lundi 25 octobre 2021

Chirurgien gynécologue en retraite, Jean-Marc Sauzedde est président de la Ligue contre le cancer, comité 71, depuis le printemps 2021. Il évoque le cancer du sein, grande cause de ce mois de mobilisation, dans un entretien accordé à macon-infos.

 

Combien de femmes sont touchées par le cancer du sein aujourd'hui ?

Elles sont entre 55 000 et 59 000 tous les ans en France. 

On peut le dire aujourd'hui, on sait guérir presque tous les cancers du sein quand ils sont dépistés tôt.

On le sait moins et on en parle très peu, quelques hommes sont touchés aussi par ce cancer. Ils représentent environ 1 % des cas.

Quand on sent une boule dans le sein ou dans le creux de l’aisselle, il faut aller voir son médecin et en parler sans tabou. 

 

Rappelons à quel moment les femmes peuvent se faire dépister ?

Dès 50 ans et jusqu'à 74 ans, par une mammographie tous les deux ans. Ce dépistage est entièrement pris en charge par la Sécurité sociale. L'organisation du dépistage est coordonnée par le centre régional de coordination des dépistages, anciennement Ademas 71. Les femmes sont libres de choisir leur radiologue. La mammographie est bien moins douloureuse qu'avant, ce n'est pas dangereux du tout.

Dans les familles avec antécédents, le dépistage est encore plus tôt, dès 40 ans.

 

Quelles ont été les conséquences de l'année 2020, année covid ?

Nous avons constaté que beaucoup de femmes ont hésité à se rendre dans un cabinet médical pour demander à se faire dépister, par peur du covid ou tout simplement parce que certains cabinets étaient fermés. La baisse des dépistages a été de l'ordre de 10 %. C'est beaucoup. Fort heureusement, la page est tournée, les craintes ont disparu et l’activité hospitalière a repris normalement. Pour autant, il reste 45 % des femmes qui ne viennent pas se faire dépister, pour des raisons culturelles ou sociales.

 

Comment lever ces barrières ?

La barrière culturelle est parfois difficile à lever. Pour cela, Octobre rose est très utile. Il faudrait peut-être aller un peu plus dans les quartiers faire la promotion du dépistage.

Sur l'aspect social, le cancer déstabilise les familles. Nous avons ce rôle aussi à la Ligue, à savoir que nous apportons une aide financière. L'année dernière, nous avons versé 67 000 € pour un peu plus d'une centaine de demandes.

Ré-insistons aussi sur le fait que le dépistage après 50 ans est gratuit.

 

Quelle est la proportion de cancers du sein guéris ?

Difficile à dire car les cancers sont différents, tout comme les personnes atteintes. En revanche, ce que l'on peut dire facilement, c'est que la recherche a progressé, que ce soit en hormonothérapie ou en chimiothérapie. Il y a de nouveaux médicaments, plus efficaces et mieux tolérés. Et redire ceci d'essentiel, qui donne l'espoir : un cancer du sein diagnostiqué à un stade précoce est un cancer que l’on peut guérir.

 

Recueillis par Rodolphe Bretin

 

 

 

NAVOUR-SUR-GROSNE : à plus de 70km/h au dessus de la vitesse autorisée pour traverser le village

Excès de grande vitesse constaté aussi ce week end sur la RCEA, à hauteur de Milliy-Lamartine.

AUTOROUTE A6 : 2 morts dans un accident entre Vinzelles et St-Symphorien d'Ancelles

Jusqu'à 10,5 km de bouchon se sont constitués dans le sens Paris-Lyon. ACTUALISÉ À 12h00 : Les interventions sont terminées et toutes les voies sont ouvertes. La circulation reste difficile. L’important bouchon de 7 km tend à se résorber entre Vinzelles et St-Symphorien-d'Ancelles, au km 400.

LAIZÉ - CHALON : La gendarmerie de Mâcon interpelle les auteurs d’un vol avec violences en réunion et d’escroqueries

Le 3 mai 2021, sur fond d’une transaction de produits stupéfiants, le « client » donne rendez-vous à son « fournisseur »...

SENOZAN : Un chauffard à plus de 200 km/h ce week-end sur la RD 906

Les gendarmes de l'EDSR (escadron départemental de sécurité routière) ont procédé ce week-end à des rétentions immédiates du permis de conduire ainsi que des mises en fourrière administrative de deux motos et de six voitures dans le Mâconnais. Les prises en détail... 

SENNECÉ-LES-MÂCON : Deux blessés graves dans une violente collision sur la D103

ACTUALISÉ - la police lance un appel à témoin : si vous avez vu ou entendu quelque chose, aider la police dans son enquête. Prenez contact au 03 85 32 63 46 ou appeler le standard du commissariat au 03 85 32 63 63.

ROMANÈCHE-THORINS : Un agent d'APRR percuté par une roue de poids-lourd sur l'autoroute

ACCIDENT AGENT APRR AUTOROUTEA6 ROMANECHE2234 - 1.jpg
L'agent a été grièvement blessé et transporté à Lyon par l'hélicoptère du SAMU 69. Actualisé : L'autoroute a été ré-ouverte vers 11h15, après le départ de l'hélicoptère. ACTUALISÉ ce vendredi : l'agent d'APRR est toujours dans un état critique. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du détachement de la roue.