jeudi 28 octobre 2021

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire :

 

Prolongation de la date limite de dépôt des demandes d’indemnisation au 29 septembre à midi

 

Suite aux difficultés économiques engendrées par la crise sanitaire Covid-19, le ministère en charge de l’agriculture et de l’alimentation a décidé de mettre en place, pour les élevages bovins allaitants, un dispositif de compensation des préjudices financiers induits par les effets de la pandémie. Une enveloppe de 60 millions d’euros est ouverte pour ce dispositif sur le territoire national.

L’ensemble des informations concernant cette aide est disponible sur le site Internet de FranceAgriMer :

https://www.franceagrimer.fr/Accompagner/Dispositifs-par-filiere/Aides-de-crise

Les demandes doivent impérativement être déposées, complètes, avant le 29 septembre 2021 à midi.

Les dossiers incomplets ne pourront être retenus. En cas de dysfonctionnement lors de la télédéclaration, il est possible d’interroger FranceAgriMer à l’adresse suivante : gecri@franceagrimer.fr

Des modèles d’attestation sont également téléchargeables sur le site pour compléter votre demande.

Sont éligibles à la mesure les personnes physiques ou morales ayant pour objet l’exploitation agricole disposant d’un numéro SIRET actif au dépôt de la demande ;

  • ayant au moins 10 animaux éligibles ;
  • étant éligible à l’aide couplée aux bovins allaitants ou pouvant démontrer un chiffre d’affaires issu de l’atelier bovins d’au moins 60 % du chiffre d’affaires total ;
  • justifiant un revenu disponible par unité de travail non salarié (UTANS) inférieur à 11 000 € au titre du dernier exercice clos après le 1er avril 2020.

 

Le montant de l’aide forfaitaire est de 41 € par broutard éligible et de 52 € par jeune bovin éligible. La liste des animaux éligibles a été envoyée par l’Établissement départemental de l’élevage aux exploitants potentiellement détenteurs du nombre d’animaux nécessaires minimum.

L’aide est plafonnée afin que le revenu disponible de l’année 2020 augmenté de l’aide ne dépasse pas 11 000 € de revenu disponible par UTANS.

 

 

MÂCON : Il frappe son père handicapé et insulte les policiers

Un Mâconnais de 39 ans comparaissait lundi pour des faits de violences envers son père, en fauteuil roulant…

MÂCON : Voitures incendiées dans le centre-ville, l’auteur condamné

Ce week-end, sept véhicules ont été détruits par les flammes, place Carnot. Retrouvé grâce à la vidéosurveillance, l'auteur des faits, qui n'a aucun souvenir de cette soirée, a été jugé ce lundi après-midi en comparution immédiate…

MÂCON : Hugo Tonnerieux, un coup de plume cinglant

Hugo Tonnerieux est Mâconnais. Il a édité tout récemment son premier essai aux éditions Le Lys bleu : « Le Pouvoir des Rois ».

GRAND SITE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : Travaux de sécurisation de la Roche de Vergisson

Début du chantier le 8 novembre pour une durée de six semaines environ…

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (8)

Dernier volet de notre reportage photos

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (7)

7ème volet de notre reportage photos. Des souvenirs à gogo !

PHOTOS - Gambettes mâconnaises 2021 : L'heure de la pose (6)

Elles ont pris la pose pour macon-infos

PHOTOS - Gambettes 2021, on commence par la fin : une arrivée dans la joie (1)

2 500 Gambettes sont parties ce dimanche matin du Spot pour 5 km de course ou marche solidaire, au profit de la lutte contre le cancer du sein. 1er volet de notre reportage photos.

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Au fil du conseil communautaire…

250 000 € supplémentaires pour accompagner les commerçants du centre-ville de Mâcon ; Sécurisation de la Roche de Vergisson ; Création de la ZAC Hurigny-La Grisière ; Travaux dans les écoles et les stades des quartiers de Mâcon. En détails...

MÂCON : Un week-end aux champignons !

Jusqu’à dimanche soir, l’espace Carnot-Montrevel accueille l’exposition de la société mycologique de Mâcon. Quelque 250 variétés de champignons sont présentées et avec elles tous les conseils et toutes les informations essentielles…

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Consignes de tri inchangées pour les emballages plastiques

L'Agglomération précise dans un communiqué de ne pas tenir compte de la campagne nationale « Désormais, tous les emballages se trient » pour ne pas entraver la mise ne place des nouvelles consignes à l’horizon 2023.