La Semaine Européenne du Développement Durable a été choisie par MBA pour mettre en évidence l’initiative de la commune de Saint-Laurent-sur-Saône, en matière de gestion des bio-déchets et de recyclage des déchets verts.

Ce mercredi matin, Jacques Doussot, le maire de Saint Laurent, entouré de ses élus, était heureux d’accueillir Jean-Patrick Courtois, président de l’agglo, et ses collègues de MBA.

Cette visite très instructive de la plateforme a été l'occasion, pour les élus, de partager l’expérience acquise par Saint-Laurent, qui s’inscrit dans le réaménagement d’une friche industrielle (ancienne laiterie) en un espace de dynamique environnementale durable.

Le site, rue du bon lait, à proximité du stade, comprend les jardins collectifs, les containers destinés aux déchets organiques et la plateforme de valorisation des composts.

Jacques Doussot, dans son propos, a tenu à mettre en évidence le remarquable travail de Pascal Goyon, responsable des services techniques de Saint-Laurent et de Fatima Pardon, maitre composteur de MBA. Il a annoncé que prochainement l’espace de valorisation pourrait accueillir les déchets de cuisine des restaurateurs de Saint-Laurent.

Madame Pardon, en passionnée de la valorisation des déchets, a plaidé pour que cette expérience fasse école et mis l’accent sur la relative faiblesse des investissements nécessaires, appelant  les petites communes à s’engager sur cette voie de l’action de proximité dans le traitement et le recyclage de leur bio masse locale.

Jean-Patrick Courtois a exprimé tout son intérêt pour cette initiative verte, souhaitant que l’exemple de Saint-Laurent soit repris sur l’ensemble du territoire communautaire : « Bravo ! Des déchets directement valorisés sur place, pour un moindre coût, c’est une démarche écologique performante qui s’inscrit totalement dans la politique que nous conduisons avec Gilles Jondet, maire de Sancé et vice-président en charge de la collecte et de la valorisation des déchets ménagers. Il a souligné que ces initiatives de proximité relayaient au plus près des habitants, les gros efforts de MBA en la matière. »

Les  élus présents, Mme Gagneau, 1ere adjointe de Charnay, M. Daniel, adjoint de Varennes, M. Luquet, maire de La Roche-Vineuse, M. Casenove, maire de Milly-Lamartine, ne cachaient pas tout leur intérêt pour cette initiative exemplaire.

J.-Y. B.