commerce indépendant face au ministre délégué aux PME...

Interpellé par Virginie De Battista, présidente de Mâcon Tendance, association des commerçants.es du centre ville, le ministre délégué aux PME a largement évoqué le cas particulier du commerce ce jeudi matin en préfecture.

ÉCONOMIE - Alain Griset à Mâcon : « Malgré la dette, nous n'augmenterons pas les impôts des entreprises »

La croissance permettra de rembourser. Et oui, la foi en la croissance retrouvée est de rigueur à quelques mois de la présidentielle ! Point de croissance, point de salut. Retour sur la visite du ministre délégué aux PME en préfecture de Mâcon.

BATIMENT : 200 emplois à pourvoir en Saône-et-Loire, et une activité en croissance de 14% !

Fabien Rossignol, Président de la FFB71, a livré un premier bilan "post-covid" alors que son mandat à la tête de l'organisation patronale départementale touche à sa fin.

ECONOMIE : + 13,15% de chiffres d'affaires pour les entreprises de Saône-et-Loiresur au 1er semestre 2021

Laurent Letourneaux, président du MEDEF 71, évoque la situation économique en cette rentrée 2021

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Pour la Saône-et-Loire et la Côte d'Or, bientôt la naissance de la CCI Métropole de Bourgogne»

Président (photo) et directeur de la CCI de Saône-et-Loire travaillent depuis le début de la mandature à la fusion des CCI de Saône-et-Loire et Côte d'Or. Un projet qui aboutira au 1er janvier 2022. Les principes et les enjeux de cette nouvelle organisation en détail. 

ENTREPRISE : Ekks-Granini France à Mâcon, un après crise entre ambition et innovation

Vendredi dernier, Florence Frappa, directrice générale d’Ekks-Granini France, a réuni l’ensemble des salariés du site de Mâcon pour évoquer la situation de l’entreprise. Une première depuis dix-huit mois et le début de la crise sanitaire.

MÂCON : Bientôt le temps des grands changements à Weldom !

L'enseigne de bricolage, jardinage et décoration présente à Mâcon depuis 2004 va connaître un remodelage et un agrandissement à partir de la rentrée.

ECONOMIE : «Les entreprises prises au piège du prix des matières premières» alerte la CPME 71

L'organisation patronale observe une augmentation moyenne sur un an de 25,2 % des matières premières importées, et des hausses qui crèvent parfois les plafonds...

PRISSÉ : Une crise sanitaire bien amortie pour les Vignerons des Terres secrètes

Ils étaient rassemblés en assemblée générale vendredi.