Trois œuvres principales ont été jouées par l'orchestre symphonique de Mâcon hier soir sur la place St-Pierre, parée de lumières. Une ouverture avec Coriolan de Beethoven ; la suite avec la Symphonie Haffner de Mozart – la 35ème Symphonie de Mozart, en 4 mouvements. « Elle se nomme Haffner, car Haffner était bourgmestre, maire de Salzbourg, et le jour où il s’est fait anoblir par l’empereur, il a souhaité une Symphonie. » a confié Jean-Pascal Meyer, directeur artistique des Nuits d'été.

Final avec le triple concerto de Beethoven avec 3 solistes Xavier Le Roux au piano, Mathilde Borsarello-Hermann au violon et Gauthier Herrmann au violoncelle. »

 

Ce soir, récital à 2 mains et 4 mains dans le cloître du musée des Ursulines - 21h

 

 

© Photos Nathalie Brunet

 

 

 

Dirigé par Laurent Pillot chef d’orchestre, de l’Orchestre Symphonique Rhône Alpes Auvergne