FONDtr2

 

 

lundi 2 août 2021

 

La tête de liste EELV pour la Saône-et-Loire était à Mâcon cet après-midi pour mener campagne d'une façon relativement originale.

En effet, comme pour un entretien d'embauche, c'est au local EELV de la rue Dufour qu'elle a accueilli un consultant en financement de projet de transition écologique pour les les entreprises, et deux porteuses du projet Les Petites Cantines à Mâcon. Mais pour les candidats.es Écologistes et solidaires ! Bourgogne - Franche-Comté, ce sont bien les idées et les initiatives qu'on vient chercher pour s'enrichir.

 

1ère rencontre, avec Antoine Madoui, directeur associé de nerius invest. Décliné, nerius, c'est Nouvelles Energies Rentables Innovantes Utiles et Solidaires, un fond d'investissement orienté écologie et installé à Mâcon depuis tout juste deux ans. « Notre vocation est d'accompagner les PME dans la concrétisation de leur projets économique de transition écologique. À l'arrivée, il faut qu'elles gagnent en productivité et que, dans le même temps, elles baissent leur emprunte carbone. Nous agissons sur deux plans : obtenir les financements et manager le projet. Nous sommes là de l'idée à la concrétisation. »

 

Pour Claire Mallard, La société civile regorge de pratiques innovantes en transition écologique et de projets d'économie sociale et solidaires. C'est ce que je suis venue écouter et recueillir. Car une présidence de Région EELV soutiendra les entrepreneurs locaux qui travaillent dans ce sens grâce à la commande publique. Ce que nous défendons, c'est plus d'industries, moins carbone ! Autrement dit, l'écologie industrielle territoriale. Il faut imaginer ensemble et sortir de la logique de la compétition, en mutualisant et en coopérant. Figurez-vous que l'amiante par exemple, matériau toxique, peut devenir une ressource grâce à l'industrie verte. »

 

Autres entrepreneures rencontrées cet après-midi, Delphine Mermet et Valérie Jentey, qui portent le projet de cantine participative sur Mâcon, un projet fondé sur le prix libre du repas, l'alimentation durable à base de productions locales, et la cuisine participative.

Dans cette cantine issu du réseau national des Petites cantines, les 1ères sont nées à Lyon il y a 6 ans, tout le monde met la main à la pâte, de la préparation du repas au ménage, en passant par la vaisselle. Point de lave-vaisselle dans Les Petites Cantines, on fait la vaisselle en se parlant, c'est plus sympa et c'est convivial. Delphine, Valérie et Emmanuelle ont créé une association. Elles cherchent aujourd'hui un local de quelque 100 m2 et des financements. Le budget d'un tel projet est de 100 000€.

« Les Petites Cantines se créent selon le principe de la communauté apprenante » complète ces dames. « Nous tenons à ce que tous les partenaires soient impliqués avant l'aboutissement de notre établissement. Le prix libre est un risque, mais l'on s'est rendu compte dans d'autres villes, que les s'équilibrent bien, grâce à de généreux donateurs. »

 

« Mettre les gens en réseau, les initiatives, les énergie et animer tout ça, telle sera la tâche d'une Région écologiste » a conclu la candidate. « C'est ça la méthode de travail de la liste Écologistes et solidaires ! » Une liste conduite par Stéphanie Modde à l'échelle régionale.

Rodolphe Bretin

 

 

Claire Mallard, Antoine Madoui, directeur associé de nerius (non candidat),

Gabriel Siméon, candidat, et Henri Grenard, secrétaire de EELV Mâcon

contact : am.madoui@neriusinvest.com

Avec Delphine et Valérie, pour les Petites Cantines

contact Les Petites Cantines : macon@lespetitescantines.org - 06 84 02 04 49

 

 

 

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.