Christine Robin, Présidente du PETR Mâconnais Sud Bourgogne, et Bertrand Veau, Vice-Président chargé de la santé, ont dévoilé ce mardi à la Verchère, le programme d'Octobre rose co-construit avec les partenaires sanitaires et sociaux du territoire.

Le pôle Santé a pour mission principale l’animation du Contrat local de santé, dont l’objectif est de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé en proposant un plan d’action adapté aux besoins du territoire et déclinant les orientations stratégiques nationales et locales. Il contribue également à développer une approche globale de la santé sur le territoire.

Depuis 2016, le Mâconnais Sud Bourgogne travaille, en lien avec l’ARS et dans le cadre d’un partenariat multiple, à la mise en place du Contrat Local de Santé. Le document cadre, signé en 2019, fait de la promotion du dépistage organisé des cancers l’un des axes majeurs.

S’impliquer dans Octobre rose était donc naturellement le moyen de participer localement à la communication sur l’importance du dépistage à destination de tous les publics, ainsi qu’à la prévention du cancer du sein en général.

« Je souhaiterais que cette année soit concentrée sur le dépistage, c'est la priorité des priorités », a souligné la présidente en préambule avant de laisser la parole à son vice-président.

 

L’importance de la prévention - la situation en Mâconnais Sud Bourgogne

Bertrand Veau est revenu sur l'importance du dépistage précoce qui, avec les traitements, reste le moyen essentiel de lutter contre le cancer du sein.

« Le moyen, pour le détecter, est de pratiquer une mammographie (radiographie des seins) tous les deux ans à partir de 50 ans. Lorsque le cancer du sein est détecté tôt, il est guéri dans plus de 9 cas sur 10 selon les données de la Ligue contre le Cancer.

Localement, le dépistage organisé est porté par le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers de Bourgogne Franche-Comté. Il s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans qui reçoivent, tous les 2 ans, un courrier d’invitation pour effectuer une mammographie de dépistage, accompagné d’un bon de prise en charge et de la liste des radiologues du département agréés dans le cadre du programme de prévention national.

Pour les années 2018-2019 en Saône-et-Loire, dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, 55 248 femmes ont été dépistées, soit un taux de participation de 56.5 %. Si cette participation est supérieure aux chiffres nationaux (49.3%), on note toutefois une participation en légère baisse (58,6 % en 2015 et 56,9 % en 2016).

Au niveau du Mâconnais Sud Bourgogne, le taux de participation est très variable, il est de 50 à 68 % selon les cantons. Le taux le plus élevé est observé dans les cantons de Mâcon, ville engagée dans Octobre rose depuis de nombreuses années. On peut penser que la communication générée par les manifestations organisées augmente la sensibilisation de la population. Un frein peut par ailleurs résider dans l’éloignement des personnes des lieux de mammographie (sur le Mâconnais Sud Bourgogne, la mammographie n’est possible qu’à Mâcon). »

Les manifestations organisées sur le territoire sont regroupées au sein d’un même programme diffusé très largement sur l’ensemble du Mâconnais Sud Bourgogne.

Depuis 2017, plusieurs collectivités, accompagnées de nombreux partenaires, ont répondu positivement à l’appel à candidatures.

Cette année, cinq communes accueillent des événements : Charnay-lès-Mâcon, La Salle, La Chapelle-de-Guinchay, Mâcon et Tournus.

Construites de manière partenariale entre les collectivités et les acteurs de la santé, les actions proposées sont multiples de façon à toucher le grand public comme les publics plus éloignés du soin et, peut-être, moins impliqués dans le dépistage.

 

 

27 manifestations se dérouleront

du 1er au 29 octobre

Au programme, culture avec la diffusion d’un film, une conférence, un spectacle, «Voyage au bout de soi», une visite guidée de l’Hôtel-Dieu de Tournus, qui sont autant d’occasions d’évoquer la question du dépistage sous un prisme différent ;

Des ateliers sportifs pour aborder l’importance de la prévention, en complément du dépistage. Cette année, le sport comme outil de prévention est particulièrement mis en avant, avec des événements tels que courses à pied, journée de tennis féminin, découverte d’activités de sport adapté ou encore une conférence sur les liens entre alimentation, sport et cancer ;

Des événements sur la place publique permettant d’interpeller la population sur ce sujet, dans son quotidien et de diffuser largement l’information sur le dépistage ;

Des ateliers d’autopalpation ;

Des ventes pour reverser les bénéfices au profit d’associations de lutte contre le cancer du sein.

M.A.

 

 

 

 

 

 

Photos © M.A.

Le CCAS de Charnay & Marick Pautet des Fées Papillons (à d)