Alors que l’Euro vient de débuter, c’est une toute autre compétition internationale qui a été lancée ce dimanche à Mâcon. Le coup d’envoi de la Coupe du monde de football de Mâcon a été donné cet après-midi au stade Nord avec tout ce que les organisateurs souhaitaient…

Ils espéraient un événement mêlant le beau jeu, le spectacle, l’état d’esprit, la convivialité et la mixité. Et ils ont réussi leurs paris. Les premières heures de la compétition amateur et les premiers matchs de ce dimanche montrent en tout cas que les organisateurs ont eu raison d’y croire. Ces cinq amis, Oussama, Illal, Essam, Husnu et Mohamed, qui ont mis en place cet événement et travaillé depuis des mois pour que l’organisation soit au top. Avec une logistique bien réfléchie autant sur le terrain qu’à côté : l’arbitrage, la sécurité, les hymnes avant les matchs…

« On savait que le football manquait à beaucoup de monde. On savait aussi que les supporters et spectateurs seraient au rendez-vous et ils ont répondu présents aujourd’hui dans une belle ambiance, confient les cinq jeunes. On n'a pas beaucoup ces derniers jours parce qu'on avait une certaine pression ! Cette première journée était importante pour nous avec les premiers matchs de la compétition, mais tout s’est très bien passé : on a vu du beau jeu, plein de buts, de très beaux buts aussi, des équipes qui se prenaient au jeu et qui avaient vraiment envie de jouer ensemble et de faire de ce rendez-vous une véritable fête sportive. Sur de bons terrains en plus mis à disposition par la Ville de Mâcon qui a accepté de nous soutenir. »

Tout au long de l’après-midi, les matchs se sont succédé avec la Turquie, le Maroc, Albanie, l’Algérie, la France, le Portugal, les Comores, et une équipe représentant le reste du monde. Et comme dans n’importe quel match de football personne ne s’est fait de cadeau, parce qu’ils sont compétiteurs avant tout, mais tout s’est passé dans le plus grand respect que ce soit sur et en dehors du terrain où les supporters n’ont pas manqué le rendez-vous avec différents drapeaux flottant aux abords du stade Nord. « On se doutait bien qu’il y aurait cet engouement ! Depuis qu’on a communiqué là dessus, on nous en parle dès qu’on nous croise dans Mâcon et on compte pas mal d’abonnés sur les réseaux. On voulait vraiment que cette fête puisse rassembler tout le monde grâce au football et aux matchs qui, on le répète, ont vraiment manqué ces derniers mois. »

La Coupe du monde va se poursuivre jusqu’au 4 juillet avec la remise d’un trophée réplique aux vainqueurs.

D. C.

 

 

Les cinq organisateurs de l'événement : Oussama, Illal, Essam, Husnu et Mohamed

Le Portugal

Les Comores

Le Maroc

La Turquie

L'Albanie

Le reste du monde

L'Algérie

 

La France