L’exposition Résilience (sculpture, terre cuite) est ouverte à la galerie Mary-Anne à Mâcon jusqu’au dimanche 1er août du mardi au vendredi de 12 h 30 à 18 h, le samedi de 10 h à 12 h 30 et de 15 h à 18 h. Rencontre avec l’artiste le dimanche 1er août de 14 h à 17 h

À travers ses recherches plastiques et ses études naturalistes, Rénald Pierre témoigne d’une profonde admiration pour le vivant, le monde animal et la nature. Il présente une exposition qui flirte avec immatériel et intemporel, une sculpture animalière qui replace l’animal au centre de l’attention.

Par la texture de la matière et grâce à l’expressivité du grès, il tente de traduire l’invisible, de sublimer la vie qui anime ses sujets. « Ce qui m’intéresse dans la sculpture, c’est de devoir comprendre la matière pour arriver à mes fins. Pour ce qui est de mes sujets, l’aspect naturaliste m’est très important. Mieux connaître leur morphologie me permet d’être au plus proche de ce que je souhaite traduire ». Les œuvres de ce jeune et talentueux sculpteur dégagent beaucoup de force et d’énergie, elles font preuve d’une grande sensibilité et sont profondément touchantes.

Rénald Pierre est sensible à la cause animale et à la préservation de leur milieu naturel. Depuis quelques années il se consacre exclusivement à la sculpture, et expose de manière permanente dans diverses galeries, notamment à Dijon et Lyon ou encore à Saint-Tropez. Il reçoit en 2019 le prix Audfray-Petersen pour la pièce Pan Troglodytes (chimpanzé commun) au Salon national des artistes animaliers de Bry-sur-Marne, et en 2020 le prix Univers des arts à la biennale de Rambouillet.