mercredi 29 septembre 2021

Communiqué :

Au lendemain du 1er tour des élections régionales, la candidate sortante Marie-Guite Dufay a annoncé la fusion de sa liste avec celle d'Europe Ecologie les Verts. Selon cet accord, 8 sièges éligibles seraient offerts aux pseudo-écologistes qui feraient ainsi leur retour en force au Conseil régional avec un nombre d'élus qui, en cas de victoire de la gauche, serait décisif pour former une majorité.

Une telle éventualité, après 17 années de gestion socialiste désastreuse, serait une catastrophe pour les Bourguignons et les Francs-Comtois. Tout d'abord, une catastrophe fiscale avec la mise en place d'une écotaxe punitive qui mettrait en péril les 30 000 emplois liés au transport routier dans notre région tout en favorisant les transporteurs étrangers qui seraient alors plus compétitifs.

Catastrophe économique avec leur fumeuse « éco-conditionnalité » qui priverait les usines et entreprises les plus en difficultés d'un soutien financier. Avec les écologistes à la région, l'exécutif régional ne pourrait jamais agir face à des crises comme celles touchant General Electric et MBF aluminium.

Catastrophe sécuritaire avec un refus intégral de combattre la délinquance. Chacun peut voir le bilan catastrophique des collectivités vertes comme Besançon ou Lyon où la gestion de la sécurité est passée du travail de terrain à l'idéologie gauchiste, laxiste et communautariste.

Catastrophe migratoire avec le soutien total des écologistes à l'idéologie sans-frontiériste et à l'immigration de masse sous la forme de discours humanitaires et de la bonté de la gauche mais sans jamais regarder la facture pour les Français (2 milliards d’euros par an pour l'AME, 2 milliards d’euros pour les Mineurs non accompagnés, 17 millions d’euros pour la formation des migrants en Bourgogne Franche-Comté).

Catastrophe sanitaire et sociale en privant les enfants les plus défavorisés d'un accès à une viande de qualité dans nos cantines scolaires.

Catastrophe environnementale avec le déploiement massif et aveugle d'éoliennes dans la ruralité ou encore l'abandon de nos éleveurs face aux grands prédateurs alors même que les agriculteurs sont indispensables à l'entretien des terroirs de notre région.

Par cet accord funeste, Marie-Guite Dufay condamne l’avenir de notre région déjà plombée par le socialisme.

Faire barrage à la liste de la gauche est dorénavant une nécessité pour notre région.
Dimanche prochain, il est impératif que toutes les voix patriotes et républicaines se rassemblent et se mobilisent pour faire gagner l’alternance et éviter le pire.

 

POLITIQUE – Conseil municipal de Mâcon : Un vœu partagé mais qui tombe à l'eau...

Lundi soir en clôture du Conseil municipal, l'opposition a proposé au conseil d'adopter un vœu portant sur la crise climatique et intitulé « Répondre ensemble à l'urgence environnementale ». D'accord sur le fond, la majorité l'a néanmoins rejeté pour le principe.

COVID-19 : Quatre soignantes appellent à l'aide les citoyennes et les citoyens pour sauver la santé et l'hôpital

À la veille de l'obligation vaccinale pour les soignants, quatre d'entre elles ont pris la plume pour exprimer leur incompréhension, leurs doutes et leur colère bien légitimes devant ce qui va advenir ce 15 septembre. « Bonjour à vous tous qui serez peut-être un jour patients ou qui l’êtes, aidez-nous à préserver la santé et l’hôpital !

POLITIQUE : Arnaud Montebourg candidat à la présidentielle...

...pour « éviter à la France la douleur d'un deuxième quinquennat Macron ou le danger d'un premier quinquennat Le Pen ».

EDITO - Covid-19 et vaccination : On aura tout vu !

Ce n'est pas le compteur du Téléthon mais c'est pourtant bien ce à quoi l'on pense quand on voit ce compteur à la vue du tout-passant devant le ministère de la Santé (photo leparisien.fr).

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.