Le Théâtre a rouvert ce mercredi soir et ce n’est pas une illusion ! Juste une soirée magique, cette magie de revoir des artistes sur scène et du public dans la salle…

Presque huit mois que l’on attendait cela, huit long mois que le Théâtre de Mâcon, Scène nationale, était à l’arrêt, contraint et forcé. Autant dire que ce mercredi soir les sourires étaient sur toutes les visages. Billets en main, à peine les portes franchies, les spectateurs ne cachaient pas leur joie de pouvoir enfin retrouver ce lieu culturel. Et comme un clin d’œil, c’est une soirée doublement magique qui les attendait avec la compagnie 32 novembre et leur spectacle de magie performative.

"À vue", ce spectacle reporté trois fois. Initialement programmé lors des fêtes de fin d’année, il avait dû être finalement reporté à cause du couvre-feu. Le Théâtre a choisi de proposer une entrée libre pour ce premier rendez-vous de l'année, pour remercier le public, patient qui a jonglé entre report et annulation depuis un an. Avec les contraintes sanitaires, le port du masque était obligatoire dans la salle, il y avait un siège d’écart entre chaque groupe de personnes et une jauge à 65 % soit un peu plus de 450 personnes autorisées pour la configuration de ce spectacle. Pas de quoi contrarier le public qui en a pris plein les yeux…

 

Imaginaire, sensorielle, visuelle

"À Vue" est un spectacle scénique, une expérience sensorielle, une magie visuelle. Sur scène, tout est là, à vue : objets, créations sonores et lumières composées en live. Et ça commence avec un monticule de matières brutes (planches, tuyau, tréteaux) déballées devant les spectateurs… comme pour ne rien cacher ! « On fait du close-up, mais on avait envie avec cette création de sortir des tours traditionnels, d’essayer une forme différente et de pousser notre art dans certains retranchements, c’est ce que l’on aime faire, expliquent Jérôme et Maxime, magiciens. C’est un spectacle concept, on imagine et on voit très souvent des choses cachées dans un spectacle de magie, nous on a voulu tout faire à vue, tout montrer. On est cash dès le départ avec des objets ordinaires, de la matière brute comme des planches que l’on jette directement au sol pour bien montrer qu’elles sont vraies. »

Un spectacle sans parole aussi. "À vue" offre une magie différente « qui fait rêver et amène les gens, grâce à la musique et aux sons, dans une atmosphère différente. Ça laisse vraiment plus de place à l’imaginaire, tout le monde peut ainsi s’approprier le spectacle. »

 

Matière transcendée et corps suspendus

Six tableaux de magie se succèdent pendant une heure. La magie est poussée vers la performance dans une démarche singulière et expérimentale. Les gestes sont précis, les regards aiguisés, les corps mis à l’épreuve dans un engagement total et un rapport direct à la magie. « C’est la première fois que l’on met comme ça nos corps en implication, la première fois qu’on s’entoure de Cellophane, qu’on prend des tessons de bouteilles… Et que l’on met notre corps à l’épreuve physiquement de la sorte », souligne le tandem de magiciens, accompagné sur scène dans cette aventure par quatre techniciens, interprètes et complices.

Deux nouvelles représentations du spectacle À vue sont programmées ce jeudi 24 juin, à 15 h et 19 h. Et il reste des places pour la séance de l’après-midi. Tout public dès 8 ans. Entrée libre. Réservation obligatoire au 03 85 22 82 99.

D. C.

Le public n'a pas raté le rendez-vous malgré la jauge réduite et les contraintes sanitaires

Et il en redemande avec les yeux déjà rivés sur la programmation de la saison prochaine

On respecte la distanciation entre deux personnes ou deux groupes de personnes

19 h 15… Le spectacle peut commencer, le premier depuis huit mois

Les corps sont mis à l'épreuve…

Le tandem de magiciens a longuement répondu aux questions du public à l'issue du spectacle