Après sa belle victoire à l’extérieur le week-end dernier, l’ASM faisait sa rentrée à domicile face à Rumilly ce samedi soir. Ravis de revoir leurs supporters dans le stade après la crise sanitaire, les joueurs de Guillaume Aguilar avaient à cœur de bien faire. Malheureusement, les bleus et rouges de l’ASM ont réalisé un non match et s’inclinent de justesse 18-20.

Les dix premières minutes sont à l’avantage de Mâcon avec une possession de balle dans le camp adverse, pourtant les Haut-savoyards prennent la tête avec deux pénalités (11’ et 20). A noter également la pénalité non transformée de Bastien Gensana pour l'ASM à la 13ème minute. L’ASM se remobilise et revient au score grâce à deux pénalités du N°6 demi de mêlée (22 et 28) et passe même devant grâce à une très belle pénalité de 50 mètres de ce même Gensana pour mener 9-6 à la pause.

Au retour des vestiaires, pas grand-chose à signaler si ce n’est un carton jaune pour le pilier de l’ASM Grégory Quérin à la 55ème minute. Une nouvelle pénalité (56) de Bastien Gensana va permettre à Mâcon de mener 12-6.

A l’heure de jeu, nous assistons au premier essai transformé du match en faveur des savoyards de Rumilly, 12-13, tout est à refaire. En manque d’efficacité dans les 22, les bleus et rouges s’en remettent encore une fois à Bastien Gensana qui transforme deux nouvelles pénalités (67’ et 72’), 18-13 pour Mâcon, il reste 8 minutes dans le temps réglementaire. Suffisamment pour voir les joueurs de Rumilly se révolter et transformer leur 2ème ssai du match à la 79ème minute. Au pire des moments, malgré les 5 minutes d’arrêts de jeu, l’ASM ne reviendra pas et s’inclinent de deux points 18-20.

Très déçu à la fin du match, le coach Guillaume Aguilar est lucide et ne cesse de répéter : « Nous manquons d’efficacité et n’arrivons pas à faire la différence dans nos moments forts. Nous le savons, nous sommes très attendus, toutes les équipes qui nous affrontent veulent nous battre car nous affichons de grosses ambitions cette saison, à ne pas confondre avec prétention. Maintenant il faut se remettre en question et préparer le déplacement le week-end prochain à Villeurbanne. »

Quelques notes positives à retenir de cette soirée, la victoire des espoirs 29-22 auparavant et le retour du public et des partenaires à la collation d’après match dont s’est félicité le président Alain Piguet.

Anthony Litaudon