lundi 8 août 2022

Le point de situation n°2 de la préfecture

ATTAQUES D’UN LOUP SUR DES TROUPEAUX D’OVINS

EN CLUNISOIS : POINT DE SITUATION N° 2

                                         

Le bilan des attaques en Clunisois, actualisé au week-end de Pentecôte, fait état de 21 attaques au total, concentrées sur les communes de La Vineuse (12), Flagy (7) et Cortevaix (2).

À ce jour, on déplore 89 ovins tués (dont 46 euthanasiés) et 104 animaux blessés.

 

Conformément aux indications données le 17 mai dernier, au moment du déclenchement du plan loup en Saône-et-Loire, l’action de l’État s’est déployée dans 3 directions :

 

1. Le renforcement de la protection des troupeaux

 

Des équipements de protection d’urgence ont été distribués aux éleveurs qui les ont sollicités. À ce jour 3 850 mètres de filets et 15 électrificateurs leur ont ainsi été remis. Un nouveau recensement des besoins est opéré en ce moment même auprès des éleveurs par les services de la Chambre d’Agriculture. La protection des troupeaux d’ovins par des filets électrifiés ou des chiens de protection est un préalable indispensable pour demander une autorisation de tir de défense.

 

2. Une présence renforcée sur le terrain pour mettre en œuvre les autorisations de tir

 

Au vu de l’importance et de la fréquence de la prédation, et en application du plan loup national, le préfet de Saône-et-Loire, Julien CHARLES, a pris dès le 19 mai des arrêtés d'autorisation de tir de défense simple, dès lors que les conditions réglementaires étaient réunies (protection du troupeau), en faveur des éleveurs qui les demandaient.

 

Sept arrêtés ont été signés à ce jour et publiés au recueil des actes administratifs. Cette démarche a vocation à se poursuivre.

 

Les effectifs présents sur le terrain pour mettre en œuvre les tirs ont été accrus :

 

  • comme il s’y était engagé, l’État a renforcé le nombre de louvetiers, avec le recrutement, en début de cette année, de 3 nouveaux louvetiers, portant ainsi l’équipe de 16 à 19 membres ;
  • 36 chasseurs ont été formés et habilités par le préfet le 18 septembre 2020 pour participer aux opérations de tirs de défense renforcée. Ces effectifs pourraient être doublés dès la formation de nouveaux chasseurs volontaires la semaine prochaine.

 

En complément, le préfet de Saône-et-Loire a sollicité et obtenu que la Brigade Mobile d’Intervention (BMI) des grands prédateurs de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) soit mobilisée la semaine prochaine dans le Clunisois. Ses quatre agents compléteront la formation des intervenants de terrain et assureront une mission de conseil afin de renforcer l’effectivité des tirs de défense. 

 

Enfin, un plan de mise à niveau des équipements des louvetiers a été établi en lien avec les intéressés, afin qu’ils puissent exercer leur mission dans des conditions sûres et conformes au plan loup (caméras thermiques, lampes torches longue distance…). 

 

En complément des acquisitions effectuées par l’État, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté et le Conseil départemental de Saône-et-Loire, sollicités par le préfet, ont donné leur accord pour participer financièrement à cette démarche.

 

3. La mise en œuvre des mesures d’indemnisation des éleveurs prédatés

 

Conformément au plan loup et aux annonces faites la semaine passée, la procédure d’indemnisation a été engagée au bénéfice des éleveurs dont les troupeaux ont été prédatés, avec effet rétroactif depuis le début des attaques. Ainsi, les 11 éleveurs qui ont fait l’objet d’attaques dans ce secteur depuis le 23 avril dernier seront indemnisés, selon le barème national en cours. Chacun des 21 constats d’attaques fait l’objet d’un dossier d’indemnisation. Les éleveurs sont contactés par la direction départementale des territoires (DDT) pour valider les indemnisations calculées auxquelles sont ajoutés les frais vétérinaires.

 

Le préfet de Saône-et-Loire et ses services sont pleinement mobilisés aux côtés des éleveurs pour faire face à la situation difficile qu’ils traversent depuis le début des attaques.

 

Il salue la mobilisation des agents de l’État (à titre d’exemple, ceux de l’OFB ont effectué plus de 750 heures sur le terrain depuis le début des attaques), des louvetiers et des chasseurs. Il exprime sa reconnaissance à la Chambre d’agriculture, à la Région et au Département, dont le concours est indispensable au bon déploiement du plan loup. Il assure enfin les maires des communes concernées de son soutien et de sa disponibilité.

 

 

 

TRIBUNAL DE MÂCON : 19 ans, sept mentions au casier, et pourtant...

Et pourtant le jeune R.M. était à nouveau dans le box des accusés cet après-midi, en comparution immédiate pour vol de voiture, conduite sans permis, cambriolage, tentative de vol et consommation de stup.

TRIBUNAL DE MÂCON : À contre-sens sur l’autoroute, à bord d’un véhicule volé…

Un couple russe était jugé en comparution immédiate vendredi après-midi pour des faits commis le 27 juillet sur l’aire de la Ferté à Saint-Ambreuil et sur l’A6, au niveau de Crêches-sur-Saône…

TOURNUS ET REPLONGES : Deux individus devant la justice pour vols et tentatives de vol

Deux Géorgiens de 26 et 43 ans comparaissaient ce lundi après-midi au tribunal de Mâcon aux termes d’une procédure de comparution immédiate.

MÂCON : La Foire aux affaires en feu dimanche soir

L'incendie a démarré d'une voiture en stationnement à côté de l'entrepôt. Plus de 90 pompiers ont été sollicités. 

MÂCON : Il agresse et percute plusieurs victimes avec sa voiture

Ce vendredi après-midi, comparution immédiate au tribunal pour un homme de 28 ans dans le box des accusés pour violence et menace avec arme, ainsi que conduite d’un véhicule à une vitesse excessive le 12 juillet.

TRIBUNAL DE MÂCON : Il avait mordu deux agents de sécurité incendie aux urgences de Paray

Comparution immédiate ce mercredi 13 juillet pour un homme de 44 ans, né en Israël, au Français difficile, nécessitant la présence d'un interprète, et qui avait demandé un délai pour préparer sa défense.

MÂCON : Deux appartements détruits par un incendie en centre ville

Les pompiers ont procédé au sauvetage d'une personne à l'étage supérieur

MÂCON : L'IMC des Saugeraies en proie aux flammes cette nuit

Le bâtiment en construction était inoccupé

MÂCON - Violence conjugale : un coup de boule pour l'empêcher de partir

Ivre de jalousie, sans alcoolémie, R.O. a fracturé le nez de sa compagne mardi 14 juin. Il a dû répondre de cet acte devant le tribunal correctionnel cet après-midi au cours d'une comparution immédiate.

TRAGÉDIE DE CLESSÉ : Des parents, un village, un territoire et une population meurtris

Plusieurs centaines de personnes ont pris part à la marche blanche en mémoire d'Emma, adolescente assassinée la semaine dernière, ce lundi à 18h. ACTUALISÉ : Les quelques mots de la maman Nathalie, ainsi que le point presse du recteur d'académie.

DRAME DE CLESSÉ : Le recteur Pierre N’Gahane fait un point de situation

« Aucun signal, dans les faits observés, n’avait été détecté et ne pouvait laisser présager un tel drame »

CLESSÉ : Le corps sans vie d'une adolescente retrouvé jeudi matin

Le procureur de la République et le recteur d'Académie se sont rendus sur place ce matin. Actualisé : Elle a été victime d'un assassinat. Les premiers éléments de l'enquête communiqués par le procureur de la République... Ré-actualisé à 19h55. RÉ-ACTUALISÉ ce vendredi à 15h00 : Le suspect entendu a dit sa volonté de tuer. Le communiqué du Parquet...

RN79- RCEA : 125 km/h au dessus de la vitesse limite autorisée à hauteur de Milly-Lamartine !

Deux BMW se suivaient. L'une allait beaucoup, beaucoup plus vite que l'autre. Mais les deux ont été attrapées par les gendarmes.

VINZELLES : Deux poids-lourds se percutent et prennent feu sur l’A6

L’accident s’est produit la nuit dernière et la circulation est toujours perturbée à la mi-journée sur l’axe autoroutier…

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE - Un enfant renversé le 10 avril par une trottinette : La gendarmerie lance un appel à témoins

La gendarmerie de Mâcon enquête sur un accident de la circulation qui a eu lieu le dimanche 10 avril entre 17h30 et 18h sur la commune de St-Martin-Belle-Roche. Le conducteur avait pris la fuite.