Le CBBS annonce par un communiqué, que d'un commun accord, le club charnaysien et sa nouvelle meneuse ont décidé de mettre fin à leur collaboration.

Cette joueuse canadienne qui a brillamment défendu cet été les couleurs de son pays lors des JO de Tokyo, devait faire connaissance avec les parquets de Ligue Féminine dès le 2 octobre.

Mais ses choix, et qu'elles qu'en soient les raisons, lui appartiennent. Vraiment dommage pour le CBBS, qui comptait sur ses talents de meneuse, pour emmener les Pinkies vers une quatrième saison de haut-niveau.

A un petit mois du début de championnat 2021-2022, et avec quelques matchs amicaux dans la lorgnette, les dirigeants du CBBS sont déjà à la recherche d'une remplaçante.

Rémy Mathuriau