samedi 22 janvier 2022

Communiqué :

Hier soir en séance à l’Assemblée nationale dans le cadre de la deuxième partie du projet de loi de finance, les députés ont adopté un budget historique pour la mission sport, jeunesse et vie associative. Benjamin Dirx, rapporteur spécial du budget sport, jeunesse et vie associative s’est réjoui de ces avancées

 

Les chiffres clefs :

- Le budget du sport initial de 987 M€ a été porté à 1,097 Md€ grâce aux amendements de la majorité sur les équipements sportifs et le haut-niveau

- Dont 297 M€ pour les Jeux Olympiques et Paralympiques

- 772 M€ pour la jeunesse et la vie associative, en hausse de 11 %

« C’est un budget historique qui illustre l’élan voulu par le Président de la République, le Gouvernement et la majorité parlementaire depuis 4 ans. »

 

La traduction législative du plan d’équipements sportifs de proximité

A travers un amendement déposé par l’ensemble des groupes de la majorité présidentielle, les députés ont permis l’adoption du plan pour les équipements sportifs de proximité annoncé par le Président de la République. Au total 5 000 équipements sportifs seront construits ces 3 prochaines années pour un montant total de 200 M€. Le Député Dirx, qui avait recommandé la création d’un fonds pour les équipements sportifs lors de son rapport du printemps de l’évaluation de mai 2020, s’est satisfait de l’adoption de cet amendement :

« Après deux missions gouvernementales sur le sport et l’audition de plus de 300 acteurs, j’ai axé mes travaux d’évaluation sur la politique de financement des équipements sportifs. Très vite un constat est apparu : le manque d’équipements de proximité est une carence qui empêche la démocratisation du sport et crée une véritable inégalité territoriale. En ce sens, je tiens particulièrement à saluer le plan du Président de la République prévoyant la création de 5 000 équipements sportifs de proximité sur trois ans ! ».

 

La poursuite des efforts pour le sport

Le Député Benjamin Dirx a également salué la reconduction de différents dispositifs pour la pratique sportive comme le Pass Sport qui a déjà permis à 600 000 jeunes d’avoir un accès facilité au sport, l’augmentation du budget de l’Agence Nationale du Sport de 40 M€ pour le sport pour tous et 90 M€ pour le sport de haut-niveau et 300 M€ pour le programme Jeux Olympiques, dont la majorité seront fléchés vers la Solidéo.

« Ce budget, c’est celui du sport partout et pour tous. Aujourd’hui, 17 millions de Français pratiquent sans être licenciés. Toutes ces mesures vont aider ceux qui en ont besoin à retrouver ou poursuivre une activité sportive, un point primordial en sortie de crise sanitaire. »

 

Poursuivre l’accompagnement des associations

Nos associations ont été durement touchées par la crise et continuent à œuvrer pour créer du lien social et du dynamisme sur l’ensemble de nos territoires. Le fonds de développement de la vie associative (FDVA), porté à 50,5 M€

Le Député Benjamin Dirx a d’ailleurs déposé un amendement, adopté, permettant de flécher définitivement 20 % des comptes en déshérence - 17,5 M€ en 2022 - vers le FDVA.

« Cet amendement permet de pérenniser la hausse du FDVA pour nos associations. C’est une aide ciblée et efficiente qui a été plébiscitée par celles-ci tout au long de la crise. »

 

 

 

PRÉSIDENTIELLE : Arnaud Montebourg renonce

À voir, la vidéo de son allocution à Bibracte

POLITIQUE : Les Jeunes avec Macron présentent leurs voeux

Ce samedi soir, Alexandre Vuillot, référent départemental du mouvement les Jeunes avec Macron, a présenté ses vœux à la presse, place Saint Pierre devant la Mairie.

Professeur Peyromaure : «L'hôpital est à genoux, ce ne sont pas quelques centaines de patients covid en plus ou en moins qui vont changer la donne»

Un entretien avec Sonai Mabrouk à écouter et ré-écouter en ces temps d'hystérie collective, de petites phrases vulgaires et assassines au plus haut sommet de l'Etat, et de stigmatisation d'une partie de la population.

POLITIQUE : Le député Benjamin Dirx à l'heure des voeux

Le député de la 1ère circonscription de Saône-et-Loire s’est exprimé sur l’année écoulée et fait le point sur les projets réalisés, les chantiers en cours lors d'un point presse, les cérémonies de voeux étant annulées.

VOEUX 2022 : macon-infos vous souhaite une année 2022 éclairante, pour un avenir joyeux et lumineux

Se retrouver, danser, chanter, jouer ensemble, avancer main dans la main, se serrer les coudes, s'embrasser, respirer à plein poumon dans la cour, sourire, rire aux éclats, se donner l'accolade, se taper dans le dos... tout cela, c'est la vie, l'amitié, la fraternité...

EXPRESSION POLITIQUE : «L’État a institué la vaccination obligatoire de facto, il doit en assumer les conséquences !»

Deux parlementaires, l'un de Bourgogne, l'autre de la Manche, s'élèvent contre ce qu'ils nomment l'hypocrisie de l'Etat quant à sa politique vaccinale contre le covid.

EDITO : Covid, ton univers impitoyable !...

Nous attendions un démenti aux propos du professeur Montagnier, nous l'avons eu... Mercredi soir, Alain Fisher, spécialiste de la thérapie génique et président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, promoteur inconditionnel des vaccins Pfizer et Moderna, a donné une conférence de presse sur le sujet, conférence organisée par l'ARS de Bourgogne–Franche-Comté.

POLITIQUE : SDECA et opération "Quartiers de Noël" posent questions aux élus du groupe Mâcon citoyens

Ève Comtet-Sorabella et Gabriel Siméon, élus communautaires de gauche, ont voté contre le Schéma de développement économique et d'accueil des entreprises (SDECA) jeudi dernier lors de la présentation par les cabinets AID et MODAAL. Ils ont souhaité expliquer leur opposition sur ce dossier au cours d'une conférence de presse ce mardi.

POLITIQUE : La sénatrice du 71 Marie Mercier solidaire des communes face à la stagnation de la DGF

« Le projet de loi de Finances 2022 qui sera bientôt examiné au Sénat ne répond pas aux difficultés structurelles » déclare-t-elle dans un communiqué

PRÉSIDENTIELLE : Pour la GRS, c'est Arnaud Montebourg

Après avoir débattu lors de conférences régionales, les adhérents.es de la Gauche Républicaine et Socialiste ont départagé les candidatures de Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Yannick Jadot et Fabien Roussel, dont les noms ont été parrainés par au moins un membre du collectif d’animation national de la GRS.