lundi 18 octobre 2021

 

Nathacha Rault est partie le 1er août en Bretagne en tant que pilote et co-responsable de la mission Sea Sheperd Les Vents de la colère. Avec 7 autres engagés.es, l'objectif est de documenter les dégâts sur la biodiversité que représentent le projet de parc de 62 éoliennes offshore en baie de St-Brieuc.

 

Voilà un projet qui ne fait pas encore grand bruit mais qui devrait remuer les consciences politiques et citoyennes dans les semaines à venir : « Une société espagnol est en train de creuser au fond de l'océan, dans  la baie de St-Brieuc, à 16 km de la côté, pour y planter 62 éoliennes de 200 mètres de haut chacune ! L'équivalent de la tour Montparnasse » indique Natacha. « Et sur une surface de 103 km carrés, la taille de la ville de Paris, avec un câblage électrique sous-marin et sous terrain qui acheminera un courant de 250 000 volts… Une catastrophe pour la biodiversité locale, sachant qu'une zone Natura 2000 se trouve en proximité. Ce sont les pêcheurs eux-mêmes qui nous ont appelé au secours, alors que nous agissons régulièrement pour dénoncer la surpêche » ajoute la militante.

 

Et d'ajouter, pour interpeller : « Planter des éoliennes offshore nécessite de creuser des trous de 18 mètres. Pour l'instant, la plate-forme de forage n'y parvient même pas. Ils ont cassé des têtes foreuses après avoir creusé 12 mètres. La plate-forme doit être changée de place pour creuser là où c'est moins dur. En résumé, ils transforment la baie en gruyère pour y mettre des éoliennes qui ne produiront de l'électricité que par intermittence, nécessitant d'ouvrir des mines de charbon pour pallier cette intermittence. Si le vent souffle à moins de 50km/h, les éoliennes ne produisent pas, s'il souffle à plus de 90km/h, c'est trop, car on ne sait pas stocker l'électricité... »

 

Or, l'association précise, dans un tout récent communiqué, qu'« aussi bien l’État français que le promoteur industriel sont soumis à l’obligation légale de préserver les espèces dans un « état de conservation favorable ». Du fait de la présence de très nombreuses espèces protégées dans la baie de Saint−Brieuc, Iberdrola/Ailes Marines a été contraint de déposer une demande de dérogation de perturbation intentionnelle et de destruction de 59 espèces protégées (54 espèces d’oiseaux marins, 4 espèces de dauphins et une espèce de phoque) ainsi que la destruction de leur habitat. »

 

Jusqu'au 22 août, les huit millitants.es ont donc pour objectif d'apporter les preuves scientifiques, les vidéos et les photos, les témoignages qui leur permettront de déposer un recours devant le Conseil d'État contre cette usine éolienne. « Nous n'avons pas le choix de faire autrement car la préfecture a accordé toutes les dérogations pour que ce massacre de la biodiversité locale ait lieu dans l'indifférence générale. On dit aux gens, c'est de l'énergie renouvelable, c'est bon pour la planète, mais non, c'est exactement le contraire. Les habitants, les pêcheurs, les scientifiques sur place ont tiré la sonnette d'alarme pourtant, mais ils prêchent dans le désert. Nous sommes accueillis avec joie car Sea Sheperd a une notoriété nationale. Tout le monde nous reçoit avec l'espoir que nous parvenions à faire stopper ce projet absurde et destructeur. »

 

 

Pas de vacances pour Natacha

Pour cette intermittente du spectacle, régisseuses son, sacrifier ses vacances relève du choix de vie. C'est sa 10ème mission avec l'association Sea Sheperd, pour qui c'est la première mission éolienne. « Il faut savoir ce qu'on veut » justifie-t'elle. « On se bat pour les prochaines générations. L'océan est notre meilleurs allié pour lutter contre le réchauffement climatique. C'est le premier régulateur du climat. »

Côté job, elle peut s'organiser pour partir en mission désormais trois fois par an. On la retrouvera à la fin du mois sur le festival de La Manufacture d'idées à Hurigny, mais cette fois en tant que régisseuse son. Prochaine mission en 2021, Dolphin bycatch. Objectif : sauver les milliers de dauphins tués par la sur-pêche.

Précisions qu'elle agit en tant que bénévole pour l'association, « une association qui n'est pas subventionnée par l'État » a-t-elle tenu à dire.

 

Rodolphe Bretin

 

 


 

© Photos Sea Sheperd

 

 

 

 

« Pénuries de médicaments : finissons-en ! » alerte la Ligue contre le cancer

Face à une situation insupportable qui s'aggrave, la Ligue contre le cancer poursuit son combat pour que plus aucune personne malade ne subisse d'arrêt de traitement.

TÉLÉ : Quand un journaliste de Cnews interpelle un député LREM pour le renvoyer à ses responsabilités

Voilà un moment de télé rare et savoureux. Saluons la liberté de ton de Julien Pasquet qui bouscule le député LREM Jean Terlier. « Lâchez la bride, laissez-nous tranquille ! » lance le journaliste. Nous critiquons régulièrement les chaînes d'info continue. Avouons pour une fois que ce moment est plutôt croustillant...

ENGAGEMENT : Une Mâconnaise en mission contre le projet d'usine éolienne dans la baie de St-Brieuc

Nathacha Rault est partie le 1er août en Bretagne en tant que pilote et co-responsable de la mission Sea Sheperd Les Vents de la colère. Avec 7 autres engagés.es, l'objectif est de documenter les dégâts sur la biodiversité que représentent le projet de parc de 62 éoliennes offshore en baie de St-Brieuc.

COVID – VACCINS – TRAITEMENTS : Quand la commission européenne de l'UE annonce en mai l'arrivée des traitements en octobre...

...et évoque l'existence d'un traitement ! Voici un communiqué tout à fait parlant sur la gestion de la crise sanitaire à l'échelle de l'Union Européenne. Chacun et chacune se fera évidemment son opinion. Pour l'heure, les questions que posent ce communiqué sont nombreuses, très nombreuses... Posons-les.

COVID-19 : Le déconfinement en 4 étapes

La sortie du confinement se fera en quatre étapes du 3 mai au 30 juin.

Covid-19 : Feu vert de la HAS pour l'utilisation du vaccin Janssen en France

Ce vaccin à dose unique peut être administré à tous les adultes, « y compris chez les personnes âgées de 65 ans et plus et/ou présentant des comorbidités », précise la HAS.

HÔTELLERIE ET RESTAURATION : « Si les licenciements sont contenus, c’est grâce à l’activité partielle sans reste à charge »

LAISSEZ NOUS TRAVAILLER UMIH71.jpg
Mercredi 3 mars 2021, les Présidents du GNI, du GNC, du SNRTC et de l’UMIH se sont entretenus avec Elisabeth Borne, ministre du Travail. Toujours sans date de réouverture, ils s'inquiètent de l'évolution de la prise en charge de l'activité partielle.

AUTOMOBILE : Le nouveau logo de Peugeot à découvrir en vidéo

LOGO PEUGEOT NV.jpg
Une vidéo captivante, de toute beauté, qui fait l'historique des logos de la marque au lion.

COVID-19 : Quand le Conseil de l'Europe « contre-indique » toutes formes de pressions à la vaccination...

« Un semblant de "vie normale" ne pourra reprendre, même dans les meilleures conditions, avant le milieu ou la fin de l’année 2021 au plus tôt » annonce-t'il dans une toute récente résolution adoptée le 28 janvier dernier.

Covid-19 – Didier Raoult : « D'abord observer les malades et soigner ! »

PRESCRIPTIONS RAOULT - 1.jpg
A l'heure où la France passe d'un scandale à l'autre, du manque de matériel de protection pour les soignants à la vaccination lente et poussive, où le petit Paris s'agite à nouveau autour de la vaccination, le professeur Didier Raoult, fidèle à son engagement, tenace, rappelle dans une vidéo qu'il existe une autre voie qui donne la priorité au soin.

SACRÉE BESTIOLE : Une libellule géante vue dans les Pyrénées orientales

LIBELLULE GEANTE3 - 1.jpg
Actualisé : Elle a été vue également à Belleville-en-Beaujolais.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MONDE : Les épidémies les plus meurtrières à travers le temps

EPIDEMIES.jpg
Peste, choléra, variole, grippe, SIDA... les morts se comptent par millions depuis la première peste antonine survenue au IIème siècle. La peste noire du XIVème siècle avait fait 200 millions de morts !

MUNICIPALES 2020 - Coronavirus : Les recommandations du ministère de l'Intérieur pour les bureaux de vote

Le ministère de l'Intérieur adresse certaines recommandations : l'aménagement des bureaux de vote devra limiter les situations de promiscuité, chaque bureau devra prévoir un point d'eau et mettre à disposition du gel hydro-alcoolique. Les électeurs sont invités à apporter leur stylo personnel. etc.