Amélie de Montchalin, flanquée des candidats LREM aux élections régionales, s’est rendue ce vendredi matin sur le chantier de l’école de Navour-sur-Grosne.

Un chantier débuté en septembre 2019 et qui devrait être terminé pour la rentrée 2021. « On voudrait ouvrir les classes pour la rentrée de septembre, donc on fait tout notre possible avec les artisans pour que ce soit terminé », assure Fabienne Prunot, maire de Navour-sur-Grosne.

En revanche, c'est certain, le bâtiment du restaurant scolaire ne sera pas fini. « Nous conserverons donc les locaux actuels et mettrons à disposition la salle des fêtes pour la restauration des enfants, et ce pendant trois mois. »

L’école sera constituée de cinq salles de classe : deux classes de maternelles et trois classes élémentaires. 120 enfants du regroupement pédagogique intercommunal pourront être accueillis dans cette école. Cela concerne les communes de Navour-sur-Grosne, La Chapelle-du-Mont-de-France et Trivy. « Pour l’instant, nous avons 88 enfants inscrits. Nous avons donc quatre enseignants car les effectifs ne permettent pas d’ouvrir la cinquième classe. Mais nous attendons les inscriptions. »

Le coût des travaux s’élève à environ 2,5 millions d’euros hors taxe. La commune a bénéficié de subventions de l’État, de la Région et du Département à hauteur de 60%.

Maëva Da Silva