Laurent Mazoyer, conseiller délégué au commerce et au cœur de ville, et Nathalie Curt, manager de commerces de centre-ville, ont rendu visite à deux nouveaux commerçants du centre-ville ce mercredi.

Mâconnaise depuis dix ans, Julia Boivin-Druel a ouvert le 5 mai Lévantine, une boutique de vente à emporter spécialisée dans les Falafels où tout est fait maison. Les falafels sont une spécialité culinaire levantine très répandue au Proche-Orient, constituée de boulettes de pois chiches ou de fèves broyés et mélangés à diverses épices, frites dans l'huile.

« Les falafels, c'est une histoire d'amour avec le Liban, confie-t-elle. J'aime beaucoup cette cuisine que j'ai découverte lors d'une escapade à Paris. J'ai eu envie de proposer la même chose dans ma ville. »

Julia, qui travaille dans la restauration depuis dix ans, les propose soit en pita, soit en salade avec différentes recettes à la convenance du client. En accompagnement, elle propose du houmous ou du taboulé fait maison.

« Nous sommes ravis de voir une jeune femme, qui a auparavant beaucoup travaillé dans des établissements mâconnais, s'installer et proposer une offre qui n'existait pas à Mâcon. Depuis près d'un an, nous constatons une nouvelle dynamique en centre-ville. Ce commerce était fermé depuis 8 ans. Le covid a suscité le développement d'un nouveau concept d'offres de denrées à emporter », indique Laurent Mazoyer.

Et Nathalie Curt d'ajouter: « Je suis aussi ravie de voir que Mâcon attire des jeunes qui ont envie de créer malgré la situation et s'investissent pleinement parfois dans des locaux de petite configuration, mais qui finalement s'adaptent complètement à ce projet. C'est d'autant plus plaisant que ces jeunes viennent compléter une offre encore inexistante en plein cœur de ville. »

Valérie Tisserant et son époux Emmanuel, propriétaire de la boutique Les Zamesœurs, ont également accueilli Laurent Mazoyer et Nathalie Curt lors de leur première journée d'ouverture.

Valérie était bijoutière et Emmanuel, horloger. Ils ont ouvert au 22 rue de la Barre, un concept store : une boutique proposant plusieurs produits : bijoux, déco, vêtements et accessoires.

La boutique ressemble à un appartement configuré dans une ambiance très colorée et présente des produits moyenne gamme. « Je voulais que le client se sente comme chez lui et c'est important qu'il ne soit pas frustré », souligne Valérie.

Laurent Mazoyer a conclu ces deux visites par ces mots : « Depuis quatorze mois, tous les mois, nous inaugurons de nouvelles boutiques dans le centre-ville de Mâcon. Nous avions des commerces fermés depuis très longtemps. Peut-être qu'avec le contexte sanitaire et le changement de modèle économique de vente à emporter, les nouveaux commerces nous permettent de trouver de nouveaux produits et concepts à Mâcon. Je suis ravi de voir une jeunesse s'installer au cœur de Mâcon. Je pense que c'est l'avenir du cœur de ville d'avoir un nouveau concept. Ce n'est plus des monoproduits. C'est un peu une boutique expo où l'on retrouve différents produits et qui nous invite à rentrer. On est tout à fait dans ce que je défend avec monsieur le maire : le shopping plaisir. Le centre-ville doit être une galerie marchande de shopping plaisir. »

M. A.

 

Laurent Mazoyer, Julia, Ugo (son frère) et Nathalie Curt

Photos : M. A.

 

Avec Valérie et Emmanuel des Zamesœurs