mardi 3 août 2021

Communiqué de la Confédération nationale du logement, fédération de Saône-et-Loire :

 

Alors que les fermetures de bureaux de postes se multiplient et s’accélèrent, plusieurs syndicats de La Poste appellent à manifester aujourd’hui pour dénoncer à la fois les conditions de travail des postiers et les suppressions de postes dont les conséquences se font également ressentir sur le quotidien des habitants.

C’est pour dénoncer la précarisation croissante de leurs conditions de travail que plusieurs syndicats de postiers ont décidé de se mobiliser ce mardi 18 mai, partout en France. Revalorisation des salaires et des postes, pérennisation des emplois, respect des droits du salarié : à travers leurs revendications, les postiers souhaitent simplement « qu’on leur donne les moyens de faire correctement leur travail ».

La casse du service public de la poste a également des conséquences très concrètes sur le quotidien des habitants : restrictions d’horaires d’ouverture, obligation de se déplacer dans une autre ville pour envoyer ou réceptionner un colis, etc.

Par ailleurs, la fracture numérique est toujours très présente dans de nombreuses régions de France, qu’il s’agisse de zones rurales - devant en plus composer avec la réalité des zones blanches - ou de quartiers modestes dans lesquels les familles ne sont ni équipées, ni familières de l’utilisation des services publics en ligne. Dans ce contexte, les habitants restent très attachés au contact humain et la fermeture des services publics de proximité ainsi que leur dématérialisation risquent de mettre en difficulté une partie de la population.

La CNL soutient la mobilisation des postiers et se joint à leur mouvement pour exiger que la casse du service public postal cesse. Les logiques marchandes ne peuvent s’appliquer aux services publics !

 

POLITIQUE : Delphine Batho (Génération écologie) candidate à la primaire des écologistes

Génération écologie Bourgogne - Franche-Comté vient de créer des comités de soutien dans tous les départements de la région.

DÉPARTEMENTALES : Claude Cannet et Hervé Reynaud, candidats pour Mâcon 2, reçoivent la visite d'André Accary

Avec le président sortant André Accary, réélu triomphalement dimanche dernier dans son canton de Paray-le-Monial, les candidats de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale ont rappelé les raisons de leur engagement au cours d’un point presse à Mâcon.

DÉPARTEMENTALES : Avec Christine Robin et Jean-Patrick Courtois, candidats pour Mâcon 1, l'expérience au service du territoire

Le binôme candidat de l'Union pour l'Avenir de la Saône-et-Loire - Majorité départementale s'est exprimé ce jeudi pour macon-infos à l'occasion de la visite à Mâcon d'André Accary, président sortant réélu dimanche dernier sur son canton, en soutien aux candidats de l'UASL.

RÉGIONALES : Pour Stéphanie Modde, « nous avons la garantie de la présidente sortante que nous pourrons porter notre projet écologiste »

Huit colistiers éligibles, deux vice-présidences, 1 % du budget régional pour la biodiversité, expérimentation de l'écotaxe poids lourds... la candidate des écologistes au premier tour donne des précisions sur l'accord de fusion avec la liste conduite par Marie-Guite Dufay pour le second tour.

DÉPARTEMENTALES : Les candidats « Changeons d'air ! » boostés par leur présence au 2ème tour

Réunis.es avec quelques sympathisants et militants mardi soir à la salle familiale des Saugeraies, les candidats.es Changeons d'air ! pour les cantons de Mâcon-1 et Mâcon-2 se sont sentis.es pousser des ailes avec leurs scores du 1er tour.