FONDtr2

 

 

jeudi 29 juillet 2021

Première manifestation post-confinement de la gauche à Mâcon.

Environ 300 personnes du Mâconnais mais aussi, pour certaines, venues de tout le département, auront donc répondu à l’appel national d’une marche des libertés contre l’extrême droite et ses idées comme il en a été dans plus de 140 villes de France.

Plusieurs personnes du monde associatif ont pris la parole pour dénoncer les dangers de la montée en puissance de l’extrême droite, « …de ses idées auxquelles le gouvernement actuel déroule un tapis rouge avec des lois réactionnaires et liberticides ».

Voici quelques extraits de ces prises de parole :

« Face à un climat de haine, raciste et antisémite, attentatoire aux libertés individuelles et collectives, nous voulons amplifier une réaction forte, unitaire et rassembleuse pour réaffirmer notre combat commun contre l’extrême droite, ses idées et toutes celles et ceux qui participent à sa propagation »

« Quand on souffle sur des braises incandescentes et qu’on passe son temps à attiser les haines, cela a des conséquences concrètes…
En début de semaine un appel au meurtre de militants communistes et mélanchonistes a été diffusé par le youtubeur Papacito (qui se dit ami de Zemmour) sans que le gouvernement ne se saisisse de cette ignominie … » (un intervenant au nom des 23 organisations signataires de l’appel au rassemblement).

« Alors que les thèses racistes et liberticides monopolisent aujourd'hui l'espace médiatique, la menace de l'extrême droite se fait de plus en plus concrète.
Entre les polémiques identitaires, les appels au meurtre de militants de gauche ou bien les multiples projets terroristes visant les communautés musulmane et juive, on peut le dire, nous sommes véritablement entrés dans une période pré-fasciste, dans ce pays […].
(La) solution, elle est dans la rue, elle est dans les entreprises, elle est partout où les luttes d'émancipation peuvent être menées : c'est la lutte sociale !
Il faut que nos combats au travail, pour les droits des femmes, des personnes LGBTI, contre le racisme et contre toutes les autres formes de dominations, redeviennent victorieux ! » (Saône-et-Loire Antifasciste).

« La section de Paray [de la Ligue des Droits de l’Homme – ndlr] lance aujourd’hui un appel solennel à la mobilisation et à la résistance de tous les citoyens pour s’engager, où qu’ils soient, afin de dénoncer et protester contre des dérives qui s’étendent en sourdine, et pour défendre partout, dans les conseils municipaux, les conseils de parents d’élèves, les associations, les syndicats, la République, ses valeurs, ses principes et ses pratiques, car c’est elle qui est menacée par les extrêmes droites ».

 

Parti de l’Esplanade Lamartine, le cortège a arpenté les rues du centre-ville pour se disperser place Saint-Pierre.

MsP

 

Photos : Michel Pelletier

MÂCON : Prox’aventures, ou quand la police se rapproche des jeunes

L'association de policiers Raid aventure est passée par Mâcon pour des ateliers de découverte installés au parc des Blanchettes lundi après-midi.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE - Roger Thévenot : « une faute a été commise lors de l’émargement des assesseurs sans intention de nuire et sans préjudice pour la personne »

Le droit de réponse du maire de Crêches suite aux accusations d'Alain Houdinet, chef de l'opposition au conseil municipal.

SAÔNE-ET-LOIRE : Nettoyage, sécurisation et, parfois, fermeture des voies vertes et bleues suite aux intempéries

Les violents orages qui se sont abattus sur la Saône-et-Loire dès vendredi soir ont provoqué de gros dégâts sur l’ensemble du département, notamment à hauteur des voies vertes de trois secteurs. Celui du Charolais Brionnais, déjà touché en juin du côté de Marcigny, est particulièrement concerné.

GASTRONOMIE : Marie-Guite Dufay rend hommage à Michel Lorain

Le chef historique du restaurant la Côte Saint-Jacques à Joigny avait atteint, en 1986, les trois étoiles du Guide Michelin. Il est décédé le 22 juillet dernier à l'âge de 87 ans.

MÂCON : « Pass sanitaire ? Passera pas ! » clament les manifestants

Sous la pluie, ils se seront retrouvés place St-Pierre pour clamer leur refus du PASS sanitaire samedi matin à Mâcon. Opposés au PASS tout court, opposés à l'obligation vaccinale anti-COVID, réunis sous un même cri “LIBERTÉ”. Une manifestation qui s'est déroulée dans de nombreuses villes en France ce 24 juillet. À voir aussi, notre vidéo.

MÂCON : Un ado se défenestre du 5ème étage

Non, il n'est pas mort et n'est pas quadragénaire... Actualisé à 17h45.

CHARNAY : La route de Davayé fermée à la circulation à partir de lundi

Et pour une semaine pour des travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement…

MÂCON : Les spectacles de l’Été frappé concernés par le pass sanitaire

La Ville de Mâcon a communiqué ce matin les modalités de mise en œuvre du pass sanitaire…

DAVAYÉ : Vitilab inauguré, la transition numérique et robotique est lancée !

Le Vitilab a été inauguré ce lundi matin. Cette nouvelle structure dépendante du Vinipôle Sud Bourgogne est innovante à plus d’un titre…