lundi 25 octobre 2021

Le festival des cultures numériques Sans décoder ?! organisé par la bibliothèque du Département de Saône-et-Loire (BDSL) revient pour la troisième fois dans une formule itinérante et sur une période de deux mois, du 5 octobre au 1er décembre 2021.

Crée en 2017, le festival Sans décoder ?! est un événement biennal organisé par le Département afin de faire découvrir les cultures numériques à un très large public : familles, scolaires, initiés et professionnels.

Après deux ans d'absence en raison de la pandémie, l'édition 2021 revient sous une nouvelle forme itinérante permettant de rayonner sur toute la Saône et Loire.

Hervé Reynaud, Conseiller Départemental en charge de la culture, et Bérangère Mérigot, directrice de la BDSL, ont inauguré le festival ce matin, à l'Atrium du Conseil Départemental.

En juillet dernier, le Département a reçu le label « Bibliothèque numérique de référence » décerné par le ministère de la Culture. Cette distinction vient mettre en valeur les projets innovants de la collectivité en faveur du numérique dans les bibliothèques.

En Saône-et-Loire, six projets numériques seront ainsi soutenus et accompagnés par l'État de 2021 à 2023 dont le festival Sans décoder ?! nouvelle formule.

Les axes 2021 du festival

- Impliquer fortement les bibliothèques du réseau par le biais d'appel à projet et de formations

- Intégrer à la programmation des bibliothèques, les autres sites culturels du Département, et d'autres acteurs du territoire

- Répondre à tous les publics

- 40 bibliothèques partenaires

Programmation

Les 60 actions programmées dans différents points du département sur 80 dates s’adresseront à un très large public : familles, scolaires, novices, initiés et professionnels. De quoi ravir le plus grand nombre et développer un véritable territoire du numérique !

Pendant deux mois, la Saône-et-Loire se revêt d’un halo numérique avec une programmation riche et éclectique qui déroulera toutes les approches de la culture numérique et s’appuiera sur des partenariats originaux et innovants. Projections de films, ateliers, animations créatives, formations, conférences ou encore spectacles seront proposés dans les sites culturels du Département (Lab 71, Centre Eden, Archives départementales), dans les lieux culturels comme le Théâtre-Scène nationale à Mâcon et dans les bibliothèques du réseau de la BDSL. Ces dernières ont joué un rôle de premier plan dans la constitution du programme du festival, leur permettant ainsi d’être identifiées comme des acteurs essentiels d’accompagnement au numérique.

Toute la semaine à l'Atrium de 12h à 14h, le personnel du Département est invité à venir découvrir robot, imprimante 3D et expositions en réalité augmentée.

Dans un esprit festif et de partage, chacun est invité à se distraire, échanger, découvrir, expérimenter, créer, se former et surtout, à comprendre comment le numérique est un formidable outil au service du développement culturel.

Tout le programme ici

M.A.

 

 

Photos © M.A.

Hervé Reynaud

Bérangère Merigot

 

 

 Camille Mussillier, responsable de la Com Com du Brionnais-Sud Bourgogne

Imprimante 3 D

Petit robot

Deux expositions en réalité augmentée

Casques virtuels

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (8)

Dernier volet de notre reportage photos

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (7)

7ème volet de notre reportage photos. Des souvenirs à gogo !

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (6)

Elles ont pris la pose pour macon-infos

PHOTOS - Gambettes 2021, on commence par la fin : une arrivée dans la joie (1)

2 500 Gambettes sont parties ce dimanche matin du Spot pour 5 km de course ou marche solidaire, au profit de la lutte contre le cancer du sein. 1er volet de notre reportage photos.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Au fil du conseil communautaire…

250 000 € supplémentaires pour accompagner les commerçants du centre-ville de Mâcon ; Sécurisation de la Roche de Vergisson ; Création de la ZAC Hurigny-La Grisière ; Travaux dans les écoles et les stades des quartiers de Mâcon. En détails...

MÂCON : Un week-end aux champignons !

Jusqu’à dimanche soir, l’espace Carnot-Montrevel accueille l’exposition de la société mycologique de Mâcon. Quelque 250 variétés de champignons sont présentées et avec elles tous les conseils et toutes les informations essentielles…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Consignes de tri inchangées pour les emballages plastiques

L'Agglomération précise dans un communiqué de ne pas tenir compte de la campagne nationale « Désormais, tous les emballages se trient » pour ne pas entraver la mise ne place des nouvelles consignes à l’horizon 2023.

FLEURVILLE : La construction du pont Jacques Chirac suspendue par le TA de Lyon

Les Départements de l'Ain et de Saône-et-Loire se pourvoient en cassation

SAÔNE-ET-LOIRE : Les JO de Paris, une opportunité économique pour tout le monde

C'est le message qui a été passé ce matin lors de l'inauguration du salon des coopérations économiques organisé par le Département. Rassemblés au parc expo, les acteurs de l'économie sociale et solidaire ont été sensibilisés à cette opportunité exceptionnelle que représentent les JO de Paris 2024 dans un département qui compte cinq villes retenues comme bases arrières de ces JO : Mâcon, Chalon,…

MÂCON : Le défi « Poésie dans ma ville 2022 des lycées » à l’horizon

Rendez-vous le 14 mai 2022 avec une parade et un défi sur les planches !

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : La cellule de crise organisée et formée

Inondations, tempête de neige… Les élus, les personnels techniques et administratifs de la commune sont passés par tous les scénarios catastrophes ce mercredi…

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Les Enfants de la Balle, l'association qui ouvre le sport aux enfants en situation de handicap

Le Centre Social Bulle de vie a présenté ce mercredi une initiative sociale et humaine, particulièrement innovante, visant à mieux intégrer, les enfants en situation de handicap, au sein des associations sportives, comme tous les autres enfants.

HÔPITAL DE MÂCON : Le médecin chef du service des Urgences maltraité par les autorités de tutelle

Il a été réquisitionné au début du mois par le préfet pour effectuer un service de 24h à Paray-Le-Monial après une semaine d'activité intense à Mâcon. Ce sont des policiers qui lui ont transmis l'ordre de réquisition ! À lire aussi, la réaction de deux urgentistes qui ont mal vécu l'épisode et s'interrogent sur l'avenir de la qualité des soins.

MÂCON : Faites la différence en intégrant une Prépa au Lycée Notre Dame Ozanm

Publi-info - Prépa Sciences Po dès la classe de 1ère ! Prépa PASS dès les vacances de la Toussaint pour les élèves de terminale.