lundi 25 octobre 2021

 

 

Et 150 millions de boites de conserves. Ajoutez à cela les dizaines de milliers de boites métalliques décorées, et vous avez-là l'un des fleurons de l'industrie de Saône-et-Loire, à une demi-heure de Mâcon, à quelques minutes de Cluny.

 

Bien que ministre des Comptes publics, Olivier Dussopt s'est rendu dans cette usine ce matin, et pour cause. Le site industriel a reçu 800 000 € du plan France Relance - Territoire d'industrie, subvention d'Etat pour aider les entreprises à repartir vite après les périodes de confinements et l'arrêt de certaines activités.

C'est sur la base d'un plan d'investissement que cette subvention a été accordée, plan d'investissement de 5 millions d'euros pour la production de capsules sans PVC. « Nous avons recruté 20 personnes et aménagé une cellule de production robotisée » a précisé le directeur de l'usine Stéphane Lequin.

 

L'usine produit aujourd'hui jusqu'à 10 millions de capsules par jour, ce qui occasionne 30 départs de camions tous les jours ! Pour autant, la matière première se fait rare et augmente les coûts de production. Le prix de l'acier a doublé en deux ans.

Autre difficulté à surmonter pour le bon développement du groupe, le recrutement : « C'est toujours aussi compliqué de recruter dans un secteur qui a une mauvaise image » concédait le président Thomas Bindschedler.

Le plan d'investissement a permis le recrutement de 24 personnes depuis le début de l'année. Mais l'usine propose toujours 6 postes, à savoir 4 conducteurs de ligne, 1 cariste logistique et 1 gestionnaire de flux.

250 000 emplois ont été créés en France au second trimestre 2021 selon le ministre. Le manque d'attractivité de certains secteurs reste un point d'achoppement pour le recrutement. Le député Rémy Rebeyrotte a insisté également sur la nécessité de la réforme de l'assurance chômage.

 

Le groupe réalise, avec ses 24 filiales, plus de 450 millions d'euros de chiffre d'affaires (35 % de la filière – chiffres snfbm). Il est implanté dans 15 pays.

Rodolphe Bretin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présents à cette visite, le maire de Massilly Alain de Javel,

le président de la communauté de communes du Clunisois Jean-Luc Delpeuch,

le vice-président du Conseil régional Jean-Claude Lagrange,

ainsi que les députés Benjamin Dirx et Rémy Rebeyrotte