dimanche 24 octobre 2021

 

Christine Robin, Présidente du PETR Mâconnais Sud Bourgogne, et Bertrand Veau, Vice-Président chargé de la santé, ont dévoilé ce mardi à la Verchère, le programme d'Octobre rose co-construit avec les partenaires sanitaires et sociaux du territoire.

Le pôle Santé a pour mission principale l’animation du Contrat local de santé, dont l’objectif est de réduire les inégalités sociales et territoriales de santé en proposant un plan d’action adapté aux besoins du territoire et déclinant les orientations stratégiques nationales et locales. Il contribue également à développer une approche globale de la santé sur le territoire.

Depuis 2016, le Mâconnais Sud Bourgogne travaille, en lien avec l’ARS et dans le cadre d’un partenariat multiple, à la mise en place du Contrat Local de Santé. Le document cadre, signé en 2019, fait de la promotion du dépistage organisé des cancers l’un des axes majeurs.

S’impliquer dans Octobre rose était donc naturellement le moyen de participer localement à la communication sur l’importance du dépistage à destination de tous les publics, ainsi qu’à la prévention du cancer du sein en général.

« Je souhaiterais que cette année soit concentrée sur le dépistage, c'est la priorité des priorités », a souligné la présidente en préambule avant de laisser la parole à son vice-président.

 

L’importance de la prévention - la situation en Mâconnais Sud Bourgogne

Bertrand Veau est revenu sur l'importance du dépistage précoce qui, avec les traitements, reste le moyen essentiel de lutter contre le cancer du sein.

« Le moyen, pour le détecter, est de pratiquer une mammographie (radiographie des seins) tous les deux ans à partir de 50 ans. Lorsque le cancer du sein est détecté tôt, il est guéri dans plus de 9 cas sur 10 selon les données de la Ligue contre le Cancer.

Localement, le dépistage organisé est porté par le Centre Régional de Coordination des Dépistages des Cancers de Bourgogne Franche-Comté. Il s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans qui reçoivent, tous les 2 ans, un courrier d’invitation pour effectuer une mammographie de dépistage, accompagné d’un bon de prise en charge et de la liste des radiologues du département agréés dans le cadre du programme de prévention national.

Pour les années 2018-2019 en Saône-et-Loire, dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein, 55 248 femmes ont été dépistées, soit un taux de participation de 56.5 %. Si cette participation est supérieure aux chiffres nationaux (49.3%), on note toutefois une participation en légère baisse (58,6 % en 2015 et 56,9 % en 2016).

Au niveau du Mâconnais Sud Bourgogne, le taux de participation est très variable, il est de 50 à 68 % selon les cantons. Le taux le plus élevé est observé dans les cantons de Mâcon, ville engagée dans Octobre rose depuis de nombreuses années. On peut penser que la communication générée par les manifestations organisées augmente la sensibilisation de la population. Un frein peut par ailleurs résider dans l’éloignement des personnes des lieux de mammographie (sur le Mâconnais Sud Bourgogne, la mammographie n’est possible qu’à Mâcon). »

Les manifestations organisées sur le territoire sont regroupées au sein d’un même programme diffusé très largement sur l’ensemble du Mâconnais Sud Bourgogne.

Depuis 2017, plusieurs collectivités, accompagnées de nombreux partenaires, ont répondu positivement à l’appel à candidatures.

Cette année, cinq communes accueillent des événements : Charnay-lès-Mâcon, La Salle, La Chapelle-de-Guinchay, Mâcon et Tournus.

Construites de manière partenariale entre les collectivités et les acteurs de la santé, les actions proposées sont multiples de façon à toucher le grand public comme les publics plus éloignés du soin et, peut-être, moins impliqués dans le dépistage.

 

 

27 manifestations se dérouleront

du 1er au 29 octobre

Au programme, culture avec la diffusion d’un film, une conférence, un spectacle, «Voyage au bout de soi», une visite guidée de l’Hôtel-Dieu de Tournus, qui sont autant d’occasions d’évoquer la question du dépistage sous un prisme différent ;

Des ateliers sportifs pour aborder l’importance de la prévention, en complément du dépistage. Cette année, le sport comme outil de prévention est particulièrement mis en avant, avec des événements tels que courses à pied, journée de tennis féminin, découverte d’activités de sport adapté ou encore une conférence sur les liens entre alimentation, sport et cancer ;

Des événements sur la place publique permettant d’interpeller la population sur ce sujet, dans son quotidien et de diffuser largement l’information sur le dépistage ;

Des ateliers d’autopalpation ;

Des ventes pour reverser les bénéfices au profit d’associations de lutte contre le cancer du sein.

M.A.

 

 

 

 

 

 

Photos © M.A.

Le CCAS de Charnay & Marick Pautet des Fées Papillons (à d)

PHOTOS - Gambettes 2021, on commence par la fin : une arrivée dans la joie (1)

2 500 Gambettes sont parties ce dimanche matin du Spot pour 5 km de course ou marche solidaire, au profit de la lutte contre le cancer du sein. 1er volet de notre reportage photos.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Au fil du conseil communautaire…

250 000 € supplémentaires pour accompagner les commerçants du centre-ville de Mâcon ; Sécurisation de la Roche de Vergisson ; Création de la ZAC Hurigny-La Grisière ; Travaux dans les écoles et les stades des quartiers de Mâcon. En détails...

MÂCON : Un week-end aux champignons !

Jusqu’à dimanche soir, l’espace Carnot-Montrevel accueille l’exposition de la société mycologique de Mâcon. Quelque 250 variétés de champignons sont présentées et avec elles tous les conseils et toutes les informations essentielles…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Consignes de tri inchangées pour les emballages plastiques

L'Agglomération précise dans un communiqué de ne pas tenir compte de la campagne nationale « Désormais, tous les emballages se trient » pour ne pas entraver la mise ne place des nouvelles consignes à l’horizon 2023.

FLEURVILLE : La construction du pont Jacques Chirac suspendue par le TA de Lyon

Les Départements de l'Ain et de Saône-et-Loire se pourvoient en cassation

SAÔNE-ET-LOIRE : Les JO de Paris, une opportunité économique pour tout le monde

C'est le message qui a été passé ce matin lors de l'inauguration du salon des coopérations économiques organisé par le Département. Rassemblés au parc expo, les acteurs de l'économie sociale et solidaire ont été sensibilisés à cette opportunité exceptionnelle que représentent les JO de Paris 2024 dans un département qui compte cinq villes retenues comme bases arrières de ces JO : Mâcon, Chalon,…

MÂCON : Le défi « Poésie dans ma ville 2022 des lycées » à l’horizon

Rendez-vous le 14 mai 2022 avec une parade et un défi sur les planches !

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : La cellule de crise organisée et formée

Inondations, tempête de neige… Les élus, les personnels techniques et administratifs de la commune sont passés par tous les scénarios catastrophes ce mercredi…

LA CHAPELLE-DE-GUINCHAY : Les Enfants de la Balle, l'association qui ouvre le sport aux enfants en situation de handicap

Le Centre Social Bulle de vie a présenté ce mercredi une initiative sociale et humaine, particulièrement innovante, visant à mieux intégrer, les enfants en situation de handicap, au sein des associations sportives, comme tous les autres enfants.

HÔPITAL DE MÂCON : Le médecin chef du service des Urgences maltraité par les autorités de tutelle

Il a été réquisitionné au début du mois par le préfet pour effectuer un service de 24h à Paray-Le-Monial après une semaine d'activité intense à Mâcon. Ce sont des policiers qui lui ont transmis l'ordre de réquisition ! À lire aussi, la réaction de deux urgentistes qui ont mal vécu l'épisode et s'interrogent sur l'avenir de la qualité des soins.

MÂCON : Faites la différence en intégrant une Prépa au Lycée Notre Dame Ozanm

Publi-info - Prépa Sciences Po dès la classe de 1ère ! Prépa PASS dès les vacances de la Toussaint pour les élèves de terminale.

ST-AMBREUIL : 18ème foire aux plantes rares ce week end au château de La Ferté

Publi-info - Pour la 2ème année consécutive, en raison du covid, la manifestation qui a lieu au printemps en temps normal, a été reportée au week-end des 23 et 24 octobre.