FONDtr2

 

 

jeudi 29 juillet 2021

 

Oenotourisme à Igé et à Chânes, économie sociale et solidaire à Mâcon, à la cave à musique, tel fut le point final d'une campagne qui lui a fait parcourir 9 000 km.

La présidente sortante, candidate à sa succession, est arrivée à 16h30 à Igé, accueillie par M. Le maire Gérard Buono et quelques viticulteurs de la cave. Visite menée tambour battant qui a démarré par une présentation complète de la commune par le maire Gérard Buono, commune qui s'apprête à vivre une transformation importante avec un projet immobilier de 18 maisons sur le hameau de Martoret. Le lotissement sortira de terre dans les tout prochains mois.

Il a aussi été question de sécurité, Marie-Guite Dufay ironisant sur la proposition de son adversaire Julien Odoul de créer un fond pour armer les maires. Les propos du maire évoquaient quant à eux une prochaine visite de la gendarmerie pour présenter à la population le diagnostic sécurité de la commune pour envisager l'installation de caméra de vidéo-protection. Non pas nous soyons accablé par l'insécurité, mais nous avons vécu quelques incivilités par le passé qui font que nous souhaitons équiper la commune. Par ailleurs, notre commune est calme et agréable, et nous voulons évidemment qu'elle le reste. La proximité avec Mâcon, où l'atmosphère se dégrade dans certains quartiers, nous invite aussi à la prudence.

Mais c'est bien de viticulture et d'oenotourisme dont il a été question dans la suite de la visite. En la matière, la candidate a pu découvrir la balade oeonotouristique d'Igé, créée il y a trois ans, et qui compte 7 climats répartis sur le nord. La réalisation, au coût de 17 000 €, a été financée par le Département, la commune et de nombreux partenaires privés. Olivier Fichet, viticulteur d'Igé, a évoqué l'agrandissement de la balade vers le sud dans un avenir proche, comptant sur la Région pour apporter quelques financements...

« Nous avons une schéma régional de l'oenotourisme » a rappelé Marie-Guite Dufay, « dans lequel votre balade pourra évidemment trouver une place. »

Andrien Desroches, responsable de la cave coopérative, a rappelé que les touristes ne restent en moyenne que 1,7 nuitées en Saône-et-Loire.

Sensible à ce sujet, la candidate a exprimé sa volonté de développer aussi l'handi-tourisme.

Marie-Guite Dufay n'est pas repartie sans avoir trinqué aux Vignerons d'Igé, qui exprimaient un bon état de santé après la crise sanitaire. Les problèmes sont plutôt devant, dans l'attente qu'ils sont des conséquences du gel destructeur récent. « L'on estime à 30 à 50 % de perte » indiquait Adrien Desroches. « Nous n'avons pas de problématique de vente, plutôt de production » a-t'il complété.

Côté bio, « on développe tranquillement, mais il faut savoir qu'ici, les vignes sont étroites, la culture bio en est plus compliquée. Par ailleurs, le bio est demandé en France, très peu à l'export. Et comme comme je l'ai dit, nous n'avons pas de problématique de vente, donc nous y allons sans pression, tranquillement, sachant que c'est du travail en plus. Là dessus, nous avons besoin de soutien, sur l'évolution du métier. Rappelons quand même que nous sommes dans de la culture raisonnée depuis 1998, donc depuis bien longtemps déjà. »

Les viticulteurs présents ont également fait savoir que le lycée et le CFPPA de Davayé avaient grand besoin d'un rafraichissement. La Région est justement la collectivité en charge de ces établissements. « Mais vous savez, beaucoup de lycées de la région ont besoin de rénovation. Nous y travaillerons bien sûr. »

Après avoir signé le livre d'or de la commune et acheter du vin, Marie Guite Dufay s'en est allée à la cave à musique cette fois-ci, à Mâcon, où le directeur Didier Goiffon a présenté le projet d'une nouvelle salle de concert. Il a salué l'ensemble des collectivités, « sans qui nous n'aurions pu continuer à travailler comme nous l'avons fait, en accueillant des artistes en résidence et en menant des actions culturelles. On a pu maintenir le cap grâce à vous. »

La difficulté la plus importante pour la Cave est de faire face à la baisse du nombre de bénévoles. Un problème qui va sans doute se poser dans bon nombre d'association.

Point final de cette journée marathon entamée au Creusot avec une visite du tout nouveau gite géré par Brigitte Darmedru à Chânes, gite communal de groupe nommé Au cœur du vignoble et qui a bénéficié de financements importants de la Région. « La Région a même compensée la subvention européenne accordée suite à la crise sanitaire de 80 000€ que nous devions percevoir. Nous avons perçu 160 000€ de la Région au total » confiait la gérante.

Rodolphe Bretin

 

 

avec Jérôme Durain, sénateur et tête de liste Saône-et-Loire

 

Marc Sangoy et Pascal Gaguin (cave de Lugny) étaient présents également

Brigitte Darmedru

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.