samedi 22 janvier 2022

La 33ème édition d'un des trails les plus durs au monde s’est déroulée du 21 au 24 octobre à La Réunion. 2 600 participants étaient présents sur la ligne de départ. Parmi eux, Hervé Brebouillet, un Leunais, habitant de Charbonnières, de 52 ans.

Hervé, à force de le voir courir en toutes saisons, tout le monde le connait autour de cette commune du nord mâconnais. La Diagonale des Fous n'est pas accessible au premier joggeur qui veut se faire plaisir. « Il faut engranger des points sur d'autres compétitions au préalable pour s'inscrire », raconte celui qui vient de rentrer de La Réunion.

Mais ces points engrangés en 2019 devaient être comptabilisés pour l'édition 2020 de La Diagonale, qui a été annulée pour les raisons sanitaires que vous connaissez. Par chance, ils ont pu être épargnés pour 2021. À son palmarès, il avait donc accroché l'Ultra  Beaujolais Villages au Pérréon en avril 2019 (80 km pour 3850 m de positif). Et en août de la même année, celui des Hauts Forts à Morzine (51 km pour 3 800 m de positif). « Je me suis lancé des défis quinquennaux », explique le père de trois grands enfants. Après les 42 kilomètres du marathon de Paris en 2010, les 100 kilomètres de Millau en 2015, il a voulu augmenter encore une fois de 60 kilomètres ses courses longues distances.

Avec une bonne préparation entre mai et septembre, dont 1000 km en vélo + 650 en courant, Hervé a pu s'affûter en prévision de cette très longue distance. Il faut préciser que la distance de cette balade de santé est de 160 kilomètres, avec un dénivelé positif de 9 600 mètres.

Avec son dossard 197, Hervé s'est lancé avec la cinquième vague de coureurs à 21 h 40 depuis Saint-Denis-Ravine Blanche. Il se doutait que ça allait être long, mais il venait de partir pour plus de 62 heures de course à pied. Oui vous avez bien lu : 62 heures, 19 minutes et 39 secondes. En compagnie de 2 600 autres fous de longue distance. 62 heures sans dormir, mais en profitant pleinement des nombreux ravitaillements tout au long du parcours. Où il devient vraiment nécessaire de s’arrêter pour s'hydrater, sous une chaleur de 30 à 35°C, avec un ressenti de 40°C.

 

Plus de 62 heures de course à pied

Ces ravitaillements mis en place tous les 8 ou 10 kilomètres par l'organisation, sont souvent doublés par les habitants de l'île. « Les Réunionnais, très présents lors des 160 kilomètres, apportent en permanence un réconfort dans tous les sens du terme aux participants », précise Hervé encore sous le charme des locaux. A la Réunion, cette Diagonale des Fous est réellement un moment festif pour les habitants de l'île. « A part la nuit quand on court à la frontale, j'ai tout de même eu le temps d'admirer les merveilleux paysages, en particulier le cirque de Mafate », évoque encore Hervé avec des étoiles plein les yeux.

Son épouse Karine, qui l'a accompagné, n'a guère plus dormi que son traileur de mari pendant la durée de cette compétition de « ouf ». Elle le rejoignait sur les postes de pointage, pour le réconforter, l'encourager, et le motiver. Karine avoue qu'elle était en souci permanent, surtout les quarante derniers kilomètres, alors qu'elle ne pensait pas qu'Hervé puisse repartir pour le dernier 1/4 de la distance. Mais le mental était le plus fort, et Hervé a continué jusqu'au bout, avec surtout mal aux pattes lors des descentes vertigineuses. Il a franchi la ligne d'arrivée à Saint-Denis La Redoute, le dimanche à 11 h 59. Soit plus de 62 heures après le départ. Il se classe 1 749ème sur 2 600 coureurs à une vitesse moyenne de 2,57 km/h. Vraiment un bel exploit pour celui qui voulait finir sans se faire mal.

Karine, heureuse, a eu l'honneur de lui remettre la médaille. « Pris en charge par du personnel médical dès l'arrivée, je me suis rapidement endormi dans les bras de l'ostéopathe » se souvient Hervé qui a également soigné ses pieds esquintés par l'effort. Notre ultra traileur tient à féliciter l'organisation de la Diagonale des Fous, qui est vraiment au top.

Et maintenant ? Hervé Brebouillet va continuer le sport, avec pour objectif l’ascension du Mont-Blanc, puis se mettre au triathlon, avec pourquoi pas un IronMan dans cinq ans, avec une nouvelle fois des distances de folie. Pour terminer, il tient à remercier vivement tous ceux, famille, amis, collègues, qui l'ont suivi, et encouragé à distance lors de ce périple hors-normes. Bravo champion !

Pour info, les vainqueurs de la Diagonale des Fous 2021, Daniel Jung et Ludovic Pommeret ont couvert l'épreuve en 23 h 02 à la moyenne de 6,96 km/h

Rémy Mathuriau

 

 

 

SPORT BOULES : Du beau monde à Mâcon pour le début du championnat élite

En attendant le début du championnat élite de Sport-Boules M1 ce soir vendredi 21 janvier à 21h00, le concours Gentleman et le challenge ludique la boule rouge ont eu lieu cet après-midi au boulodrome Jean Ducloux.

JUDO : Des sourires sur les tatamis avec le Mâcon Judo

Mâcon Judo organisait samedi après-midi son traditionnel tournoi de Noël ouvert aux enfants de 5 à 9 ans, des catégories baby aux poussins.

JUDO : Mâcon Judo tient la forme

Avec 200 licenciés, plusieurs activités mises en place et un tournoi de Noël le 4 décembre…

TENNIS : Remise de chèque et obtention du label « sport santé » pour le TC Mâcon

Une belle orientation sociale pour le club : une soirée ce vendredi qui a permis de faire d'une pierre deux coups avec la remise du chèque à la ligue contre le cancer et l’obtention du label « sport santé », 1er club labellisé en Saône-et-Loire. 

SPORT AUTO : La doublette Dazy-Loizeaux termine bien cette saison et envisagent déjà la prochaine

Avec deux épreuves annulées en début de saison, le Championnat de France de rallyes sur terre s'est déroulé sur seulement 5 épreuves : Castine, Langres, Lozère, Cardabelles et Vaucluse.

ESCALADE : La 5ème édition de l’Openwall, c’est ce week-end !

Rendez-vous samedi 13 novembre à Charnay pour ce contest de bloc ouvert à tous et des enfants aux vétérans.

TENNIS DE TABLE : Chez les Charnaysiens, l'équipe 3 sauve l'honneur

Toujours invaincue après cette 4ème journée de Championnat, l’équipe 3 composée majoritairement de jeunes, reste leader de sa poule. A voir aussi, les résultats de l'équipe fanion et de l'équipe 2.

TRAIL : Hervé Brebouillet (Charbonnières) à la Diagonale des Fous

La 33ème édition d'un des trails les plus durs au monde s’est déroulée du 21 au 24 octobre à La Réunion. 2 600 participants étaient présents sur la ligne de départ. Parmi eux, Hervé Brebouillet, un Leunais, habitant de Charbonnières, de 52 ans.

ESCRIME : Après les JO de Tokyo, l'épéiste Coraline Vitalis est passée par Mâcon

La championne d'Europe 2019 était présente ce mardi 21 septembre à Mâcon dans le cadre du "Mardi de l'équipe de France".

TRIATHLON : Les Mâconnais sur le podium au triathlon sprint en équipe à Chalon

Après la razzia de podiums du TMC sur les courses jeunes du matin, c'était au tour des équipes d'en découdre. 

MÂCON : En garde apprentis escrimeurs !

Du 23 au 26 août, le Mâcon Escrime proposera quatre jours d’initiation à l’escrime. Un stage gratuit et ouvert à tous à partir de 7 ans…

MÂCON : Ei si on se jetait à l'eau avec le club de ski nautique ?

Avec le retour des grosses chaleurs et le réveil (tardif) de l'été, les activités nautiques ont à nouveau la cote ! Et la Saône est redevenue un terrain de jeu et de loisirs convoitée par les amateurs de glisse. le ski nautique de Mâcon organise tous les jours des initiations. Reportage en immersion (dans le bateau) !