Samedi, le président Yvan Lacorne accueillait deux élus qui excusaient le maire Jacques Doussot pour l’assemblée générale. Cette saison 2020/2021 n’a pas permis de donner de concert. Les 31 membres de la phalange musicale en ont profiter pour remanier la disposition de leur locaux, mis à disposition par la commune.

Le bilan de l’année écoulée : un programme musicale minimum, face à la pandémie ; un 11 novembre 2020 avec seulement trois musiciens pour accompagner les autorités du fait du confinement ; un 8 mai 2021, où libérés tous les musiciens avaient répondu présent ; une reprise des répétitions avec distanciation dans la salle des fêtes de Saint Laurent, mise à disposition gracieusement par la commune un dimanche sur deux ; une vraie reprise le 5 juin pour une répétition, le 4 juillet pour l’animation du marché, le 5 septembre pour la journée barque et le démarrage sans interruption des répétitions le 11 septembre.

Cet été, deux jeunes musiciens des sauveteurs ont participé au stage musical à Saint-Sorlin dans l’Ain, organisé par la Fédération Musicale de l’Ain. Ils seront trois à intégrer l’Orchestre Jeunes des Harmonies de l’Ain, créé par cette même fédération. Quelques musiciens des sauveteurs participeront certainement au projet musicale « compositeurs et territoires de l’Ain » mis en place par la fédération, représentation départementale de la Confédération Musicale de France, comme il y a trois ans pour le projet Otto Schwartz.

Au programme de cette saison 2021/2022 : un concert le 27 novembre, un autre en avril, et en 2023, le projet d’un véritable challenge « joute sur la saône » organisé vraisemblablement (les contacts sont établis) en partenariat avec une association de jouteurs.

Cette saison sera également la saison du changement de direction, après le concert de novembre. En effet, Eve Cathetrin, la directrice avait annoncé avant la pandémie, son intention de lâcher la baguette pour redevenir instrumentiste. Elle sera remplacée par un ancien des sauveteurs, figure emblématique de la musique en Mâconnais Val de Saône, Joseph Barbosa.

Les deux élus présents, Jean-Claude Martinez et Marc Sauvageot, ont félicité tout le monde pour l’animation du marché du 4 juillet dernier et ont invité la société musicale à reconduire ce type de manifestation. Ils ont assuré l’orchestre de tout le soutien que peut apporter une municipalité à un orchestre d’harmonie.

Si vous êtes musiciens, vous pouvez rejoindre les sauveteurs (répétitions les samedis à 17 h 30 dans les locaux à proximité de la salle des fêtes de Saint-Laurent). Petits bonus, pour les élèves (jeunes ou adultes) du conservatoire de musique de Mâcon : 50 % de réduction sur le tarif des cours en intégrant l’orchestre des sauveteurs. Deuxième bonus, la convivialité qui règne au sein du groupe des trente musiciens.

La musique est un excellent moyen pour sortir de la grisaille de l’automne.

Jean-Marc Dumas