vendredi 18 juin 2021

Communiqué :

L’Entente naturaliste de Bourgogne a adressé un recours gracieux au préfet de Saône-et-Loire lui demandant d’abroger l’autorisation de déterrage qui permet de détruire le Blaireau d’Europe (Meles meles) sans limitation et à compter du 15 mai.

L’Entente naturaliste de Bourgogne, qui regroupe l’Association ornithologique et mammalogique de Saône-et-Loire, la Société d’histoire naturelle d’Autun et La Choue (Étude et protection des rapaces nocturnes en Bourgogne Franche Comté), conteste l’autorisation délivrée par le préfet au motif notamment qu’en intervenant si tôt, le déterrage perturbe gravement la reproduction de l’espèce en entrainant la destruction de familles de blaireaux.

Le Blaireau peut être détruit par déterrage du 15 mai au 15 janvier. Chaque année, 700 blaireaux sont déterrés et détruits au printemps et en été en Saône-et-Loire.

L’Entente naturaliste de Bourgogne estime que la pratique du déterrage est contraire à l’intérêt général qui s’attache à la protection de l’espèce, sachant qu’un grand nombre de blaireaux sont tués par la circulation automobile. L’autorisation délivrée par le préfet, alors qu’il n’y est pas obligé, dénote de la part de l’État un manque d’attention à la biodiversité.

L’Entente Naturaliste de Bourgogne est une structure informelle rassemblant :

La Société d’Histoire Naturelle d’Autun, fondée en 1886, RUP en 1895

La Choue, fondée en 1979 spécialisée dans l’étude des rapaces nocturnes

L’Association Ornithologique et Mammalogique de Saône-et-Loire, fondée en 1977

Courrier : Entente Naturaliste de Bourgogne, chez AOMSL Espace Jean Zay, 4 rue Jules Ferry 71100 Chalon-sur-Saône

 

SAÔNE-ET-LOIRE : Lancement des premiers rendez-vous « 100 % inclusion » d’Handisertion

Mardi, trois demandeurs d’emploi suivis par Handisertion et Cap Emploi 71 ont participé au lancement du projet 100 % inclusion avec un après-midi de simulation d’entretiens de recrutement et d’échanges.

HÔPITAL DE MÂCON : Un scanner dernière génération vient d'arriver

Des examens plus rapides, des diagnostics plus précis, des patients moins exposés aux rayons X… Le plateau d’imagerie médicale se dote d’un équipement qui va améliorer le suivi des patients et le travail du personnel médical…

MÂCON : Inédit, La "Mâconcyclette", une visite guidée hors les murs !

La saison estivale de l'office de tourisme se dote cette année d'une nouvelle visite originale à vélo autour de Mâcon.

MÂCON : Le port de plaisance passe en Pavillon bleu

« Le Pavillon bleu », écolabel international fondé en 1985, récompense les plages et les ports de plaisance engagés dans une démarche durable. Il y a quelques jours, l'association Teragir a accordé pour la première fois ce célèbre pavillon bleu au port de plaisance de Mâcon.

Championnat de France du dessert : La finale régionale à Mâcon, au lycée Dumaine, le 24 juin

Elle se déroulera sous la présidence de Stéphane Mangin, chef pâtissier au restaurant Georges Blanc à Vonnas

COVID-19 : 28 classes fermées en Saône-et-Loire

Le nombre de classes fermées est divisé par 2 dans l'académie

CRÊCHES-CHAINTRÉ : Aux Bouchardes, encore des passages dangereux pour les personnes handicapées

« Un vrai parcours du combattant » témoigne Maryline Barillot, qui a demandé à s'exprimer sur macon-infos.

HÔPITAL DE MÂCON : Les psychologues en colère

« Les collègues psychologues étaient mobilisés ce jeudi » indique la CGT dans un communiqué. « Une mobilisation bien suivie localement puisque plus de 50% des psychologues ont débrayé tout en assurant leurs missions d'accompagnement et de soins des patients de l'hôpital. »

JULIÉNAS : Le club Veylephotophiles expose pour la première fois

Trente-six clichés sont actuellement visibles jusqu'au 26 juin à la bibliothèque de Juliénas et abordent différents thèmes : la nature, les animaux, les paysages…