« Distribution des plis électoraux ou comment privatiser la démocratie »

 

L’État avec l’aide de la Poste a fait le choix de confier pour 4 ans la moitié de cette mission à ADREXO et ses 17300 distributeurs à temps partiels, dont le métier n’est pas forcément la distribution adressée.

Jusqu'alors, la mission de la distribution des plis électoraux était assurée par la Poste et ses 70 000 factrices et facteurs.

Mais voila à force de supprimer de l’emploi, de précariser les contrats a coup de CDD, Intérim et sous traitance, la Poste se retire un peu plus de ses missions de service public.

La distribution des plis électoraux demande un vrai savoir-faire que la Poste avec ses agents détiennent. La Poste doit embaucher les salariés d’Adrexo, l’ensemble des salariés en contrat précaire doivent tous avoir un CDI.

Aux sirènes du capital comme le PDG d’Orange qui tweet que « face à l’abstention [...] la modernisation du vote [par un] vote électronique sécurisé : notre démocratie doit s’adapter […]. » je voudrais lui répondre deux choses :

 

  • qu'il regarde au sein de son entreprise : malgré le vote électronique, l’abstention augmente d’élections professionnelles en élections professionnelles.

 

  • qu’il s’occupe des missions de service public qu’il doit assurer comme les numéros d’urgence qui par leurs défaillances ont conduis à des décès.

 

En tant que citoyen, postier et ancien conseiller municipal de Mâcon, je condamnent ces choix de société inégalitaires. Plus que jamais nous avons besoin d’un grand service public pour les activités postales avec des embauches massives. En votant pour le binôme Céline Vinauger et Olivier Leprévost Mâcon 2 et Claire Miséréré et Emmanuel Jallageas Mâcon 1 dimanche prochain, les Mâconnais feront le choix de véritables élus de gauches défendant et améliorant le service public.

 

TAVIOT Olivier

ancien conseiller municipal de Mâcon – postier de profession, habitant de Mâcon 2