mardi 4 octobre 2022

 

Nathacha Rault est partie le 1er août en Bretagne en tant que pilote et co-responsable de la mission Sea Sheperd Les Vents de la colère. Avec 7 autres engagés.es, l'objectif est de documenter les dégâts sur la biodiversité que représentent le projet de parc de 62 éoliennes offshore en baie de St-Brieuc.

 

Voilà un projet qui ne fait pas encore grand bruit mais qui devrait remuer les consciences politiques et citoyennes dans les semaines à venir : « Une société espagnol est en train de creuser au fond de l'océan, dans  la baie de St-Brieuc, à 16 km de la côté, pour y planter 62 éoliennes de 200 mètres de haut chacune ! L'équivalent de la tour Montparnasse » indique Natacha. « Et sur une surface de 103 km carrés, la taille de la ville de Paris, avec un câblage électrique sous-marin et sous terrain qui acheminera un courant de 250 000 volts… Une catastrophe pour la biodiversité locale, sachant qu'une zone Natura 2000 se trouve en proximité. Ce sont les pêcheurs eux-mêmes qui nous ont appelé au secours, alors que nous agissons régulièrement pour dénoncer la surpêche » ajoute la militante.

 

Et d'ajouter, pour interpeller : « Planter des éoliennes offshore nécessite de creuser des trous de 18 mètres. Pour l'instant, la plate-forme de forage n'y parvient même pas. Ils ont cassé des têtes foreuses après avoir creusé 12 mètres. La plate-forme doit être changée de place pour creuser là où c'est moins dur. En résumé, ils transforment la baie en gruyère pour y mettre des éoliennes qui ne produiront de l'électricité que par intermittence, nécessitant d'ouvrir des mines de charbon pour pallier cette intermittence. Si le vent souffle à moins de 50km/h, les éoliennes ne produisent pas, s'il souffle à plus de 90km/h, c'est trop, car on ne sait pas stocker l'électricité... »

 

Or, l'association précise, dans un tout récent communiqué, qu'« aussi bien l’État français que le promoteur industriel sont soumis à l’obligation légale de préserver les espèces dans un « état de conservation favorable ». Du fait de la présence de très nombreuses espèces protégées dans la baie de Saint−Brieuc, Iberdrola/Ailes Marines a été contraint de déposer une demande de dérogation de perturbation intentionnelle et de destruction de 59 espèces protégées (54 espèces d’oiseaux marins, 4 espèces de dauphins et une espèce de phoque) ainsi que la destruction de leur habitat. »

 

Jusqu'au 22 août, les huit millitants.es ont donc pour objectif d'apporter les preuves scientifiques, les vidéos et les photos, les témoignages qui leur permettront de déposer un recours devant le Conseil d'État contre cette usine éolienne. « Nous n'avons pas le choix de faire autrement car la préfecture a accordé toutes les dérogations pour que ce massacre de la biodiversité locale ait lieu dans l'indifférence générale. On dit aux gens, c'est de l'énergie renouvelable, c'est bon pour la planète, mais non, c'est exactement le contraire. Les habitants, les pêcheurs, les scientifiques sur place ont tiré la sonnette d'alarme pourtant, mais ils prêchent dans le désert. Nous sommes accueillis avec joie car Sea Sheperd a une notoriété nationale. Tout le monde nous reçoit avec l'espoir que nous parvenions à faire stopper ce projet absurde et destructeur. »

 

 

Pas de vacances pour Natacha

Pour cette intermittente du spectacle, régisseuses son, sacrifier ses vacances relève du choix de vie. C'est sa 10ème mission avec l'association Sea Sheperd, pour qui c'est la première mission éolienne. « Il faut savoir ce qu'on veut » justifie-t'elle. « On se bat pour les prochaines générations. L'océan est notre meilleurs allié pour lutter contre le réchauffement climatique. C'est le premier régulateur du climat. »

Côté job, elle peut s'organiser pour partir en mission désormais trois fois par an. On la retrouvera à la fin du mois sur le festival de La Manufacture d'idées à Hurigny, mais cette fois en tant que régisseuse son. Prochaine mission en 2021, Dolphin bycatch. Objectif : sauver les milliers de dauphins tués par la sur-pêche.

Précisions qu'elle agit en tant que bénévole pour l'association, « une association qui n'est pas subventionnée par l'État » a-t-elle tenu à dire.

 

Rodolphe Bretin

 

 


 

© Photos Sea Sheperd

 

 

 

 

CONCOURS MISS : Erin Thévenard est la nouvelle Miss Châtillon 2022 (2)

Et la jeune femme de 18 ans, originaire de Birieux où elle habite depuis toute petite, a répondu à nos questions…

CONCOURS MISS : Erin Thévenard est la nouvelle Miss Châtillon 2022 (1)

L'élection de Miss Châtillon 2022 s’est déroulée ce vendredi 1er avril à l'espace Bel Air de Châtillon-sur-Chalaronne. Une édition placée sous le thème des fleurs.

Pesticides à risques : 50 % de fruits et légumes contaminés - le temps n’est plus au laxisme alerte l'UFC

L’UFC-Que Choisir rend publique une analyse critique des 14 000 contrôles sanitaires officiels sur les aliments vendus en France qui révèle que plus de la moitié des fruits et légumes de l’agriculture intensive testés sont contaminés par des pesticides suspectés d’être cancérogènes, toxiques pour la reproduction ou l’ADN ou perturbateurs endocriniens.

Covid, pass, vaccin : Une médecin en santé publique bouscule le discours officiel devant la commission des affaires sociales du Sénat

Le docteur Alice Desbiolles, médecin de santé publique, épidémiologiste, diplômée de vaccinologie, a été entendue par la commission le 08 février.

COVID-19 : Le Doctothon revient avec une édition spéciale enfants

C'est maintenant que ça se passe, sur internet. 

COVID-19 : 3 jours de télétravail obligatoire pour 3 semaines

Le détail des annonces du Premier ministre ce soir

COVID-19 - Pr Henri Joyeux : «J'ai soigné plus de 200 personnes avec les traitements de mes confrères Raoult et Péronne»

Ancien chirurgien cancérologue et chirurgien des hôpitaux, il défend ses confrères Raoult et Péronne et donne quelques conseils santé pour renforcer notre système immunitaire.

COVID-19 : Le Doctothon* sur internet, 12 millions de vues** !

Et le professeur Montagnier (Prix Nobel de médecine en 2008), aux côtés du docteur Alexandra Henrion-Claude, généticienne franco-britannique, pour une conclusion détonante...

COVID-19 : Le Doctothon, c'est en ce moment sur internet

Quelque 300 docteurs se relaient pendant 24h pour « éclairer cette période si sombre » indique le site internet créé à cette occasion.

« Pénuries de médicaments : finissons-en ! » alerte la Ligue contre le cancer

Face à une situation insupportable qui s'aggrave, la Ligue contre le cancer poursuit son combat pour que plus aucune personne malade ne subisse d'arrêt de traitement.

SANTÉ : Seulement 2 % de patients covid dans les hôpitaux en 2020 !

Ce chiffre à peine croyable au vu de la peur qui s'est emparée du pays l'année dernière est donné par l'Agence technique de l'information sur l'hôpital (ATIH), qui vient de sortir un rapport sur l'activité hospitalière liée au covid-19 en France en 2020.

SACRÉE BESTIOLE : Une libellule géante vue dans les Pyrénées orientales

LIBELLULE GEANTE3 - 1.jpg
Actualisé : Elle a été vue également à Belleville-en-Beaujolais.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MONDE : Les épidémies les plus meurtrières à travers le temps

EPIDEMIES.jpg
Peste, choléra, variole, grippe, SIDA... les morts se comptent par millions depuis la première peste antonine survenue au IIème siècle. La peste noire du XIVème siècle avait fait 200 millions de morts !

MUNICIPALES 2020 - Coronavirus : Les recommandations du ministère de l'Intérieur pour les bureaux de vote

Le ministère de l'Intérieur adresse certaines recommandations : l'aménagement des bureaux de vote devra limiter les situations de promiscuité, chaque bureau devra prévoir un point d'eau et mettre à disposition du gel hydro-alcoolique. Les électeurs sont invités à apporter leur stylo personnel. etc.