samedi 22 janvier 2022

Communiqué :

Le collectif de CRIS 71 est un rassemblement spontané de personnel du secteur public, privé et libéraux : soignants, agents techniques ou administratifs, éducateurs, auxiliaires de vie… qui sont suspendus de leurs fonctions ainsi que de leur traitement, depuis le 15 septembre dernier. Ils travaillaient pour certains depuis 40 ans, toute une carrière !

L’an dernier, en France, des soignants ont travaillé, sans masque, sans protection, sans gant, sans désinfectant… Ils étaient alors applaudis depuis toutes les fenêtres, salués comme des héros...

Aujourd’hui, ils sont exécutés sur l’autel de la suffisance, de l’arrogance d’un pouvoir qui ne se remet pas en question et qui, dans un zèle assassin, exécute littéralement ses soignants et leurs familles.

Les soignants ont commis un crime de lèse-majesté, celui de ne pas se laisser absorber par la doxa vaccinale.

Pourtant, la demande des soignants est légitime : ils veulent connaître les effets indésirables de la prophylaxie, quels sont les produits injectés et leur dangerosité sur l’homme. Les soignants connaissent dans leur établissement l’étendue des drames qui se nouent suite à la deuxième dose. Qu’en sera-t-il de la troisième et des suivantes ?

Les soignants ne supportent plus les mensonges et l’omerta qui gangrènent ce pays.

Les soignants ne sont pas anti-vaccins, ils exigent pour tous le respect et le droit élémentaire et fondamental d’un choix thérapeutique avec un consentement éclairé.

Dans un premier temps, plus de 70 requêtes devant le Juge du Référé-suspension ont été introduites au Tribunal administratif de Dijon et de Lyon (agents du public uniquement), suivies d’une dizaine supplémentaire : toutes rejetées, avec pour chacun des rejets les mêmes motifs à la virgule près.

Au plan judiciaire, aidés par un juriste bénévole, de nouvelles requêtes vont être encore introduites pour aboutir, si besoin est, devant le Conseil d’Etat et attaquer en responsabilité, in fine, les dirigeants de l’Etat français.

Au plan organisationnel, ils sont soutenus par Pascal Poyen et toute son équipe du syndicat SUD Solidaires de Chalon-sur-Saône.

Les CRIS 71 et leur porte-parole, Michèle D. mènent leur combat en conscience, dans la rue en manifestant tous les samedis après-midi, pour leur liberté mais surtout pour la vôtre !

Leur implication et leur discernement éclaire la conscience collective pour réaliser enfin que les libertés les plus élémentaires nous ont été confisquées.

Un livre à paraître très prochainement présentera les témoignages du collectif des CRIS 71.

Leur leitmotiv : « Restons tous debout, plus soudés et solidaires que jamais, jusqu’au moment où, la hiérarchie hospitalière et les décideurs nationaux reviendront à des attitudes plus humanistes. »

 

Michèle D.

 

PRÉSIDENTIELLE : Arnaud Montebourg renonce

À voir, la vidéo de son allocution à Bibracte

POLITIQUE : Les Jeunes avec Macron présentent leurs voeux

Ce samedi soir, Alexandre Vuillot, référent départemental du mouvement les Jeunes avec Macron, a présenté ses vœux à la presse, place Saint Pierre devant la Mairie.

Professeur Peyromaure : «L'hôpital est à genoux, ce ne sont pas quelques centaines de patients covid en plus ou en moins qui vont changer la donne»

Un entretien avec Sonai Mabrouk à écouter et ré-écouter en ces temps d'hystérie collective, de petites phrases vulgaires et assassines au plus haut sommet de l'Etat, et de stigmatisation d'une partie de la population.

POLITIQUE : Le député Benjamin Dirx à l'heure des voeux

Le député de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire s’est exprimé sur l’année écoulée et fait le point sur les projets réalisés, les chantiers en cours lors d'un point presse, les cérémonies de voeux étant annulées.

VOEUX 2022 : macon-infos vous souhaite une année 2022 éclairante, pour un avenir joyeux et lumineux

Se retrouver, danser, chanter, jouer ensemble, avancer main dans la main, se serrer les coudes, s'embrasser, respirer à plein poumon dans la cour, sourire, rire aux éclats, se donner l'accolade, se taper dans le dos... tout cela, c'est la vie, l'amitié, la fraternité...

EXPRESSION POLITIQUE : «L’État a institué la vaccination obligatoire de facto, il doit en assumer les conséquences !»

Deux parlementaires, l'un de Bourgogne, l'autre de la Manche, s'élèvent contre ce qu'ils nomment l'hypocrisie de l'Etat quant à sa politique vaccinale contre le covid.

EDITO : Covid, ton univers impitoyable !...

Nous attendions un démenti aux propos du professeur Montagnier, nous l'avons eu... Mercredi soir, Alain Fisher, spécialiste de la thérapie génique et président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, promoteur inconditionnel des vaccins Pfizer et Moderna, a donné une conférence de presse sur le sujet, conférence organisée par l'ARS de Bourgogne–Franche-Comté.

POLITIQUE : SDECA et opération "Quartiers de Noël" posent questions aux élus du groupe Mâcon citoyens

Ève Comtet-Sorabella et Gabriel Siméon, élus communautaires de gauche, ont voté contre le Schéma de développement économique et d'accueil des entreprises (SDECA) jeudi dernier lors de la présentation par les cabinets AID et MODAAL. Ils ont souhaité expliquer leur opposition sur ce dossier au cours d'une conférence de presse ce mardi.

POLITIQUE : La sénatrice du 71 Marie Mercier solidaire des communes face à la stagnation de la DGF

« Le projet de loi de Finances 2022 qui sera bientôt examiné au Sénat ne répond pas aux difficultés structurelles » déclare-t-elle dans un communiqué

PRÉSIDENTIELLE : Pour la GRS, c'est Arnaud Montebourg

Après avoir débattu lors de conférences régionales, les adhérents.es de la Gauche Républicaine et Socialiste ont départagé les candidatures de Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Yannick Jadot et Fabien Roussel, dont les noms ont été parrainés par au moins un membre du collectif d’animation national de la GRS.