Ce vendredi, élus de la commune, parents et partenaires étaient présents autour des élèves et des enseignants dans la cour de l’école. L'opération « Nettoyons la nature » se mettait en place. Le maire, Bernard Desplat, accompagné par plusieurs élus municipaux, dont Michel Berthier, premier adjoint, et Evelyne Petit, en charge de la vie culturelle et des associations, réglait les derniers détails.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la semaine européenne du développement durable qui se déroule du 20 au 26 septembre et ce simultanément dans une trentaine de pays membres du Conseil de l'Europe. Les acteurs en sont des établissements, des musées, des associations, des communes, des organisations non gouvernementales, des entreprises, des citoyens...

Ce matin, à Saint-Martin, les partenaires économiques étaient présents : Editor, maison d'édition locale de cartes postales et matériel publicitaire, Intermarché, Leclerc, Régilait, le Fournil de Salima et Christophe-Charles, MBA et le Conseil Départemental.

Les cent-quatorze élèves de l'école étaient répartis en équipes, encadrés par une vingtaine de parents volontaires, les six enseignants, les élus, les représentants des partenaires. Deux équipes adultes étaient formées par l'entreprise Régilait et seniors-conseillers.

Cette action s'inscrit dans un projet mené par l'école sur le développement durable, une sensibilisation aux enjeux écologiques et une volonté : se mobiliser pour agir.

La directrice Chloé Sabonnadiere et les différents enseignants, Emilie Poyet, Myriam Limonon, Sophie Caplanschi-Folley, Bénédicte Du Boislouveau et Laurent Nomblot ont impliqué leurs élèves depuis plusieurs années. Cette année, un jardin avec compost est en projet avec la collaboration du Centre Eden et de la commune.

Phrases recueillies auprès de certains d'entre eux : « Les déchets abîment la nature », « Les animaux peuvent penser que ce sont des aliments et s'empoisonner » « Quand j'ai un déchet, j'attends de trouver la bonne poubelle pour le jeter »... On constate là que les élèves sont conscients de ce qui se joue.

A l'issue de la collecte autour de l'école, les déchets seront pesés puis triés lors d'une animation organisée par la MBA. La municipalité invitera les participants à cette matinée autour d'un déjeuner au restaurant scolaire.

Cette semaine se conjugue avec celle de la mobilité douce (notre article du 20 septembre), viendra la journée de la qualité de l'air , le 14 octobre.

Une implication commune, un travail d'éducation dès l'école feront qu'un grand pas aura été fait sur terre et que ces temps forts, ces semaines à thème, ces actions médiatisées n'auront plus leur raison d'être.

En attendant, le site www.esdw.eu retrace les actions menées et permet l'inscription pour celles à venir.

P. M.