dimanche 20 juin 2021

Communiqué :

 

Dans le Jura, Marie-Guite Dufay annonce trois mesures en faveur du sport, depuis la pratique amateur jusqu’au plus haut niveau

 

En déplacement dans le Jura ce lundi 17 mai, Marie-Guite Dufay a été accueillie sur le site du Centre national de ski nordique et de moyenne montagne (CNSNMM) de Prémanon, où l’équipe a pu lui détailler les prochains investissements du Centre, qui est pôle national pour le nordique mais accueille aussi les équipes de très haut niveau de nombreux autres sports (kayak, aviron, VTT…), attirées par la qualité de ses infrastructures et son expertise en recherche et innovation sur les entraînements au service de la performance.

Le CNSNMM a aussi présenté son rôle de pilote de la formation au niveau national pour la filière montagne, notamment le diplôme pour les accompagnateurs de moyenne montagne (AMM), dont l’importance est majeure pour les projets de développement territorial et le tourisme, sur nos massifs comme à l’échelle nationale. Grâce notamment à l’accompagnement régional en fonctionnement et sur les équipements du territoire, le Centre accueille quelque 12 000 nuitées et sert 30 000 repas en année pleine.

Les propositions détaillées :

  • Faire de la Bourgogne-Franche-Comté une terre d’excellence sportive, du loisir au haut niveau
  • Soutenir les pratiques sportives et contribuer à l’aménagement sportif du territoire
  • Défendre la Bourgogne-Franche-Comté en tant que base arrière des JO et JOP 2024.

 

Enjeu de santé pour les habitants, espace privilégié de fraternité, le sport est aussi l’occasion pour la Bourgogne-Franche-Comté de rayonner aux niveaux national comme international.

C’est pourquoi Marie-Guite Dufay propose :

  1. de renforcer les investissements régionaux dans les équipements de très haut niveau afin de viser l’excellence dans le domaine de la haute performance : le soutien et les investissements concernant le CNSNMM de Prémanon seront ainsi amplifiés, et pas moins de 11 M€ permettront de moderniser les équipements du CREPS, propriété de la Région Bourgogne-Franche-Comté, qui accueille les pôles espoirs de plusieurs disciplines.
  2. de développer l’accompagnement des équipements de proximité, permettant une pratique y compris amateur ou de loisir, à l’image de la Cité des sports prévue à Lons-le-Saunier, ou encore à l’image des nombreux city-stades, terrains et gymnases qui permettent en particulier aux jeunes de pratiquer du sport près de chez eux.
  3. d’accompagner, à l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, les collectivités et les structures susceptibles de devenir des centres de préparation pour les équipes nationales, autant dans leurs investissements qu’à travers des aides aux manifestations, afin de valoriser l’excellence des équipements et les qualités d’accueil de notre Région. Plus de trente sites sont référencés sur le territoire régional.

 

COVID-19 : 28 classes fermées en Saône-et-Loire

Le nombre de classes fermées est divisé par 2 dans l'académie

PANNE NATIONALE DE TÉLÉPHONE : Retour à la normale pour les numéros d'urgence

ACTUALISÉ à 10 h 30. Par précaution, les numéros alternatifs resteront fonctionnels tout le week-end

Régionales : Toujours pas de Beuvray cette année pour les socialistes

A moins d’un mois des Régionales ils n’ont pas souhaité se rassembler avec leurs amis là où Arnaud Montebourg les avait entraînés à partir de 2004.

Le moustique-tigre sous surveillance en Bourgogne - Franche-Comté

Il peut être vecteur de maladies comme la dengue, le chikungunya et Zika.

RÉGION BFC : La commission permanente attribue 65,5 millions d'€ d'aides

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté octroie notamment une prime exceptionnelle covid de 1.200 euros par mois aux élèves des instituts de formation paramédicale en stage qui sont réaffectés en renfort dans les établissements de santé.