Le président des Régates mâconnaises Bernard Rey a accueilli samedi matin, Frédéric Perrier, l'entraîneur des deux vices championnes des jeux olympiques de Tokyo en aviron, Laura Tarantola et Claire Bové et Sandrine Martinet, vice-championne des Jeux paralympiques de Tokyo en judo, en présence de Jean-Patrick Courtois vice-président du Département et maire de Mâcon, Jean-Payebien, adjoint en charge des sports, Patricia Ravinet, conseillère déléguée aux relations avec les associations sportives, du Club Rotary et des membres des Régates mâconnaises.

Bernard Rey s'est dit particulièrement fier et honoré de recevoir au sein de la plus vieille association mâconnaise, existant depuis 1873, deux champions mâconnais.

Frédéric Perrier souligne avoir découvert avec l'aviron « un beau sport et une belle école de vie » avant d'évoquer les résultats les plus marquants de sa carrière : quelques titres de champion de France en catégories junior et sénior, une dizaine d'années de sélection en championnat de France en équipe junior et en moins de 23 ans. La médaille d'argent de Laura et Claire au JO de Tokyo. « J'ai eu beaucoup de chance de les accompagner. C'est une belle médaille dans un parcours olympique exceptionnel. Merci aux régates mâconnaises » a conclu Frédéric.

Sandrine a évoqué ses quatre titres paralympiques, l'argent à Athènes et Pekin, l'or à Rio et la dernière médaille en argent à Tokyo avant d'annoncer : « Je ferai peut-être Paris 2024. Les régates m'ont permis de découvrir un sport complémentaire avec le mien. C'est un club extraordinaire qui souhaite développer le para-aviron et le sport santé. Merci à Jacques Doussot. »

Jean-Patrick Courtois a exprimé le plaisir et la joie de se retrouver avec Frédéric et Sandrine. Et au nom de la ville de Mâcon a sollicité leur soutien pour les JO et jeux paralympiques de 2024. Mâcon ayant été retenue comme base arrière pour cinq disciplines sportives. « Je tiens à vous féliciter pour l'ensemble de votre parcours. Au nom du Département et de la ville, je peux d'ors et déjà t'annoncer Sandrine, que nous serons derrière toi pour t'aider. »

Une chorégraphie des féminines J16 a clos la réception.

M.A.

Photos © M.A.