vendredi 1 juillet 2022

Communiqué :

Hier soir en séance à l’Assemblée nationale dans le cadre de la deuxième partie du projet de loi de finance, les députés ont adopté un budget historique pour la mission sport, jeunesse et vie associative. Benjamin Dirx, rapporteur spécial du budget sport, jeunesse et vie associative s’est réjoui de ces avancées

 

Les chiffres clefs :

- Le budget du sport initial de 987 M€ a été porté à 1,097 Md€ grâce aux amendements de la majorité sur les équipements sportifs et le haut-niveau

- Dont 297 M€ pour les Jeux Olympiques et Paralympiques

- 772 M€ pour la jeunesse et la vie associative, en hausse de 11 %

« C’est un budget historique qui illustre l’élan voulu par le Président de la République, le Gouvernement et la majorité parlementaire depuis 4 ans. »

 

La traduction législative du plan d’équipements sportifs de proximité

A travers un amendement déposé par l’ensemble des groupes de la majorité présidentielle, les députés ont permis l’adoption du plan pour les équipements sportifs de proximité annoncé par le Président de la République. Au total 5 000 équipements sportifs seront construits ces 3 prochaines années pour un montant total de 200 M€. Le Député Dirx, qui avait recommandé la création d’un fonds pour les équipements sportifs lors de son rapport du printemps de l’évaluation de mai 2020, s’est satisfait de l’adoption de cet amendement :

« Après deux missions gouvernementales sur le sport et l’audition de plus de 300 acteurs, j’ai axé mes travaux d’évaluation sur la politique de financement des équipements sportifs. Très vite un constat est apparu : le manque d’équipements de proximité est une carence qui empêche la démocratisation du sport et crée une véritable inégalité territoriale. En ce sens, je tiens particulièrement à saluer le plan du Président de la République prévoyant la création de 5 000 équipements sportifs de proximité sur trois ans ! ».

 

La poursuite des efforts pour le sport

Le Député Benjamin Dirx a également salué la reconduction de différents dispositifs pour la pratique sportive comme le Pass Sport qui a déjà permis à 600 000 jeunes d’avoir un accès facilité au sport, l’augmentation du budget de l’Agence Nationale du Sport de 40 M€ pour le sport pour tous et 90 M€ pour le sport de haut-niveau et 300 M€ pour le programme Jeux Olympiques, dont la majorité seront fléchés vers la Solidéo.

« Ce budget, c’est celui du sport partout et pour tous. Aujourd’hui, 17 millions de Français pratiquent sans être licenciés. Toutes ces mesures vont aider ceux qui en ont besoin à retrouver ou poursuivre une activité sportive, un point primordial en sortie de crise sanitaire. »

 

Poursuivre l’accompagnement des associations

Nos associations ont été durement touchées par la crise et continuent à œuvrer pour créer du lien social et du dynamisme sur l’ensemble de nos territoires. Le fonds de développement de la vie associative (FDVA), porté à 50,5 M€

Le Député Benjamin Dirx a d’ailleurs déposé un amendement, adopté, permettant de flécher définitivement 20 % des comptes en déshérence - 17,5 M€ en 2022 - vers le FDVA.

« Cet amendement permet de pérenniser la hausse du FDVA pour nos associations. C’est une aide ciblée et efficiente qui a été plébiscitée par celles-ci tout au long de la crise. »

 

 

 

EXPRESSION CITOYENNE : « L’avortement est un droit constitutionnel » rappelle Femmes solidaires

« Les femmes du monde entier ne le savent que trop bien : un droit n’est jamais acquis en patriarcat, il n’est jamais que le fruit d’un rapport de force. Les Américaines en font actuellement la brutale expérience :

LEGISLATIVES EN SAÔNE-ET-LOIRE : Les résultats circonscription par circonscription

Jusqu'à 56,47 % d'abstention, sur la circonscription de Chalon-sur-Saône ! Le département compte 5 circonscriptions. 4 sortants ont été réélus.es hier.

LÉGISLATIVES - Benjamin Dirx : « Je serai le député de l'ensemble des citoyens de la circonscription »

Il a annoncé un premier projet de loi sur lequel les députés vont se prononcer très rapidement : le projet de loi anti-inflation

LÉGISLATIVES : 15 mesures incontournables de Femmes solidaires 71 pour l’égalité femme-homme

« Nous, Femmes Solidaires de Saône et Loire, association féministe, laïque, universaliste et abolitionniste de la prostitution, demandons aux candidat-e-s aux élections législatives des 12 et 19 juin de s’engager dans le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes. »

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : L'association P.R.E.S.E.N.C.E. de Loché interpelle les candidats sur la révision du PLU

Actualisé - L'association est vent debout contre le projet de révision du PLU de Mâcon, dont Loché est une commune associée et donc directement concernée. Philippe Radal, son président, et Jean-Paul Marchal, membre du Bureau, ont interpellé les candidats aux législatives par une lettre qui leur a été adressée et dont voici le contenu :

POLITIQUE : Jean-Philippe Belville (LR) passe dans l'opposition au conseil municipal de Mâcon

Conseiller municipal de la Majorité depuis 2020, il explique sa décision dans un communiqué.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : « Le Rubicon a été traversé » estime J.-P. Belville (LR)

Le délégué de circonscription Les Républicains réagit au soutien annoncé de Jean-Patrick Courtois à Benjamin Dirx aux prochaines législatives

LÉGISLATIVES : 6 propositions, 2 questions de la part de l'association Agir pour la laïcité

L'association adresse une lettre ouverte à tous les candidats.es de Saône-et-Loire

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Vous reprendrez bien un peu de campagne

A trois semaines du premier tour des législatives, macon-infos a suivi les candidats en campagne à Mâcon ce samedi. A voir également, la liste provisoire de l'ensemble des candidats pour la 1ère circonscription.

Législatives en Mâconnais-Clunisois : Aurélien Dutremble (RN) lance officiellement sa campagne

C'est aux côtés de Rachel Drevet, sa suppléante, qu'il va conduire sa première campagne législatives. « Nous sommes les candidats de la vérité » a-t'il affirmé au cours d'une rencontre ce jeudi après-midi, assumant le « seul contre tous ».

LÉGISLATIVES EN MÂCONNAIS-CLUNISOIS : Valérie Gaudillère, suppléante de Christophe Juvanon (Les Républicains)

Le candidat LR de la première circonscription de Saône-et-Loire a également présenté ses soutiens et dévoilé son programme.

POLITIQUE - Législatives : La NUPES, union de la gauche, une réalité aussi pour le Mâconnais-Clunisois

Mieux vaut tard que jamais dit l’adage. J.-L. Mélenchon, arrivé 3ème à la présidentielle, a pris le pari de devenir Premier ministre grâce à un succès de l’Union populaire écologique et sociale aux prochaines législatives, union de la gauche dont le candidat est Patrick Monin sur la 1ère circonscription. Celui-ci lançait sa campagne vendredi à la salle Pavillon.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Benjamin Dirx (LREM) fait valoir son bilan

Lors d’un entretien accordé à macon-infos, l’actuel député de la 1ère circonscription de Saône et Loire a affirmé sa volonté de poursuivre les efforts entrepris et menés lors du quinquennat d’Emmanuel Macron.

LÉGISLATIVES : Les Républicains de la 1re circonscription en ordre de bataille pour la défense du Mâconnais

Mardi, Jean-Philippe Belville, délégué LR de la 1re circonscription du Mâconnais Clunisois, avait donné rendez-vous à ses adhérents et militants pour donner le coup d’envoi des élections législatives. Et ce, dans la suite des investitures décidées le week-end dernier par les instances nationales du parti.

POLITIQUE - Législatives en Mâconnais-Clunisois : Ce sera Patrick Monin (EELV) pour l'Union populaire écologiste et sociale

Le maire d'Azé aura Catherine Amaro (LFI), conseillère municipale à Mâcon, pour suppléante.

POLITIQUE - Législatives : Quatre investitutures pour la Majorité présidentielle en Saône-et-Loire

Pour l'heure, 450 candidats.es sont investis par la Majorité présidentielle en France. Olivier Véran a été investi aussi, tout comme Jean-Michel Blanquer, Gérald Darmanin, Elisabeth Borne... mais pas en Saône-et-Loire bien sûr.