FONDtr2

 

 

lundi 2 août 2021

Communiqué :

Premières élections pour le « monde d’après », le prochain scrutin est important, plus qu’on ne pense communément. Le désert médical s’amplifie en Mâconnais ? Le Conseil départemental peut répondre à ce problème et mieux protéger les habitants. La transition écologique patine, avec des mesures nationales largement insuffisantes ? Le Conseil départemental peut jouer un rôle essentiel pour assurer un meilleur avenir environnemental. Les liens entre individus se délitent ? Le Conseil départemental a un rôle essentiel pour une politique sociale de qualité qui n’oublie personne.

Force est de constater, sur ces différents domaines, que le bilan de la majorité sortante n’est pas brillant. Dans ce contexte il est nécessaire que les volontés de changement se retrouvent. Les concertations dans les deux cantons de Mâcon et dans celui d’Hurigny, ont permis, ces derniers mois, de développer un projet commun. Les valeurs écologiques, sociales et solidaires ont toute leur place au Conseil départemental, c’est pourquoi les groupes de la France Insoumise soutiennent les candidats de gauche dans ces cantons :

Mâcon 1

Claire Miserere (EELV) et Emmanuel Jallageas (GRS), Peggy Fouilland et Bernard Cois (sans étiquette)

Mâcon 2

Céline Vinauger (PCF) et Olivier Leprévost (France Insoumise), Elise Sanchez (sans étiquette) et Philippe Henri (EELV)

Hurigny

Catherine Bouley et Patrick Monin, Sandra Drillon et Jean-Marc Dumas (sans étiquette)

Dans les compétences départementales liées à la politique sociale, aux collèges, aux transports, à la culture, à la préservation des territoires, il est grand temps que ces citoyens engagés réintègrent ces valeurs dans la politique locale.

 

Je suis particulièrement ravie de la formation de ces trois équipes composées de citoyens engagés dans la vie sociale, culturelle et associative du Mâconnais. Nous avons besoin de gens connectés à la vie réelle et non de politiciens cumulards qui soignent leur image pour rester au pouvoir.

C’est le cas de Céline, qui travaille au Foyer de l’enfance, de Peggy, infirmière psychiatrique, d’Emmanuel, employé de commerce, ou encore de Patrick Monin, maire d’une commune de 1 000 habitants. Tous, titulaires et remplaçants, ont une expertise dans les domaines qui relèvent des compétences du Conseil départemental ; tous mettent au cœur de leur engagement les valeurs de solidarité et d’écologie.

Catherine Amaro, conseillère municipale et communautaire Mâcon/MBA

 

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.