Communiqué

Nous tenons à remercier les électeurs de la confiance qu’ils nous ont accordée lors de ces élections départementales.

Ce scrutin nous a apporté plusieurs sources de satisfaction. D'abord, parce que notre score de 21,67 % au premier tour est en nette progression par rapport au 11,06 % que nous avions obtenus en 2015. Ensuite, parce que ce chiffre, qui additionné à celui des candidats du PS était supérieur à celui des deux élus en place, leur a imposé un deuxième tour qu'ils n'avaient pas gagné d'avance, montrant ainsi une réelle dynamique de nos propositions à Gauche. Pour finir, parce que le score du RN s'affaiblit.

Hélas, le principal constat que nous faisons est le niveau inédit d’abstention, à plus de 70 %,  et le fait que nous n'avons pas réussi à mobiliser les électeurs entre les deux tours. Nous y voyons une défiance de ceux-ci à l’égard de la politique en général, celle-ci n’étant plus perçue comme un moyen de changer leur vie quotidienne.

Contrairement à nos adversaires qui se congratulent mutuellement, devant la presse, d’une hausse de 0,69 % (!) de leur score, nous ne nous satisfaisons pas de cet effondrement démocratique et nous continuerons à échanger avec les Mâconnais pour promouvoir une vie collective démocratique permettant d’aller vers une société sociale et écologique.